En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Le dispositif de protection défibrillation et anti-ESD de Maxim

Publication: 2 mars

Partagez sur
 
Le MAX30034 remplace les circuits de protection multi-niveaux existants, et permet un gain de place de plus de 75%...
 

Ciblant les équipements médicaux tels que les défibrillateurs, les systèmes de diagnostic et de monitoring (surveillance) ECG (électrocardiogramme), le dispositif de protection défibrillation MAX30034 de Maxim Integrated Products, Inc. protège contre les impulsions de défibrillation et les décharges électrostatiques (ESD). Comparativement aux approches et aux composants existants, il simplifie la conception, permet un gain de place de plus de 75%, et simplifie les nomenclatures, tous en améliorant sensiblement les performances.

Les concepteurs de défibrillateurs et de moniteurs ECG font face à un défi, car leurs amplificateurs d’entrée ECG doivent supporter les impulsions haute-tension inhérentes à la réanimation cardiaque. Ces impulsions peuvent facilement endommager les circuits électroniques sensibles qui doivent capturer des signaux cardiaques de quelques millivolts. Eviter ces dommages a nécessité une approche multi-composants à trois niveaux, combinant un tube GDT (Gas Discharge Tube, ou tube à décharge de gaz) et/ou un suppresseur TVS (Transient Voltage Suppressor, ou suppresseur de tensions transitoires) par canal, ainsi que des diodes de protection anti-ESD. De plus, le courant de fuite (paramètre critique) peut être relativement élevé, autour de 1 à 2 nA.

Le dispositif de protection défibrillation à quatre canaux MAX30034 de Maxim fait appel à une technologie de semiconducteurs évoluée pour absorber et rediriger sans risque ces impulsions haute-énergie loin des circuits sensibles. Ce petit dispositif robuste n’a besoin que de deux paires de résistances externes pour chaque canal, pour faciliter la conception, réduire l’encombrement global, et diminuer le courant de fuite. Le MAX30034 remplace les tubes GDT et les suppresseurs TVS au niveau du primaire, ainsi que les diodes ESD au secondaire, qui constituent la solution conventionnelle de protection indispensable des circuits. Ce dispositif peut supporter sans problème plus de 100.000 impulsions de défibrillation, tout en maintenant un courant de fuite sous les 10 pA (100 fois moins qu’une approche à base GDT/TVS).

Principaux avantages

- Facilité de conception : Un unique CI minuscule, et deux paires de résistances externes par canal sont tout ce qui est nécessaire

- Robuste : Le courant de fuite est 100 fois plus faible qu’avec une approche à base de GDT et TVS, même après 100.000 impulsions de 5kV

- Miniature : Remplace les solutions de protection ESD complexes, primaires et secondaires, en gagnant plus de 75% de place ; boîtier µMAX® de 3 mm x 5 mm (fonctionnement entre 0 et 70°C).

Commentaires

« Les utilisateurs ont besoin de composants innovants, à vocation très ciblée, comme celui-ci, » affirme Andrew Baker, Directeur Industrie et Santé, chez Maxim Integrated. « Ce composant apporte une solution radicalement nouvelle au très vieux challenge que pose la protection des dispositifs médicaux contre les impulsions de défibrillation. »

Disponibilité et prix

- Le MAX30034 est tarifé 3,40 dollars (par 1.000 et plus, FOB Etats-Unis)

- Un kit d’évaluation est disponible pour 25 dollars : MAX30034EVKIT#

- Les deux sont en stock chez tous les distributeurs autorisés Maxim

http://www.maximintegrated.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: