En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

NI augmente les performances de l’oscilloscope et du générateur de VirtualBench

Publication: 27 avril

Partagez sur
 
Avec une bande passante analogique de 500 MHz et des capacités de génération de signal sinusoïdal de 40 MHz, ce nouveau modèle est un atout pour les applications de test automatique et sur table...
 

NI, fournisseur de systèmes sous forme de plate-forme permettant aux ingénieurs et aux scientifiques de relever les grands défis techniques de notre temps, annonce aujourd’hui le lancement de l’instrument VB-8054, un nouveau modèle de VirtualBench aux performances améliorées.

En rassemblant en un seul appareil cinq instruments parmi les plus couramment utilisés, sans en compromettre la qualité ni les performances, VirtualBench se présente comme un atout de choix pour réduire le coût et l’encombrement des systèmes de test et de mesure. Associé à un logiciel moderne et à une interface de programmation simple, VirtualBench améliore l’efficacité des ingénieurs qui travaillent avec des équipements de test sur table, ou développent des systèmes de test automatique abordables.

« Les technologies convergent et intègrent tous les jours de nouveaux appareils intelligents qui se retrouvent dans des ateliers d’ingénierie ou des systèmes de test », explique Luke Schreier, Directeur Marketing pour le test automatique chez NI. « Puisqu’il remplace à lui seul cinq instruments ou plus, VirtualBench est la solution idéale pour vérifier de nouveaux modèles de produits ou valider des assemblages en atelier de production. Avec une bande passante d’oscilloscope de 500 MHz et un générateur plus rapide que sur le modèle précédent, ce nouveau VirtualBench conviendra à tous les ingénieurs qui cherchent à réduire le coût global de leur équipement. »

Nouvelles caractéristiques du VB-8054

- Oscilloscope à signaux mixtes 500 MHz, quatre voies, avec fréquence d’échantillonnage de 2 Géch./s et analyse de protocole (34 voies numériques)

- Générateur de fonctions avec génération de signal sinusoïdal 40 MHz, carré, rampe/triangle, DC et modes arbitraire 5 MHz.

Capacités supplémentaires dans la famille VirtualBench :

- Multimètre numérique 5½ chiffres avec gamme d’entrée 300 V, alimentation DC trois voies programmable (jusqu’à 3 A) et huit lignes d’E/S numériques universelles ;

- Interface logicielle unifiée et intuitive pour les cinq instruments, affichage sur grand écran et fonction rapide d’enregistrement de données et de capture d’écran ;

- Connectivité USB, Ethernet et Wi-Fi pour les applications Windows et connectivité Wi-Fi sur iPad pour les applications Apple ;

- Interfaces de programmation prévues pour l’automatisation des mesures en environnement LabVIEW et C.

L’application VirtualBench ne nécessite aucune installation et peut se charger automatiquement via Windows AutoPlay lorsqu’une connexion USB est détectée. VirtualBench inclut également des capacités logicielles telles que l’affichage de phosphorescence numérique qui permet de visualiser plusieurs résultats d’acquisition simultanément, un mode XY pour comparer des tracés et une fonction mains libres de capture intelligente pour capturer automatiquement des données de signaux stables répétés.

Pour préserver les investissements dans les produits VirtualBench sur le long terme, NI fournit des mises à jour du firmware et du logiciel à mesure que de nouvelles fonctionnalités sont disponibles. En plus de consolider l’interface, ces fonctionnalités permettent aux ingénieurs de simplifier leurs méthodes de validation et de caractérisation sur table. En comparaison avec des ensembles d’instruments équivalents, la compacité et le faible coût du VirtualBench en font une solution efficace pour diminuer le coût des tests en atelier de production.

La famille de produits VirtualBench comprend trois modèles qui se distinguent principalement par la bande passante analogique de leur oscilloscope : 100, 350 et 500 MHz. Chacun de ces modèles trouve sa place dans un grand nombre d’applications, quel que soit le budget disponible dans les laboratoires de recherche universitaire, les bancs d’essai de caractérisation/mise au point matérielle et les systèmes de test automatique.

http://www.ni.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: