En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Assemblée générale de l’alliance industrie du futur

Publication: 4 juillet

Partagez sur
 
Avec 2 nouveaux membres de premier plan, l’Alliance Industrie du Futur confirme son leadership au cœur de la stratégie industrielle française...
 

A l’occasion de son Assemblée Générale le 27 juin dernier, L’Alliance Industrie du Futur (AIF), présidée par Philippe Darmayan, dévoile un nouvel organigramme, enrichi d’un 4ème collège de membres et de nouveaux adhérents. Ainsi, l’ensemble des membres de l’Alliance Industrie du Futur s’associent pour porter une ambition commune : celle de faire de la France un leader du renouveau industriel mondial et propulser l’ensemble du tissu économique national au cœur des nouveaux systèmes industriels.

BPIFRANCE et SYNTEC ingénierie rejoignent l’alliance industrie du futur

Jusqu’à présent, les membres de l’Alliance Industrie du Futur étaient répartis dans les collèges suivants :

- Collège des organisations professionnelles

- Collège des partenaires technologiques

- Collège des partenaires académiques

Lors de sa dernière Assemblée Générale, l’Alliance annonce la création d’un 4ème collège de membres : le collège des organisations de financement des entreprises. Elle valide par la même occasion l’adhésion du premier membre dans ce collège : Bpifrance en tant que membre actif. En outre, la Bpifrance rejoint le conseil d’administration de l’AIF.

Enfin, le Syntec Ingénierie rejoint également l’Alliance Industrie du Futur en tant que membre actif au sein du collège des organisations professionnelles.

Comme le souligne Philippe Darmayan : « L’Alliance Industrie du Futur se réjouit d’accueillir en son sein Bpifrance et Syntec Ingénierie. La modernisation de l’industrie est un enjeu majeur pour toutes les filières. L’implication multi-filière des acteurs du Syntec Ingénierie favorisera notre recherche de la dynamique du collectif trans-filière. La création du 4ème Collège permet aussi d’intégrer dans notre démarche les acteurs du financement, qui sont un levier indispensable à cette mutation que nous vivons. Bpifrance apportera son éclairage expert dès la génèse des nouvelles solutions technologiques, ou organisationnelles de l’industrie du futur qu’il faudra mettre en œuvre dans nos PME/ETI pour qu’elles se transforment dans les meilleures conditions.. ».

L’alliance industrie du futur : un projet concret

Le projet Industrie du Futur, lancé par l’ex ministre de l’économie, Emmanuel Macron en 2015, a pour objectif d’amener chaque entreprise à franchir un pas sur la voie de la modernisation de son outil industriel et de la transformation de son modèle économique par les technologie nouvelles et par une meilleure intégration, dès la conception, des capacités spécifiques de l’homme dans les processus industriels.

L’AIF a notamment pour objet d’accompagner les entreprises dans la transformation de leurs modèles d’affaires, de leurs organisations, de leurs modes de conception et de commercialisation, dans un monde où des nouveaux outils à base, par exemple, de numérique, de fabrication additive, de nouveaux matériaux, de robotique avancée font tomber la cloison entre industrie et services.

http://www.industrie-dufutur.org/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: