En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Yokogawa lance une nouvelle génération d’oscilloscopes à signaux mixtes

Publication: 24 octobre

Partagez sur
 
Le DLM3000 bénéficie d’une précision et d’une productivité améliorée dans un boîtier compact doté d’un écran tactile interactif...
 

Le nouveau DLM3000 est le premier appareil d’une nouvelle génération d’oscilloscopes à signaux mixtes bénéficiant d’un design, de fonctionnalités et d’une empreinte réduite identiques à ceux de la gamme précédente DLM2000, mais avec une conception matérielle entièrement nouvelle dotée d’une vitesse et d’une précision de mesure supérieures ainsi que d’un écran tactile intuitif pour une meilleure ergonomie et une meilleure productivité.

Le DLM3000 bénéficie des caractéristiques des oscilloscopes Yokogawa existants, auxquelles s’ajoutent de nouvelles fonctionnalités centrées sur la qualité, la flexibilité et l’utilisabilité, dans le but d’augmenter la productivité des utilisateurs et de répondre aux besoins avancés des systèmes actuels, en particulier dans le secteur de la mécatronique et de l’industrie automobile. Grâce à son écran tactile de pointe, au stockage à semi-conducteurs et au traitement du signal à haute vitesse, le DLM3000 améliore la productivité en offrant des signaux sans bruit peu perturbés, le traitement du signal complet et la facilité de prise en main.

« Tandis que d’autres fabricants d’oscilloscopes privilégient un nombre de bits de résolution accru et une bande passante plus large au détriment de la précision et de la fidélité du signal dans les applications de mesures finales, Yokogawa s’attache à répondre aux besoins réels des ingénieurs dans le secteur automobile et de la mécatronique », explique Terry Marrinan, vice-président pour l’Europe, l’ANASE et l’Océanie, pour la division Test & mesures de Yokogawa : « Les composants d’alimentation commutant de plus en plus rapidement et à des tensions de plus en plus élevées, la capture et l’analyse fiables des formes d’onde, aussi détaillées que précises, exige de meilleures performances de bruit du côté de l’instrument de mesure. Avec le DLM3000, Yokogawa, réputé pour sa technologie de pointe d’analyse de la puissance et ses années d’expérience sur le marché des oscilloscopes, a encore amélioré ses performances de mesure pour atteindre une précision inégalée. »

Le nouvel instrument affiche une bande passante allant jusqu’à 500 MHz et une fréquence d’échantillonnage de 2,5 G échantillons/s, le rendant idéal pour l’analyse précise des formes d’onde lors des mesures effectuées sur des signaux à commutation rapide, sur les entraînements d’onduleur par exemple. La fréquence d’échantillonnage élevée est associée à une profondeur de mémoire sur carte de 250 Mpts ainsi qu’à une plage de tension élargie, entraînant un bruit résiduel inférieur et une sensibilité accrue. Le DLM3000 intègre également plusieurs filtres passe-bas temps réel pour garantir la fidélité des signaux capturés.

L’association de l’interface tactile interactive à un panneau de commande d’oscilloscope traditionnel permet aux utilisateurs de basculer facilement de l’un à l’autre mode de fonctionnement, tandis que les nombreuses options de communication et de stockage facilitent l’accès à de grands ensembles de données.

Concernant la capacité à signaux mixtes multi-canal de la gamme DLM3000, quatre canaux de signaux d’entrée analogiques sont convertis en logique 8 bits, afin que l’instrument fonctionne comme un oscilloscope analogique à 3 canaux associé à un analyseur logique à 8 bits. Jusqu’à 11 signaux d’entrée peuvent ainsi être observés simultanément, sous forme de 3 canaux de signaux analogiques et d’une entrée logique 8 bits.

L’instrument peut donc être utilisé non seulement pour l’observation des données et le contrôle des signaux, ou comme source de déclenchement, mais également pour l’analyse des entrées logiques d’interfaces I2C, SPI ou autres bus série, éliminant les limites imposées par les quatre canaux des oscilloscopes standard sur les applications pour lesquelles le fonctionnement des circuits de commande numériques multi-canaux doivent être analysés.

Le nombre de canaux et les options de profondeur de mémoire associées, en option, à de puissantes fonctions mathématiques et à des fonctions de bus série, y compris les principaux bus automobiles, en font un oscilloscope pouvant être configuré pour de nombreux besoins différents.

La profondeur de mémoire de pointe, atteignant les 500 Mpts, permet à l’instrument de maintenir sa fréquence d’échantillonnage élevée pour les mesures effectuées sur le long terme. Une fonction d’agrandissement et de recherche permet à l’utilisateur de sélectionner et d’afficher en même temps deux formes d’onde agrandies avec des échelles d’axe de temps différents, de rechercher dans la mémoire des formes d’ondes capturées et d’afficher des formes d’onde correspondant à de nombreux critères de recherche dans la zone d’agrandissement.

La puissante fonction d’historique sauvegarde automatiquement jusqu’à 100 000 ondes des formes préalablement capturées dans la mémoire d’acquisition et en affiche ensuite soit une seule soit toutes à l’écran. L’utilisateur peut ensuite réaliser des mesures au curseur, des calculs ainsi que d’autres opérations sur les formes d’onde sauvegardées dans l’historique, ce qui permet d’analyser les signaux anormaux se produisant parfois.

La gamme DLM3000 intègre de nombreux modes de déclenchement faciles à configurer, associant les entrées analogiques et logiques, tels que le déclenchement sur front (Edge), le déclenchement avancé (Enhanced) et le déclenchement retardé (B).

Un filtre temps réel est également intégré doté d’une réduction du bruit optimale supportant une large plage de fréquences, de 8 kHz à 200 MHz. La gamme DLM3000 possède deux types de filtres, l’un placé dans le circuit d’entrée et l’autre basé sur des fonctions mathématiques. Ces filtres sont efficaces pour rejeter les signaux indésirables, permettant d’observer uniquement les largeurs de bandes souhaitées.

Les fonctions qui améliorent l’efficacité de fonctionnement incluent :

- Affichage des tendances des valeurs crête à crête ou de la largeur d’impulsion par cycle

- Mesure automatique des différences de tension et de délai

- Analyse des spectres de fréquences

- Clichés instantanés des formes d’onde

- Affichage des formes d’onde enregistrées dans des onglets

- Fonction OUI/NON

- Vérification des fonctions sur l’aide en ligne graphique.

Des fonctions d’analyse série dédiées (de /F01 à /F05) sont disponibles en option pour les systèmes embarqués et les signaux de bus à bord de véhicules, ainsi que le décodage de l’analyse affichée. L’entrée logique peut également être utilisée pour des bus série spécifiques, y compris UART, I2C, SPI et SENT. Le paramétrage des déclenchements et décodages complexes, comme le débit et le niveau de seuil, sont automatiquement détectés. Les analyses des quatre bus différents peuvent être menées simultanément, avec les formes d’onde et les résultats des analyses des bus à différentes vitesses affichés sur des doubles fenêtres d’agrandissement.

Des analyses d’alimentation spécifiques sont disponibles en option (uniquement pour les modèles à 4 canaux) pour mesurer les pertes par commutation, l’intégrale de joule (I2t) , l’analyse des plages de fonctionnement sûr (SOA), l’analyse des harmoniques du courant d’alimentation basée sur la norme EN61000-3-2, ainsi que d’autres mesures de paramètres d’alimentation, comme la puissance active et le facteur de puissance. En utilisant la capacité de mémoire à long terme, les formes d’onde de la tension et du courant sur de longs cycles peuvent être entrées pour le calcul des pertes par commutation. Les valeurs peuvent être utilisées à des fins de statistiques et de calculs.

De nombreux logiciels et interfaces sont disponibles pour offrir une large connectivité et un meilleur contrôle. Le DLM3000 intègre les normes Ehternet Gigabit et USB3.0*1 comme interfaces de communication standard pour faciliter les liaisons avec les applications PC.

Le DLM3000 est équipé d’un écran tactile capacitif 8,4 pouces et est intégré dans un boîtier compact au format « portrait », mesurant approximativement deux tiers d’une feuille A4 (avec une profondeur d’environ 200 mm), représentant un gain de place sur le bureau ou le banc de test.

http://www.yokogawa.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: