En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

SPIE installe l’infrastructure électrotechnique du centre de Merck

Publication: 1er juillet

Partagez sur
 
Dans le cadre d’un contrat avec le groupe Merck, SPIE a pris en charge les installations électrotechniques du nouveau « Pharma Packaging Center PH85 » de Darmstadt (Allemagne)...
 

SPIE Deutschland & Zentraleuropa, filiale de SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, s’est vu confier l’installation électrotechnique du nouveau centre de conditionnement « Pharma Packaging Center PH85 » dans le cadre d’un contrat avec le groupe Merck, situé à Darmstadt.

De nombreuses prestations dans le domaine électrotechnique

SPIE Deutschland & Zentraleuropa a procédé à l’installation de 350 kilomètres de câbles courant fort / courant faible et à la mise en place de 600 participants KNX avec interface de données au sein du nouveau centre de conditionnement, baptisé « Pharma Packaging Center PH85 », du groupe pharmaceutique américain Merck. Les travaux se sont déroulés sur une période de 16 mois et une superficie totale de 20 000 mètres carrés.

Le périmètre des services déployés comprenait également l’installation de plusieurs éclairages, dont celui de secours, d’un système d’information des sapeurs-pompiers et de plusieurs réseaux de données. La filiale allemande de SPIE a ainsi installé 2 000 luminaires et 480 haut-parleurs à travers la nouvelle infrastructure.

Mise en œuvre professionnelle selon des règles strictes

Dans le cadre de ce projet, il était particulièrement important de se conformer aux exigences règlementaires : « Pour les installations de fabrication des produits médicaux, des obligations strictes s’imposent concernant les équipements et la documentation. Nous sommes heureux que Merck nous ait accordé sa confiance pour réaliser ce projet sensible », explique René Rößler, chef de projet chez SPIE. Une fois finalisées, toutes les installations doivent faire l’objet d’une inspection par l’agence américaine Food & Drug Administration (FDA). Dans le nouveau centre, des médicaments avec et sans hormones seront conditionnés dans des salles blanches distinctes. Afin de préserver ces salles de toute contamination, le nombre de particules en suspension dans l’air doit rester en dessous d’une valeur très faible définie par la FDA. Par ailleurs, la température, l’humidité atmosphérique et la pression doivent rester constantes. Ces mesures permettent de réduire les risques de contamination par des substances nocives. « Même dans les installations électriques, il ne doit exister aucune contamination. Dans le cas contraire, il faut pouvoir s’en débarrasser. Nous avons ainsi installé des prises antibactériennes et toutes les installations électriques sont par exemple hermétique », précise Rößler.

Une collaboration efficace entre des équipes engagées

L’un des défis de ce projet, en tant que prestataire multi-techniques, était la gestion des travaux supplémentaires qui sont apparus pendant les processus d’installation. En raison des spécificités du site, SPIE a par exemple posé près de deux fois plus de câbles qu’il n’était initialement prévu pour la technologie MSR. « Etalé sur 16 mois, le calendrier était déjà bien chargé. Toutefois, nous avons pu terminer les travaux dans le délai fixé grâce au fort engagement personnel dont on fait preuve nos collaborateurs », se souvient Rößler.

L’un des facteurs de réussite de ce projet a été la bonne coordination et la concertation avec les maîtres d’ouvrage, les responsables de la planification et les sous-traitants, grâce à des circuits décisionnels courts, des délais fixes et une flexibilité permettant de tenir compte de modifications de dernière minute. « Le savoir-faire technique et la collaboration avec SPIE ont contribué à ce que le projet puisse être exécuté avec succès », affirme Dieter Klinck, ingénieur sénior, logistique avancée et technologies opérationnelles, chez Merck.

Un centre de conditionnement des produits pharmaceutiques à la pointe du progrès

Au « Pharma Packaging Center PH85 » de Merck, les médicaments produits, principalement des comprimés, sont conservés dans un entrepôt sur des rayonnages et conditionnés. Ce centre doit désormais produire 210 millions d’emballages de médicaments par an. Le bâtiment est équipé des technologies les plus avancées. Outre la logistique, il contient également des salles blanches, des bureaux, des locaux techniques et des espaces pour le personnel.

http://www.spie.de/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: