En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Edgecam permet à STDU de décrocher de nouveaux marchés

Publication: 6 juin

Partagez sur
 
Edgecam signifie des temps de cycle d’usinage plus courts. Et des temps de cycles plus courts augmentent notre productivité...
 

Ces mots sont ceux de Cyril Gloriant, Directeur Technique d’une société produisant des composants complexes pour différents secteurs d’industrie, dont l’agriculture, l’équipement médicale, l’aéronautique et le gaz.

La Société Toulousaine d’Etude et d’Usinage (STDU) fabrique des pièces avec des tolérances extrêmement faibles (jusqu’à 0.01 mm). Pour répondre à un tel besoin de précision, ils ont misé sur une combinaison parfaite ; opérateurs qualifiés, machines-outils de haute technologie et un logiciel de production expert.

Environ 80 % de leurs composants sont usinés avec Edgecam. Le logiciel pilote des tours CNC et des centres d’usinage en fraisage-tournage, dont des machines Seiki, Haas, Manurhin et Hardinge. « Edgecam doit gérer l’ensemble du parc machines… Nous ne pouvons pas nous permettre d’effectuer une production à deux vitesses. Comme toutes les informations d’usinage sont contenues dans les Postprocesseurs de Edgecam, tous nos opérateurs peuvent facilement prendre en main la fabrication d’une pièce, alors que seuls quelques opérateurs sont désormais capables de programmer manuellement les machines. »

Il ajoute qu’Edgecam apporte une réelle souplesse dans la gestion de leur parc machines. « Si nous avons soudainement besoin de déplacer un projet d’une machine à l’autre, la production peut être rapidement basculée sur une autre machine ayant la même cinématique avec seul un changement de Post Pro. »

Opérant dans des locaux de 1000 m² à Prinsaguel, dans la Haute-Garonne, STDU, qui emploie dix salariés, a investi dans Edgecam en 2017. Son utilisation dans l’atelier s’est accrue en début d’année, dans le cadre d’un développement planifié. Cyril Gloriant, qui deviendra PDG en Septembre, déclare qu’ils utilisent actuellement les modules fraisage et tournage d’Edgecam, incorporant toutes ses stratégies d’usinage, y compris l’ébauche dynamique Waveform en tournage et en fraisage.

La société apprécie tout particulièrement la fonction de reconnaissance des fonctions d’Edgecam. « En un seul clic, Edgecam analyse la pièce, et détermine les opérations à effectuer, ainsi que les propriétés des fonctions reconnues telles que la profondeur, le rayon et les angles minimum. Edgecam prépare les gammes d’usinage qui peuvent également être modifiées selon nos besoins spécifiques. Une fois qu’Edgecam a défini les fonctions à partir de la topologie de la pièce, l’usinage se déroule forcément bien, nous n’avons plus à nous occuper des profondeurs d’outils, des forets. Edgecam usine en automatique toutes les fonctions. »

D’après lui, la réduction des temps de cycle et l’acquisition de nouvelles compétences et de connaissances grâce à Edgecam ont permis à STDU de remporter de nouvelles parts de marché sur des pièces de séries plus complexes. « Comme nos clients savent que nous pouvons maintenant produire des pièces complexes, ils conçoivent à leur tour des composants de plus en plus innovants et complexes. Nous pouvons à chaque fois relever le défi avec Edgecam. »

« Nous économisons environ 2 à 3 heures car les machines sont alimentées et tournent en permanence. »

« Lorsque nous recevons le modèle CAO de notre client, nous déterminons quelle méthode de fabrication utiliser (tournage ou fraisage) ainsi que la machine-outil adaptée. Nous ouvrons ensuite le modèle CAO 3D dans Edgecam, puis nous démarrons le module de reconnaissance des fonctions, qui analyse et prépare la gamme d’usinage. Concernant les pièces de fraisage, qui ont des temps de cycle d’usinage longs, nous utilisons également Edgecam en amont pour effectuer le devis, en s’appuyant sur la précision des temps qu’il nous fournit. »

Il ajoute que la société a déjà vu son chiffre d’affaires augmenter de 1,2 millions d’euros en 2016 à 1,35 millions d’euros l’an dernier (soit 12,5 % de croissance) grâce à la prise de marchés stratégiques nécessitant une FAO comme Edgecam. « Entre 20 et 30 % de nos usinages concernent des demandes clients pour de nouveaux produits. »

« Il est d’ailleurs prévu de passer la programmation CNC à la pointe de la technologie à l’étape suivante. Les opérateurs sont actuellement formés sur le système d’usinage automatisé, le Gestionnaire de stratégies (Strategy Manager), qui leur permettra de réduire le temps passé à quelques secondes sur certains aspects de la programmation répétée. » « Nous pourrons bientôt utiliser les fonctions prédéfinies du Gestionnaire de stratégies (Strategy Manager) de Edgecam, reposant sur la topologie de la pièce, pour économiser encore plus de temps sur la préparation, la programmation et les temps de cycle. Nous souhaitons définir une stratégie pour chaque type de pièce pouvant être répliquée : le nombre d’outils, les étapes dressage, pointage, perçage, tronçonnage, qui seront appliquées à chaque fois. »

Bien qu’ils travaillent principalement en tant que sous-traitant, ils fournissent également un service retro-ingénierie, en proposant des conseils sur la faisabilité d’une pièce, en analysant sa topologie pour assurer le bon fonctionnement au coût le plus bas.

En conclusion, Cyril Gloriant déclare qu’ils ont initialement investi dans Edgecam car il leur permettait de travailler directement sur les fichiers 3D de leurs clients sans avoir besoin de redessiner les plans. Le but était également de pouvoir configurer le logiciel selon leurs besoins et de créer des macros. Ils se sont rapidement rendu compte du temps qu’ils pouvaient économiser tout au long du processus de fabrication à l’aide de Edgecam. « Par exemple, grâce à la stratégie Waveform en tournage, nous avons diminué le temps d’usinage de 30 % sur certaines pièces, et de 40 % avec la stratégie Waveform en fraisage associée à la reprise de matière restante »

« La qualité et le service étant les priorités de STDU, la stratégie d’ébauche dynamique Waveform de Edgecam nous permet de rester concentrés sur ces objectifs. »

http://www.edgecam.fr

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: