En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

STMicroelectronics annonce ses résultats financiers

Publication: 27 juillet

Partagez sur
 
Chiffre d’affaires net de 1,92 milliard de dollars au 2ème trimestre 2017, en hausse de 5,6% en variation séquentielle et de 12,9% en variation annuelle...
 

Marge brute de 38,3% au 2ème trimestre 2017 ; hausse séquentielle de 70 points de base portant la marge d’exploitation à 9,6% avant charges de dépréciation et restructuration.

- Chiffre d’affaires net de 3,74 milliards de dollars, résultat net de 258 millions de dollars et free cash flow1 de 113 millions de dollars au premier semestre.

- Structure du capital renforcée en juillet 2017 par une émission de 1,5 milliard de dollars d’obligations convertibles.

STMicroelectronics (NYSE : STM) un leader mondial des semi-conducteurs, dont les clients couvrent toute la gamme des applications électroniques, annonce la publication de ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre 2017, clos le 1er juillet 2017.

Le chiffre d’affaires net du deuxième trimestre s’élève à 1,92 milliard de dollars, la marge brute à 38,3% et le résultat net à 151 millions de dollars, soit 0,17 dollar par action.

«  C’est à nouveau un trimestre solide, avec une performance séquentielle du chiffre d’affaires net et de la marge brute meilleure que la saisonnalité habituelle et au-dessus du point médian de notre fourchette de prévisions », a commenté Carlo Bozotti, Président et CEO de STMicroelectronics.

Par rapport au même trimestre de l’année précédente, le chiffre d’affaires a progressé pour chacun des Groupes Produits et des canaux de vente. Dans l’Internet des Objets et les smartphones, nous continuons de remporter des succès avec notre portefeuille complet de microcontrôleurs, capteurs, circuits analogiques et de puissance et nos solutions de connectivité et de sécurité. Dans le Smart Driving, nous continuons de concrétiser les opportunités non seulement avec les produits développés au sein du Groupe ADG (Produits automobiles et discrets) mais aussi avec ceux répondant aux besoins de l’industrie automobile développés par le reste de notre organisation, comme les capteurs et les produits analogiques standard.

La hausse des ventes s’est accompagnée d’une amélioration de notre rentabilité grâce au levier opérationnel, à un meilleur mix-produits et à des efficiences opérationnelles, portant la marge d’exploitation à 9,6%, avant charges de dépréciation et restructuration au deuxième trimestre.

Afin de renforcer notre structure de capital et encore améliorer notre flexibilité financière, nous avons levé 1,5 milliard de dollars en juillet par le biais d’une émission d’obligations convertibles, globalement à coût zéro. La combinaison d’un règlement net en actions et du programme de rachat d’actions en cours se traduit à la conversion par une dilution substantiellement nulle pour les actionnaires.

Analyse des résultats financiers du deuxième trimestre 2017

Le chiffre d’affaires net du deuxième trimestre a progressé de 5,6% par rapport au premier trimestre 2017, une performance meilleure que la saisonnalité habituelle et 60 points de base au-dessus du point médian de la fourchette de prévisions de la Société. Toujours par rapport au premier trimestre 2017, les Groupes AMG (Produits Analogiques et MEMS) et ADG (Produits pour l’automobile et Discrets) ont fait mieux que la performance moyenne de la Société, avec un chiffre d’affaires en hausse de 8,9% pour AMG et de 6,6% pour ADG. En séquentiel, le chiffre d’affaires du groupe MDG (Microcontrôleurs et circuits intégrés numériques) a progressé de 3,3% grâce aux microcontrôleurs multi-usages qui ont enregistré un niveau de ventes trimestrielles record pour le trimestre, partiellement compensé par une baisse des ventes de circuits intégrés numériques incluant les activités en cours d’arrêt. Le chiffre d’affaires de la Division Imaging, publié dans le segment « Autres », a diminué temporairement, reflétant, comme anticipé, la montée en volume de nouveaux programmes.

En variation annuelle, le chiffre d’affaires net du 2ème trimestre a progressé de 12,9% tiré par la croissance enregistrée dans tous les Groupes Produits et une forte dynamique des nouveaux produits.. Le chiffre d’affaires du Groupe AMG (Produits analogiques et MEMS) affiche une hausse de 28,3% en variation annuelle tandis que celui du Groupe MDG (Microcontrôleurs et circuits intégrés numériques) a progressé de 10.0% grâce à une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires lié aux microcontrôleurs multi-usages, en partie compensée par une baisse du chiffre d’affaires des activités en cours d’arrêt. Le chiffre d’affaires du groupe ADG (Produits automobiles et discrets) a crû de 4,7% au deuxième trimestre 2017 par rapport au 2ème trimestre 2016. La croissance de l’industrie automobile est également visible dans les résultats des autres activités de la Société. Le chiffre d’affaires de la Division Imaging a enregistré une croissance significative au deuxième trimestre 2017 par rapport au deuxième trimestre 2016 grâce à la technologie Time-of-Flight de ST.

Par région de livraison, le chiffre d’affaires a enregistré une croissance séquentielle de 8,6% dans la région Asie-Pacifique et de 4,1% dans la région EMEA, alors qu’il a baissé de 3,7% dans les Amériques. En variation annuelle, le chiffre d’affaires a progressé de 21,4% dans la zone Asie-Pacifique et de 7,5% dans la zone EMEA, tandis qu’il a baissé de 7,2% dans les Amériques.

La marge brute du deuxième trimestre s’établit à 736 millions de dollars en valeur absolue et à 38,3% en pourcentage, soit 20 points de base au-dessus du point médian de la fourchette de prévisions de la Société. En variation séquentielle, la marge brute a progressé de 70 points de base, reflétant à la fois les initiatives prises par la Société au niveau des produits et de la rentabilité et qui ont permis d’obtenir un mix produits plus favorable et une amélioration des efficiences opérationnelles, partiellement compensés par des pressions normales sur les prix.

La marge brute a augmenté de 440 points de base par rapport au deuxième trimestre 2016, essentiellement grâce à des efficiences opérationnelles significatives et à une amélioration de la charge des usines ainsi qu’à un mix produits favorable, partiellement compensé par des pressions normales sur les prix.

Au deuxième trimestre 2017, les frais commerciaux, généraux et administratifs et les dépenses de R&D s’élèvent au total à 567 millions de dollars, similaire aux 568 millions de dollars au trimestre précédent et à 565 millions de dollars au deuxième trimestre 2016.

Le poste Autres produits et charges nets affiche un produit de 15 millions de dollars au deuxième trimestre à comparer à un produit de 17 millions de dollars au trimestre précédent et de 28 millions de dollars au deuxième trimestre 2016.

Les charges de dépréciations et restructurations ressortent à 6 millions de dollars au deuxième trimestre, contre 5 millions de dollars au trimestre précédent et 12 millions de dollars au deuxième trimestre 2016. Ces charges relèvent pour l’essentiel du plan de restructuration de l’activité set-top box annoncé en janvier 2016. La Société a poursuivi la restructuration de son activité set-top box. A la fin du deuxième trimestre 2017, le plan de restructuration est en ligne avec les attentes et a permis d’atteindre environ 132 millions de dollars d’économies sur un total de 170 millions de dollars d’économies attendues à terme en données annualisées.

Le résultat d’exploitation du deuxième trimestre s’élève à 178 millions de dollars, soit une augmentation de 49 millions de dollars par rapport au trimestre précédent et de 150 millions de dollars par rapport au deuxième trimestre 2016.

Le résultat d’exploitation avant charges de dépréciation et restructuration(1) ressort à 184 millions de dollars au deuxième trimestre, soit 9,6% du chiffre d’affaires net et a amélioré la marge brute, en augmentation par rapport aux 134 millions de dollars, ou 7,4% du chiffre d’affaires net au trimestre précédent, principalement en raison de revenus plus importants. En variation annuelle, le résultat d’exploitation avant charges de dépréciation et restructuration a progressé de 144 millions de dollars. Cette progression reflète un chiffre d’affaires plus élevé, une amélioration du mix produits, des efficiences opérationnelles et une amélioration de la charge des usines.

Le résultat net du deuxième trimestre s’élève à 151 millions de dollars, soit 0,17 dollar par action, à comparer à un résultat net de 108 millions de dollars, soit 0,12 dollar par action au trimestre précédent. En variation annuelle, le résultat net enregistre une amélioration de 128 millions de dollars, soit 0,14 dollar par action, par rapport à un résultat net de 23 millions de dollars ou 0,03 dollar par action enregistré au deuxième trimestre 2016.

Analyse du premier semestre 2017

Le chiffre d’affaires net du premier semestre 2017 a augmenté de 12,9% à 3,74 milliards de dollars par rapport aux 3,32 milliards de dollars publiés au premier semestre 2016, soit une augmentation de 14,1% si l’on exclut les activités en cours d’arrêt (produits hérités de ST-Ericsson et set-top-box). Par Groupe Produits, le chiffre d’affaires du Groupe AMG (Produits analogiques et MEMS) a progressé de 24,1% au premier semestre 2017, tandis que le chiffre d’affaires du Groupe MDG (Microcontrôleurs et Circuits intégrés numériques) a augmenté de 10,7% par

rapport au premier semestre 2016 grâce à une forte croissance des microcontrôleurs multi-usages, partiellement compensée par une baisse du chiffre d’affaires des produits en cours d’arrêt.. Le chiffre d’affaires du Groupe ADG (Produits automobiles et discrets) a augmenté de 5,1% au premier semestre 2017 par rapport au premier semestre 2016. Le chiffre d’affaires de la division Imaging a progressé de manière significative au premier semestre 2017 par rapport au premier semestre 2016.

La marge brute du premier semestre 2017 s’est améliorée de 440 points de base à 38,0% contre 33,6 % au premier semestre 2016. Plus précisément, la progression de la marge brute du premier semestre 2017 est due à des efficiences opérationnelles, au mix produits et à une diminution des charges de capacités inutilisées, partiellement compensées par des pressions normales sur les prix.

Stables par rapport au premier semestre 2016, les frais commerciaux, généraux et administratifs et les dépenses de R&D s’élèvent au total à 1,14 milliard de dollars au premier semestre 2017.

Le poste Autres produits et charges nets affiche un produit de 32 millions de dollars à comparer à un produit de 55 millions de dollars au premier semestre 2016, la différence s’expliquant essentiellement par une baisse des financements de R&D.

Les charges de dépréciation et restructuration s’élèvent à 11 millions de dollars au premier semestre 2017 à comparer à 40 millions de dollars au premier semestre 2016.

Au premier semestre 2017, le résultat d’exploitation s’élève à 307 millions de dollars, soit une amélioration de 312 millions de dollars par rapport au premier semestre 2016.

Le résultat d’exploitation avant charges de dépréciation et restructuration(1) ressort en très nette hausse à 318 millions de dollars au premier semestre 2017 à comparer à 35 millions de dollars au premier semestre 2016. Le résultat d’exploitation du Groupe MDG a fortement augmenté, progressant de 126 millions de dollars, ayant pour conséquence une augmentation de sa marge d’exploitation qui ressort à 10,9% au premier semestre 2017, avec une marge plus élevée pour les microcontrôleurs et les mémoires et une diminution significative des pertes des activités numériques de la Société. La performance opérationnelle du Groupe AMG s’est très nettement améliorée, avec un redressement positif de 112 millions de dollars du résultat d’exploitation et une expansion de sa marge d’exploitation qui ressort à 12,4%, alors qu’elle était environ à l’équilibre, grâce à des améliorations à la fois dans les MEMS et les produits analogiques. La marge d’exploitation du groupe ADG a légèrement progressé par rapport au premier semestre 2016 et la marge d’exploitation est restée à peu près stable à 7,1% à comparer à 7,2% au premier semestre 2016.

Le résultat net du premier semestre 2017, tel que publié, s’élève à 258 millions de dollars, soit 0,28 dollar par action, à comparer à une perte nette de 18 millions de dollars, ou (0,02) dollar par action, au premier semestre 2016.

Flux de trésorerie et Bilan - Faits marquants

Les dépenses d’investissement après déduction des produits de cession ressortent à 307 millions de dollars au deuxième trimestre 2017 et à 526 millions de dollars au premier semestre 2017. Les dépenses d’investissement après déduction des produits de cession s’élevaient à 236 millions de dollars au premier semestre 2016.

Les stocks s’élevaient à 1,26 milliard de dollars à la fin du deuxième trimestre, en hausse de 5% par rapport au premier trimestre 2017, avec un taux de rotation de 3,8 fois (ou 95 jours).

La Société a distribué 48 millions de dollars de dividendes en numéraire au deuxième trimestre et 101 millions de dollars au premier semestre 2017.

La situation financière nette de ST(1) ressortait à 524 millions de dollars au 1er juillet 2017 contre 518 millions de dollars au 1er avril 2017. Au 1er juillet 2017, le total des ressources financières de ST ressortait à 1,99 milliard de dollars et son endettement total à 1,47 milliard de dollars.

En incluant les participations ne donnant pas le contrôle, au 1er juillet 2017, le montant total des fonds propres s’élevait à 4,90 milliards de dollars.

Le 22 juin 2017, ST a annoncé le lancement et le prix d’une émission de 1,5 milliard de dollars d’obligations senior non assorties de sûretés, convertibles en actions nouvelles ou actions existantes de ST. La Société a simultanément annoncé le lancement d’un programme de rachat d’actions portant sur un nombre maximum de 19 millions d’actions et pour un montant maximum de 297 millions de dollars. Ce programme a pour objectif de satisfaire aux obligations découlant de titres de créance échangeables en titres de propriété ainsi que celles découlant des programmes d’attribution d’actions aux salariés.

Les termes de ces Nouvelles Obligations Convertibles incluent des dispositions coutumières ou habituelles qui permettront à la Société de satisfaire aux droits de conversion des Nouvelles Obligations Convertibles avec une combinaison de numéraire, de nouvelles Actions et d’Actions détenues, ou incluant seulement du numéraire, ou des Actions, sauf si la Société en décide autrement, par le biais d’un règlement net en actions. Un règlement net en actions est le scénario de règlement par défaut de ces Nouvelles Obligations Convertibles, et le programme de rachat d’actions de la Société est conçu pour égaler ou excéder le nombre d’Actions requises pour être livrées lors de l’exercice des droits de conversion des Nouvelles Obligations Convertibles, dans le cas d’un règlement net en actions.

Les Obligations ont été émises en deux tranches de 750 millions de dollars chacune, l’une avec une échéance à 5 ans (prime de conversion de 37,5%, rendement négatif de 0,25 jusqu’à l’échéance, coupon de 0%) et l’autre avec une échéance à 7 ans (prime de conversion de 37,5%, rendement de 0,25 jusqu’à l’échéance, coupon de 0,25%). En vertu des conditions et modalités de l’émission, la Société pourra, lors de l’exercice des droits de conversion, opter pour un paiement en numéraire ou en actions ou une combinaison des deux. Les produits de l’émission obligataire seront utilisés par STMicroelectronics pour les besoins généraux de l’entreprise, y compris le soutien à la croissance, le remboursement anticipé des obligations convertibles d’un montant de 600 millions de dollars encore en circulation et à échéance 2019 qui sera finalisé fin août et le futur remboursement des obligations convertibles d’un montant de 400 millions de dollars encore en circulation et à échéance 2021. L’émission de ces nouvelles obligations ayant eu lieu le 3 juillet 2017, elle aura par conséquent un impact sur le bilan du troisième trimestre 2017.

Perspectives relatives à l’activité du troisième trimestre 2017

M. Bozotti a déclaré : « Sur la base des prises de commandes et de la visibilité sur notre nouveau programme clé, nous attendons au troisième trimestre une croissance du chiffre d’affaires d’environ 9,0% par rapport au deuxième trimestre 2017, ce qui correspond à une croissance en variation annuelle d’environ 16,6% au point médian de notre fourchette de prévisions. Nous attendons une nouvelle progression de la marge, avec une marge brute d’environ 39,0% au point médian au troisième trimestre, se traduisant par une forte amélioration à la fois du résultat d’exploitation et du résultat net en variation annuelle.

Au total, nous estimons être en très bonne position pour atteindre les objectifs financiers à court terme pour le deuxième semestre 2017, tels qu’évoqués lors de notre Capital Markets Day au mois de mai. »

Au troisième trimestre 2017, le chiffre d’affaires de la Société devrait connaître une croissance séquentielle d’environ 9,0%, à plus ou moins 3,5 points de pourcentage. La marge brute devrait s’établir à environ 39,0% à plus ou moins 2,0 points de pourcentage près.

Ces perspectives reposent sur une hypothèse de taux de change effectif d’environ 1,12 dollar pour 1 euro pour le troisième trimestre 2017 et tiennent compte de l’impact des couvertures de change existantes. Le troisième trimestre se clôturera le 30 septembre 2017.

Informations institutionnelles

Le 27 avril 2017, ST a annoncé la nomination de Jean-Marc Chéry au poste de Deputy CEO à compter du 1er juillet 2017, sous réserve de l’approbation par les actionnaires du renouvellement du mandat de Carlo Bozotti comme membre unique du Directoire et Président et CEO de ST, lors de l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires du 20 juin 2017.

Dans ses nouvelles fonctions, M. Chéry a la responsabilité globale de la Technologie, du Manufacturing, ainsi que des Ventes et du Marketing, et continue d’oeuvrer sous l’autorité directe de Carlo Bozotti. Depuis le 1er juillet 2017, ST a également mis en place une nouvelle organisation et l’équipe de Direction se compose désormais des membres suivants :

- Jean-Marc Chéry, Deputy CEO

- Orio Bellezza, Président, Global Technology and Manufacturing

- Marco Cassis, Président, Global Sales and Marketing

- Claude Dardanne, Président, Groupe Microcontrôleurs et Circuits numériques

- Carlo Ferro, Directeur Financier et Président, Finance, Juridique, Infrastructure et Services

- Marco Monti, Président, Groupe Produits Automobiles et Discrets

- Georges Penalver, Directeur de la stratégie et Président, Stratégie, Communication, Ressources Humaines et qualité

- Benedetto Vigna, Président, Groupe de produits analogiques, MEMS et capteurs

- Le 24 mai 2017, ST a annoncé la publication de son rapport 2017 sur le développement durable. Ce rapport présente en détail la stratégie de ST dans ce domaine, ainsi que les performances de la Société au cours de l’année 2016, conformément aux objectifs de développement durable et aux dix principes du Pacte mondial des Nations Unies.

- Le 20 juin 2017, ST a annoncé l’adoption de toutes les résolutions soumises à l’approbation de l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires. Les principales résolutions approuvées par les actionnaires étaient les suivantes :

- L’approbation des comptes statutaires annuels de la Société pour l’exercice clos le 31 décembre 2016, établis conformément aux normes comptables internationales IFRS (International Financial Reporting Standards) ;

- La distribution d’un dividende en numéraire de 0,24 dollar par action ordinaire en circulation, payable par tranches trimestrielles de 0,06 dollar pour chacun des deuxième, troisième et quatrième trimestre 2017 et le premier trimestre 2018 aux actionnaires inscrits dans les registres de la Société à la date de chaque versement trimestriel ;

- La nomination de M. Frédéric Sanchez comme nouveau membre du Conseil de Surveillance pour un mandat de trois ans, expirant lors de l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de 2020, en remplacement de M. Didier Lombard dont le mandat est arrivé à expiration à l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de 2017 ;

- Le renouvellement, pour une durée de trois ans expirant lors de l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de 2020, des mandats des membres suivants du Conseil de Surveillance : Madame Heleen Kersten et Messieurs Jean-Georges Malcor, Alessandro Rivera et Maurizio Tamagnini ;

- Le renouvellement du mandat de M. Carlo Bozotti en tant que membre unique du Directoire pour une durée d’un an ;

- L’approbation d’un nouveau plan de distribution d’actions à exercice conditionnel (Unvested Stock Award Plan) d’une durée de quatre ans pour le Management et les employés occupant des postes clés ;

- L’approbation de la part de la rémunération du Président et CEO basée sur des actions ;

- L’autorisation donnée à notre Directoire, pour une période de dix-huit mois après la tenue de l’Assemblée Générale Annuelle, de racheter des actions, sous réserve de l’approbation du Conseil de Surveillance ; et

- La délégation au Conseil de Surveillance lui permettant d’émettre des actions nouvelles ordinaires et préférentielles, d’autoriser la souscription pour de telles actions et de limiter et/ou d’exclure les droits de préemption des actionnaires existants sur les actions ordinaires pour une période de dix-huit mois.

A l’issue de l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de STMicroelectronics N.V, les membres du Conseil de Surveillance ont nommé respectivement M. Nicolas Dufourcq en tant que Président (Chairman) et M. Maurizio Tamagnini comme Vice-Président (Vice-Chairman) du Conseil de Surveillance.

- Le 22 juin 2017, ST a annoncé avoir fixé à 1,5 milliard de dollars l’émission d’obligations senior non assorties de sûretés convertibles en actions nouvelles ou en actions existantes de STMicroelectronics. Les Obligations Nouvelles ont été émises en deux tranches, l’une d’un montant de 750 millions de dollars avec une échéance de 5 ans et l’autre, d’un montant de 750 millions de dollars avec une échéance de 7 ans. Les produits de l’émission, nets de coûts (incluant les coûts relatifs au programme de rachat d’actions) seront utilisés par STMicroelectronics pour les besoins généraux de l’entreprise, y compris le remboursement anticipé des obligations convertibles à coupon zéro d’un montant de 600 millions de dollars encore en circulation à ce jour et arrivant à échéance en 2019 et le futur remboursement des obligations convertibles à coupon 1,00% d’un montant de 400 millions de dollars encore en circulation à ce jour et arrivant à échéance en 2021. La Société a également annoncé le lancement d’un programme de rachat d’actions portant sur un nombre maximum de 19 millions d’Actions et pour un montant maximum de 297 millions de dollars. Ce programme a pour objectif de satisfaire aux obligations découlant de titres de créance qui sont échangeables en titres de propriété ainsi que de satisfaire aux obligations découlant des programmes d’attribution d’actions et du remboursement anticipé des Obligations convertibles 2019.

Produits et technologies - Faits marquants du deuxième trimestre 2017

Groupe Produits automobiles et discrets (ADG) :

- Qualification par un leader des technologies de sécurité automobile d’une plateforme de nouvelle génération pour airbags, avec une solution système entièrement intégrée contenant un circuit de déclenchement et une interface de capteur ;

- Sélection par une société basée en Allemagne comme partenaire pour le développement d’un circuit de commande de LED arrière de prochaine génération destiné aux grands constructeurs automobiles mondiaux ;

- Qualification d’amplificateurs audio de classes AB et D par un acteur global de rang 1 pour les applications booster et radio ;

- Multiples qualifications de redresseurs silicium contrôlés haute température et de diodes ultrarapides utilisées pour l’électrification des véhicules par des équipementiers automobiles de rangs 1 et 2 ;

- Confirmation du leadership sur le marché des diodes série ultrarapides avec des qualifications émanant de grands fabricants de systèmes de climatisation ;

- Plusieurs qualifications de diodes en carbure de silicium (SiC) pour les marchés automobiles et industriels haut de gamme, ainsi que de MOSFET SiC pour applications automobiles ;

- Plusieurs qualifications de composants de puissance MDmesh (Super Junction) en tensions élevées pour chargeurs embarqués, chargeurs de batterie et LED utilisées en extérieur par des équipementiers automobiles de rang 1, ainsi que par des fabricants de smartphones et de produits d’éclairage ;

- Qualifications multiples d’IGBT haute tension par des leaders chinois, américains et européens de l’électroménager et de l’allumage électronique automobile.

Groupe Produits analogiques et MEMS (AMG)

- Introduction de circuits intégrés de recharge sans fil flexibles et multistandard ;

- Qualification majeure de circuits intégrés de charge sans fil rapide pour téléphones mobiles ;

- Multiples qualifications dans le monde entier pour la famille de produits STSPIN dans une large gamme d’applications de contrôle moteur pour applications industrielles et grand public - imprimantes 3D, aspirateurs, commandes de ventilateurs et machines textiles pour les usines Industrie 4.0 ;

- Qualification de contrôleurs tactiles pour écran rigide de la part d’un grand fabricant de téléphones chinois ;

- Lancement d’un processeur à très haut rendement pour système sur puce Bluetooth® basse consommation (BLE) certifié pour Bluetooth 5.0 ;

- Multiples qualifications de circuits sub-GHz et BLE pour une large gamme d’applications : wearables, smart home et automatisation des bâtiments ;

- Plusieurs qualifications majeures de microphones MEMS, centrales inertielles et magnétomètres pour PC et tablettes par de grands fabricants ;

- Plusieurs qualifications d’un accéléromètre et d’un capteur de mouvement 6 axes pour des applications antivol de vélo, de sécurité et de performance en Chine et au Japon ;

- Qualification d’une centrale inertielle 6 axes par un grand fabricant chinois de smartphones ;

- Première commande de capteurs de pression étanches pour une montre wearable d’une grande marque mondiale ; qualifications à travers le monde d’un capteur de pression ultra-compact pour de nombreuses applications, dont des drones et des appareils électroménagers ;

- Elargissement de la famille de capteurs dont la durée de vie atteint 10 ans, avec l’introduction d’un module 6 axes pour applications industrielles intelligentes (Smart Industry).

Groupe Microcontrôleurs et circuits numériques (MDG) :

- Extension de la série STM32L4 avec des produits comprenant un filtre numérique intégré pour modulateurs sigma-delta permettant d’améliorer les performances audio ;

- Annonce d’un kit de découverte STM32L4 IoT conçu pour accélérer le développement d’applications directement reliées aux services déployés sur le Cloud ;

- Amélioration de l’écosystème STM32 pour fournir une plateforme Ethernet industriel multi-protocoles évolutive dans le cadre d’une coopération avec Hilscher ;

- Lancement en production du tout dernier contrôleur NFC hautes performances pour applications de sécurité mobile et grand public ;

- Lancement de STPay-Ivory, la nouvelle solution bancaire STPay à interface duale basée sur le microcontrôleur sécurisé ST31 ;

- Annonce d’une solution de sécurité directement compatible (drop-in) pour l’Internet des objets basée sur le module STSAFE Trusted Platform, en coopération avec Security Platform Inc ;

- Introduction d’options de conditionnement DFN (Dual-Flat No-lead) compactes et lancement en production des mémoires EEPROM 256 kbits pour une marque de vêtements de sport haut de gamme ;

- Qualification des tags RFID dynamiques ST25D pour des machines à laver et des circuits intégrés de lecture NFC ST25R pour des terminaux point de vente par des fabricants majeurs ;

- Lancement de la carte d’expansion pour tags NFC/RFID dynamiques ST25DV pour l’écosystème STM32 Nucleo ;

- Introduction de la première plateforme de conception européenne indépendante dédiée aux ASIC pour applications spatiales en technologie CMOS 65 nm basse consommation, en coopération avec l’ESA et le CNES ;

- Qualification d’un nouvel ASIC numérique en FD-SOI pour de grands fabricants de systèmes réseau ;

- Plusieurs qualifications de circuits intégrés optiques par un fabricant-clé de modules pour des applications dans des datacenters. Division Imaging (IMD)

- Poursuite des qualifications et fabrication pour des livraisons en volume de capteurs de proximité et de détection de distance FlightSense(TM) Time-of-Flight pour plusieurs fabricants de smartphones.

Utilisation d’informations financières complémentaires non-US GAAP

Ce communiqué de presse contient des informations financières complémentaires non-US GAAP comme le résultat (perte) d’exploitation avant charges liées aux dépréciations et restructurations, la marge d’exploitation avant dépréciations et restructurations, le résultat net ajusté par action, le free cash flow et la situation financière nette.

Nous attirons l’attention de nos lecteurs sur le fait que ces mesures ne sont ni auditées, ni préparées selon les normes comptables américaines US GAAP et qu’elles ne doivent donc pas être considérées comme des substituts aux mesures financières US GAAP. De plus, de telles mesures financières non-US GAAP pourraient également ne pas être comparables à d’autres informations de même intitulé, utilisées par d’autres sociétés.

Vous trouverez dans l’Annexe de ce communiqué de presse un tableau permettant de réconcilier les mesures financières non-US GAAP utilisées par la Société avec leurs mesures financières correspondantes en normes US GAAP. Pour remédier à ces limites, les informations financières non-US GAAP complémentaires ne devront pas être lues indépendamment mais au contraire en même temps que les états financiers consolidés de la Société préparés selon les normes américaines US GAAP.

Informations à caractère prévisionnel

Certaines des déclarations contenues dans ce communiqué de presse, autres que celles renvoyant aux données historiques, sont des déclarations sur les attentes futures et autres déclarations à caractère prévisionnel (au sens de la Section 27A de la Securities Act de 1933 ou de la Section 21E de la Securities Exchange Act de 1934 et de leurs modifications). Fondées sur les opinions et hypothèses actuelles de la direction, ces dernières dépendent et impliquent des risques connus et non connus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire différer de manière significative les résultats, performances ou événements réels de ceux anticipés dans les présentes déclarations, en raison de divers facteurs comme :

- Le caractère incertain des tendances industrielles et macroéconomiques qui peuvent avoir un impact sur la demande finale de nos produits ;

- La demande des clients qui diffère des projections ;

- La capacité à concevoir, produire et vendre des produits innovants dans un environnement technologique rapidement changeant ;

- Des circonstances ou événements imprévus susceptibles d’altérer notre capacité à mettre en oeuvre la réduction planifiée de nos charges d’exploitation et / ou à atteindre les objectifs de nos programmes de R&D bénéficiant de fonds publics ;

- Une modification de l’environnement économique, social, syndical, politique ou infrastructurel dans les pays où s’exercent nos activités ou celles de nos principaux clients et fournisseurs, y compris du fait d’événements macroéconomiques ou régionaux, de conflits militaires, de troubles sociaux, de mouvements syndicaux et/ou d’actes de terrorisme ;

- Le vote en faveur du Brexit et les perceptions relatives à l’impact négatif du retrait du Royaume-Uni sur les affaires, la stabilité politique et les conditions économiques au sein du Royaume-Uni, de l’Eurozone, de l’UE et ailleurs. Même si nous n’avons pas d’opérations matérielles au Royaume-Uni et n’avons pas été confrontés à un impact matériel sur notre activité lié au Brexit à ce jour, nous ne pouvons pas prédire ses implications futures ;

- Des difficultés financières avec certains de nos principaux distributeurs ou une réduction significative de l’approvisionnement de nos clients clés ;

- Le plan de charge, le mix produits et les performances manufacturières de nos installations de production ;

- Les fonctionnalités et performances de nos systèmes d’information sous-tendant nos activités opérationnelles critiques, activités manufacturières, financières et commerciales incluses ; et toute défaillance de nos systèmes d’information ou de ceux de nos clients ou fournisseurs ;

- Les variations des marchés des changes, et surtout, du taux de change du dollar des États-Unis par rapport à l’Euro et aux autres grandes devises que nous utilisons dans le cadre de nos activités ;

- L’impact des revendications de propriété intellectuelle (IP) par nos concurrents ou autres tierces parties, et notre capacité à obtenir les licences nécessaires dans des conditions et termes raisonnables ;

- La capacité de restructurer de façon satisfaisante des activités sous-performantes avec des montants et des calendriers de charges de restructuration et d’économies de coûts associées susceptibles de différer par rapport à nos estimations ;

- Une modification de notre situation fiscale globale suite à des changements au niveau des lois fiscales, des conclusions des contrôles fiscaux ou des traités fiscaux internationaux susceptibles d’avoir un impact sur les résultats de nos activités, et sur notre capacité à évaluer avec précision les crédits d’impôts, les avantages fiscaux, les déductions d’impôts et les provisions fiscales, et notre capacité à utiliser les actifs d’impôts différés ;

- Le dénouement de litiges en cours ainsi que l’impact de tout autre nouveau procès dans lequel nous pourrions être impliqués ;

- Les actions en responsabilité civile produits ou réclamations en garantie, les réclamations liées aux défauts récurrents des produits ou défauts de livraison, les autres réclamations relatives à nos produits, ou les rappels par des clients de produits contenant nos composants ;

- Des événements naturels tels que des conditions climatiques sévères, des tremblements de terre, des tsunamis, des éruptions volcaniques ou d’autres phénomènes de la nature, des risques sanitaires, des épidémies, dans des pays où s’exercent nos activités ou celles de nos principaux clients et fournisseurs ;

- La disponibilité et les coûts des matières premières, du gaz, de l’eau et de l’électricité, des services de sous-traitance industrielle ou de toutes autres ressources nécessaires à nos activités ; et

- Des changements industriels résultant d’une consolidation verticale et horizontale de nos fournisseurs, concurrents et clients.

Compte tenu de tous les risques et incertitudes qui pèsent sur ces informations à caractère prévisionnel, les performances et résultats réels de nos activités pourraient différer de ces prévisions de manière significative et défavorable. Certaines déclarations relatives aux perspectives d’avenir peuvent être identifiées comme telles par l’utilisation de verbes tels que « croire », « prévoir », « pouvoir », « être attendu », « devrait », « serait », « vise » ou « anticipe » et autres variations de ces mots ou expressions comparables ou leur négation, ou par la discussion de stratégie, plans ou d’intentions.

Certains de ces facteurs de risques sont présentés et discutés en détail dans « Item 3.. Key Information - Risk Factors » de notre rapport annuel sur formulaire 20-F pour l’exercice clos le 31 décembre 2016, déposé auprès de la SEC le 3 mars 2017. Si l’un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se réalisaient ou si les hypothèses sous-jacentes se révélaient incorrectes, les résultats réels pourraient varier significativement de ceux décrits dans ce communiqué de presse, tels qu’anticipés, crus ou attendus. Nous n’avons pas l’intention d’assumer et n’assumons aucune obligation de mise à jour des informations ou déclarations à caractère prévisionnel présentées dans ce communiqué de presse pour refléter des événements ou circonstances à venir.

http://www.st.com

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: