En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Schneider Electric et la CCI de Grenoble inaugurent le LearningGrid by Grenoble

Publication: 24 juin

Partagez sur
 
Une réduction de 30% des consommations et de l’empreinte énergétique du Campus. L’intégration des problématiques énergétiques dans les formations suivies par les 2 500 apprentis présents sur le campus...
 

Schneider Electric, le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble ont inauguré le 20 juin, le projet LearningGrid by Grenoble en présence de Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France et de Jean Vaylet, Président de la CCI de Grenoble. Dès le mois de septembre 2019, les 2 500 apprenants du campus de l’Institut des Métiers et des Techniques (IMT) intégreront un espace fonctionnant comme un microgrid tout en bénéficiant de formations pilotes adaptées à leurs futurs métiers.

Le concept de MicroGrid appliqué à une smart city

Le LearningGrid by Grenoble a pour vocation de créer un réseau local intelligent entre les différents bâtiments de l’IMT afin de répondre aux enjeux majeurs que sont l’optimisation de la performance énergétique des bâtiments et du campus, la réduction de la facture énergétique ou encore la formation des étudiants à des procédés plus vertueux pour l’environnement. Désormais, le LearningGrid by Grenoble fonctionne comme une “smart city” de près de 3 000 habitants, où se côtoient espaces de cours et ateliers nécessitant chacun du chauffage, de l’éclairage et une alimentation électrique tant pour les cours que pour la vie quotidienne des étudiants. Il s’agissait donc pour Schneider Electric et la CCI de Grenoble d’appliquer le concept de microgrid à cet ensemble de fonctions et d’usages. C’est pourquoi, le campus est équipé d’une infrastructure de production autonome d’électricité via des panneaux photovoltaïques, de capacités de stockage, d’outils de pilotage et de gestion intelligente de l’énergie destinés à faciliter l’autoconsommation de l’électricité produite localement.

Au-delà des bâtiments, Schneider Electric et la CCI de Grenoble ont souhaité former les jeunes étudiants aux problématiques environnementales, notamment pour des filières où ces sujets ne sont pas abordés telles que la coiffure, la boulangerie ou encore la mécanique. En effet, ces futurs experts en gestion de l’énergie peuvent accéder aux formations spécialisées du département Énergie proposées à l’IMT, notamment via le partenariat avec l’École Schneider Electric, dont les diplômes, allant du CAP à la Licence Pro dans les métiers de l’électricité, des fluides, de l’automatisme et de l’exploitation des données, peuvent être préparés en partie sur le campus.

« Après près de 3 ans de collaboration, nous sommes ravis d’inaugurer le smart campusLearningGrid by Grenoble. Au-delà d’être une première en Europe, le campus a pour vocation de sensibiliser et former les jeunes aux enjeux environnementaux auxquels nous sommes confrontés et ainsi agir pour demain et transformer nos habitudes. En effet, il s’agit de les aider à développer les compétences des énergéticiens tout en apportant une formation inédite aux apprentis et professionnels de tous les métiers sur leur propre capacité à maîtriser leur consommation. », a déclaré Jean Vaylet, président de la CCI de Grenoble.

L’alliance gagnante : technologie et pédagogie

Pensé et mise en œuvre par Schneider Electric, ce smart campus, fonctionnant comme une véritable petite ville, repose sur des technologies avancées et des systèmes innovants de pilotage intelligent de l’énergie. En effet, si l’IMT connaissait globalement sa consommation énergétique, il souhaitait à travers le LearningGrid by Grenoble réduire de 30% la facture énergétique totale, soit une économie de 300 000 € par an, tout en diminuant dans les mêmes proportions des émissions de gaz à effet de serre.

Ce nouveau campus repose sur des technologies IoT (Internet des objets) afin de recueillir et de transmettre les données et ainsi rendre les bâtiments communicants. Grâce aux solutions EcoStruxure hébergées dans le « cockpit énergétique », qui est le seul bâtiment construit dans le cadre du projet, couplées aux algorithmes et solutions d’intelligence artificielle développées par Schneider Electric, les outils de prédiction, modélisation et d’optimisation peuvent choisir, en fonction des évolutions météorologiques, des options les plus efficientes. En effet, lors d’une journée type et plus précisément lorsque le tarif du fournisseur d’électricité est au plus bas, les solutions de pilotage chargent les batteries, le microgrid consomme alors l’énergie fournie par les panneaux photovoltaïques et décharge les batteries lorsque le tarif augmente. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’une situation de demande exceptionnelle d’énergie sur l’ensemble du réseau (pics de froid), le MicroGrid « s’efface », propose un bloc de flexibilité (heure début, heure fin, puissance disponible) au régulateur d’énergie (RTE), et l’active sur le site si l’autorisation est donnée

« Nous sommes heureux d’avoir pu contribuer à la construction de ce quartier intelligent et ce dans le bassin grenoblois cher à l’histoire de Schneider Electric. Ce projet nous permet d’aller encore plus loin dans notre engagement en faveur de la transition énergétique en couplant l’utilisation de nos solutions numériques de gestion de l’énergie à la formation de citoyens responsables et engagés. Nous espérons que le LearningGrid by Grenoble inspirera d’autres initiatives en France et en Europe. », affirme Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France.

http://www.se.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: