En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Câblage réseau : quelles tendances pour 2017 ?

Par Robert Luijten, Expert Test & Mesures chez FLUKE NETWORKS

Publication: 27 février

Partagez sur
 
En 2017, l’Internet des Objets (IdO) continuera d’être le principal moteur de développement du câblage réseau, qu’il s’agisse de réseaux LAN, où de plus en plus d’appareils reposent sur le câblage à paires torsadées en cuivre, ou de datacenters, où la demande des liaisons fibre optique à haut débit ne cesse de croître...
 

Quel sera l’impact de cette évolution sur le test et le câblage réseau ?

Puissance augmentée et nouvelles applications dans le réseau LAN

Un aspect essentiel du nombre croissant d’appareils connectés au réseau LAN est la possibilité d’alimenter ces derniers au moyen de la technologie PoE en évolution. Avec les normes IEEE 802.3bt PoE, dont la ratification est prévue cette année, le type 3 PoW à 60W et le type 4 PoE à 90W seront bientôt disponibles sur les quatre paires.

Si l’UPOE de Cisco fournit déjà 60 W, les normes PoE apporteront la disponibilité d’un plus grand nombre d’appareils compatibles avec l’alimentation électrique par câble Ethernet (PoE). Cette possibilité associée à l’alimentation power over HDBASE-T qui fournit jusqu’à 100 W d’alimentation en même temps que des signaux vidéo ouvre la voie à un éclairage LED par PoE, aux télévisions LED, à la signalisation numérique et plus encore. Au même moment, de nombreuses entreprises s’efforceront de tirer le meilleur parti de leur base installée afin de prendre en charge les technologies plus récentes.

Approuvée en septembre 2016, la nouvelle norme IEEE 802.3bz pour le 2.5/5GBASE-T pourra fonctionner dans la catégorie 5e et sur des câbles 6, ce qui représente encore plus de 80 % de la base installée. Prévues à l’origine pour régir les toutes dernières applications Wi-Fi 802.11ac, ces nouvelles normes ouvriront la voie à davantage de produits 2.5g/5GBASE-T.

En termes de test, ces tendances font apparaître la nécessité de procéder au test de la résistance de boucle CC et le déséquilibre résistif CC afin de garantir une transmission Ethernet appropriée pour le type 3 et le type 4 PoE à quatre paires, en particulier le Gigabit Ethernet et au-delà. Et pour ceux qui souhaiteront déployer la nouvelle norme Wi-Fi 802.11ac sur leur installation de catégorie 5 et 6, il sera nécessaire d’effectuer les tests en tenant compte de la nouvelle norme 2.5/5GBASE-T dans les installations existantes puisque tous les câbles de la Catégorie 5e et 6 prendront nécessairement en charge ces débits.

Du nouveau aussi dans les datacenters

Concernant les datacenters, les technologies de liaison cuivre et fibre optique vont encore évoluer pour répondre aux nouveaux besoins.

Avec l’approbation du nouveau standard ANSI/TIA-568-C.2-1, des solutions de catégorie 8 vont voir le jour dans les datacenters pour des connexions plus courtes de presque 30 mètres du commutateur au serveur.

La fibre optique va évoluer elle aussi. La fibre optique multimode à large bande (WBMMF), désormais appelée OM5, sera dotée de caractéristiques de bande passante à longueur d’onde de 953 nm permettant de prendre en charge le multiplexage par répartition en longueur d’onde, ce qui ouvre la voie à une utilisation de 100 gigas sur une connexion à fibre optique duplex et à des applications futures de 400 gigas sur l’interface MPO actuelle à 8 fibres.

Bonne nouvelle, le test de cette nouvelle fibre OM5 ne sera pas compliqué puisqu’elle présentera les mêmes spécifications que la précédente fibre optique multimode à l’exception des paramètres d’affaiblissement spécifiés pour la longueur d’onde 953 nm. Et si vous effectuez un test aux longueurs d’onde 850 nm et 1300 nm, vous pourrez continuer de le faire pour la fibre optique OM5.

Des outils de test adaptés au Cloud et à la mobilité

De façon générale, les outils de test devront permettre aux ingénieurs, installateurs, consultants et chefs de projets de télécharger le résultat des tests depuis n’importe où afin de permettre un dépannage toujours plus rapide.

http://www.flukenetworks.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: