En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Canonical ajoute le Compute Module 3 de Raspberry Pi à la liste des cartes supportées

Publication: 29 juin

Partagez sur
 
Canonical, annonce aujourd’hui que son système d’exploitation IoT (Internet des Objets), Ubuntu Core, est disponible sur le Compute Module 3 de Raspberry Pi, le micro-ordinateur de poche de la Fondation Raspberry Pi...
 

Dans la mesure où il peut être facilement inséré dans n’importe quel appareil à l’aide d’un connecteur au format DDR2-SODIMM standard et économique, le CM3 offre une solution simplifiée pour la création, la mise à niveau ou la maintenance d’appareils électroniques. Si votre solution d’affichage numérique nécessite par exemple de nouvelles fonctionnalités ou une puissance accrue après une certaine période d’utilisation, la mise à niveau matérielle peut être réalisée par la simple insertion d’une nouvelle carte. Le Compute Module 3 dispose également d’une mémoire intégrée plus résiliente, ce qui en fait une option de calcul plus robuste pour les applications industrielles.

La prise en charge d’Ubuntu Core sur le CM3 est une autre étape importante vers l’approche SDE (« Software Defined Everything ») promue par Canonical ; un monde où tous les appareils peuvent se voir doté d’une puissance de calcul à usages multiples. En installant Ubuntu Core sur le CM3, les fabricants bénéficient d’un moyen simple et économique de produire des appareils polyvalents dont les fonctionnalités peuvent être facilement mises à niveau au moyen de snaps le format universel de paquets Linux. Les fabricants d’appareils peuvent en outre développer leurs propres boutiques d’applications tout en bénéficiant de la sécurité supplémentaire d’Ubuntu Core.

« Le Raspberry Pi a pendant longtemps été considéré comme le module de calcul de choix par les développeurs et les innovateurs, le CM3 avec Ubuntu Core est maintenant une solution fantastique pour déployer des appareils en production », explique Mike Bell, vice-président exécutif de l’IoT chez Canonical. « Le développement constant par la Fondation Raspberry Pi d’ordinateurs monocartes polyvalents, optimisés et bon marché, est essentiel à la réalisation d’un avenir principalement défini par du logiciel. Avec le CM3, le développement de n’importe quel appareil, qu’il s’agisse d’un routeur périphérique ou d’un ascenseur intelligent, d’une nouvelle génération de distributeurs automatiques de boissons ou d’une solution de signalisation numérique, est devenu bien plus facile et plus abordable, il suffit simplement de développer un snap correspondant à vos besoins spécifiques. »

Eben Upton, PDG de Raspberry Pi (Trading) ajoute : « La prise en charge officielle d’Ubuntu Core est très importante pour notre Compute Module 3. Elle nous donne accès à une vaste communauté de développeurs désireux d’exploiter les avantages spécifiques d’Ubuntu dans le monde de l’IoT, notamment en termes de consommation d’énergie, de polyvalence et de sécurité. En conséquence, nous prévoyons une expansion importante de l’utilisation du Compute Module 3, tant dans le cadre d’applications commerciales que de projets individuels. »

Le Raspberry Pi Compute Module 3 fournira non seulement la base pour un certain nombre de nouveaux produits IoT et de périphériques connectés, mais il sera également très susceptible d’être adopté dans d’autres produits déjà existants dotés des cartes Raspberry Pi originales, soit comme un moyen d’améliorer la capacité de calcul en place, soit comme un moyen de réduire les coûts.

« Ubuntu Core est un élément critique pour l’avenir de Screenly. Notre plateforme d’affichage numérique gère plus de 10 000 écrans dans le monde, et Ubuntu Core nous permet de nous concentrer sur nos applications plutôt que d’avoir à gérer l’entièreté du système d’exploitation nous-mêmes », déclare Viktor Petersson, PDG de Screenly. « Ubuntu Core répond parfaitement à nos spécifications de conception avec une faible empreinte énergétique et une architecture à la fois bien conçue et sécurisée. Nous sommes ravis de le savoir désormais pris en charge par le Compute Module 3, car cela nous permettra d’améliorer encore plus la stabilité de nos appareils grâce à la conception plus robuste de cette carte.. »

Le CM3 dispose du processeur BCM2837 de Raspberry Pi 3 et de 1 Go de RAM, ainsi que d’un périphérique de stockage eMMC Flash de 4 Go connecté directement au processeur, ce qui rend la mémoire plus résiliente. Le module Wi-Fi présent par défaut sur le Raspberry Pi 3 a quant à lui été retiré. Avec une vitesse de 1,2 GHz et un processeur quad-core, le CM3 fonctionne à environ 10 fois la vitesse du Pi 1. Une version supplémentaire, le Compute Module 3 Lite (CM3L) ajoute un port pour une carte SD, donnant aux utilisateurs le choix d’utiliser la mémoire de la carte eMMC ou SD.

http://www.ubuntu.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: