En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

La nouvelle EEPROM série à un fil de Microchip permet l’identification à distance

Publication: 10 novembre

Partagez sur
 
AT21CS11 offre une plage de tensions étendue compatibles avec les applications sur batterie li-ion. Permet l’identification et l’authentification d’objets distants, comme les cartouches ou les câbles...
 

La tension de fonctionnement de 4,5 V étend son utilisation aux appareils médicaux jetables et aux cigarettes électroniques.

- Les EEPROM à un fil aident les équipementiers à protéger leurs produits contre la contrefaçon.

- La mémoire avec suivi des enregistrements, programmable par l’utilisateur, permet la surveillance de la consommation et le suivi des données d’utilisation.

Microchip annonce le lancement d’une EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory) à deux broches et un seul fil d’interface, dotée d’une plage de tensions de fonctionnement allant de 2,7 V à 4,5 V. L’EEPROM AT21CS11 se révèle idéale pour l’identification et l’authentification d’objets distants, tels que les cartouches ou câbles, sur lesquels il existe peu d’espace prévu pour les composants électroniques.

Chaque AT21CS11 possède un numéro de série unique préprogrammé, ainsi que cinq sections de mémoire EEPROM. L’une des sections de mémoire ou la totalité peut être verrouillée de façon permanente par le fabricant de l’équipement final, pour permettre le suivi des produits et l’identification de consommables, aidant ainsi à prévenir la contrefaçon. L’EEPROM est idéale pour les clients devant garantir leur produit, ou empêcher l’utilisation de contrefaçons, en assurant un fonctionnement correct en continu de leurs équipements pendant les remplacements autorisés de pièces détachés.

L’AT21CS11 est la deuxième EEPROM à un fil proposée par Microchip. Ce nouveau composant étend la plage de tensions de fonctionnement à 4,5 V, le rendant ainsi adapté à une utilisation avec des appareils alimentés par une batterie au lithium-ion, comme les appareils médicaux jetables et les cigarettes électroniques.

Le nouveau composant se connecte à un système grâce à une connexion SI/O (Single Input/Output), qui sert à la fois pour la communication et pour l’alimentation du composant.

Ne nécessitant qu’un seul fil et une masse, il permet aux fabricants de connecteurs de câbles FTTH (Fibre-to-the-Home) d’intégrer des paramètres critiques à différents types de câbles. La connexion SI/O permet également l’utilisation d’un simple connecteur mécanique à deux points à encliqueter ou à visser, idéal pour les appareils jetables pour lesquels les solutions plus encombrantes à 3, 5 ou 8 fils s’avèrent peu commodes.

En plaçant l’EEPROM dans un câble ou une cartouche amovible, les fabricants peuvent créer des consommables facilement identifiables ou authentifiables. Le composant intègre 1 ko de mémoire EEPROM (4 secteurs de 256 bits chacun), un numéro de série 64 bits et 128 bits de mémoire supplémentaire, pour le suivi des enregistrements et la programmation par l’utilisateur. La mémoire supplémentaire permet aux développeurs d’ajouter un numéro d’identification unique et des paramètres de fonctionnement, comme la consommation et les données d’utilisation, dans des emplacements qui peuvent être distants du circuit électronique principal.

Les échantillons de l’AT21CS11 sont disponibles dès à présent, ainsi que les pièces de production en volume, le tout dans différentes options de boîtiers. Le kit d’évaluation à un fil AT21CS01/AT21CS11 (réf. : DM160232) est également disponible au prix de 100,00 USD.

http://www.microchip.com

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: