En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Les microcontrôleurs à base ARM® Cortex®-M4 de Toshiba

Publication: 13 mai

Partagez sur
 
Un large éventail d’options garantit l’adéquation à de multiples secteurs d’application...
 

Toshiba Electronics Europe a ajouté le groupe de microcontrôleurs M4G à sa famille TXZ™ de microcontrôleurs à base ARM® Cortex®-M, destinés aux équipements bureautiques, audio-vidéo et industriels.

Ces microcontrôleurs s’appuient sur un cœur ARM Cortex-M4, associé à une unité à virgule flottante (FPU pour Floating Point Unit en anglais). Ils intègrent plusieurs circuits analogiques hautes performances, une large éventail de timers et de canaux de communication, et existent en différents boîtiers, de 100 à 177 broches. Ils embarquent 512 ko à 1.536 ko de mémoire Flash, 194 ko de RAM, ainsi que 32 ko de Flash pour les données pouvant supporter jusqu’à 100.000 cycles d’écriture. Leur fréquence de fonctionnement va jusqu’à 160 MHz, et la plage de température d’utilisation de ces microcontrôleurs s’étend de -40°C à +85°C.

En plus de circuits analogiques de haute précision parmi lesquels on trouve un CAN 12 bits (jusqu’à 24 canaux) avec une vitesse de conversion de 1,0 μs, et un CNA 8 bits (2 canaux), les microcontrôleurs du groupe M4G disposent de deux contrôleurs DMA ; un contrôleur DMA rapide et un contrôleur DMA multi-fonctions. Tous deux offrent une faible consommation et plusieurs fonctions avancées, tout en intégrant certains circuits périphériques très polyvalents, tels que des interface SMIF (Serial Memory Interface, ou interface mémoire série), UART, I2C et TSPI, des timers, et la compatibilité avec les systèmes à grande échelle.

Le CAN intégré permet de sélectionner deux périodes d’échantillonnage différentes avec des canaux arbitraires, ce qui permet de réduire le nombre de composants nécessaires aux ajustements d’impédance, dans les systèmes à grande échelle qui nécessitent plusieurs capteurs. Une fonction d’interconnexion intégrée pour les timers et les interfaces UART et TSPI, ainsi qu’un circuit de détection de capteur d’intervalle (ISD pour Interval Sensor Detection en anglais), participent à l’allègement du traitement logiciel.

La production en série de ces microcontrôleurs commencera au cours des six prochains mois

Toshiba prévoit de lancer d’autres groupes de microcontrôleurs pour le traitement rapide de données et la gestion des communications, ainsi que des dispositifs équipés de circuits analogiques de haute-précision pour la commande de moteurs basse et moyenne vitesse. Toshiba continue d’élargir sa famille TXZ pour répondre aux besoins des secteurs de la commande moteur et de la détection en général.

http://toshiba.semicon-storage.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: