En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le Rapport d’étude sur le test automatique 2017 revisite les tendances de test

Par Dr James Truchard, cofondateur de NI

Publication: 21 mars

Partagez sur
 
National Instruments, fournisseur de systèmes sous forme de plate-forme permettant aux ingénieurs et aux scientifiques de relever les grands défis techniques de notre temps, dévoile son Rapport d’étude 2017 sur le test automatique...
 

Ce rapport d’étude annuel consacré au test et à la mesure passe en revue les technologies-clés qui touchent le secteur du test automatique, de l’instrumentation reconfigurable aux plates-formes logicielles, en passant par les écosystèmes dédiés au test d’appareils nouvelle génération.

Dans cette édition spéciale, Dr James Truchard, cofondateur de NI, fait le point sur les avancées du test et de la mesure au cours des 40 dernières années. Il identifie les tendances technologiques et commerciales qui influencent actuellement les entreprises du test, et partage son intuition sur l’évolution de ce marché.

« J’ai connu les premiers instruments à lampes General Radio, l’essor du transistor popularisé par Hewlett-Packard et l’avènement récent du logiciel comme pivot de l’instrumentation ce dernier glissement de paradigme, NI en a d’ailleurs été l’un des principaux moteurs », explique Dr Truchard. « Notre leitmotiv ‘le logiciel est l’instrument’ décrit parfaitement cette tendance.. Définie par l’utilisateur, notre approche de la conception des systèmes d’instrumentation pour le test et la mesure met les ingénieurs et les scientifiques aux commandes de l’innovation des produits de nouvelle génération, contrairement aux instruments traditionnels qui sont conçus pour répondre aux besoins des années passées. En d’autres termes, ils ont été conçus avec une vision tournée vers le passé. »

Le Rapport d’étude 2017 sur le test automatique revisite les tendances ci-dessous dont la pertinence s’est confirmée sur plusieurs années avec leur influence sur l’industrie du test et de la mesure, en particulier en relation avec les solutions de Big Analog Data™ ou les objets connectés :

- Instrumentation reconfigurable : S’adapter à de nouvelles spécifications d’essais, intégrer un instrument de remplacement le temps d’un étalonnage ou d’une réparation... Il existe d’innombrables raisons pour reconfigurer un système de test.

- Optimiser les départements de test : Transformer un département de test en ressource stratégique implique de s’engager dans une démarche à long terme qui comprend le développement de plates-formes d’essais standard et la mise en place d’infrastructures de données afin d’améliorer la prise de décision.

- Les écosystèmes logiciels : Le logiciel a le potentiel de transformer les capacités des systèmes de test automatiques et de devenir un véritable catalyseur de productivité et de collaboration.

- Des systèmes de test « maniables » : Alors que les performances des systèmes de test restent soumises à la loi de Moore, les nouvelles technologies de gestion et de communication permettent aux responsables d’essais d’optimiser leurs équipements tout en diminuant le coût des tests.

- L’innovation comme ligne de conduite : La règlementation de sécurité et les capacités croissantes du logiciel donnent à la simulation hardware-in-the-loop un rôle de plus en plus crucial dans le secteur de la construction automobile.

http://www.ni.com

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: