En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Eaton et le Comptoir électrique de Sarrebourg intègrent intelligence et connectivité

Publication: 13 septembre

Partagez sur
 
Eaton, annonce la réalisation d’un processus d’automatisation de production de chocolat intégrant ses solutions de câblage SmartWire-DT et d’interfaces homme-machine par le Comptoir électrique de Sarrebourg pour l’équimentier de chocolaterie Novachoc...
 

Le Comptoir électrique de Sarrebourg est spécialisé dans le négoce de matériel électrique pour l’industrie, le professionnel et le particulier. Le fournisseur possède également une activité de tableautier et réalise des armoires de distribution et d’automatismes.

Novachoc, l’alliance de la technologie et de la tradition

Située à Benfeld dans le Bas-Rhin en Alsace, la société Novachoc propose des solutions technologiques pour la tradition du chocolat. Fondée en 1998, l’équipementier travaille principalement pour les artisans et les petites industries. Ses machines (enrobeuses, tunnels de refroidissement, tempéreuses, fondoirs, étuves, automatisation...) sont entièrement fabriquées par ses ouvriers sur place et s’inscrivent dans une démarche de qualité.

La stratégie de Novachoc est de fournir des produits de qualité à longue durée de vie en suivant l’évolution du métier de chocolatier pour sans cesse adapter et créer de nouveaux produits, en développant des outils innovants dans le respect des traditions et des matières-premières.

SmartWire-DT, un système de câblage intelligent et de communication pour les machines

SmartWire-DT est un système de communication innovant pour l’appareillage électrique, les constituants d’automatisation montés dans une armoire électrique et les périphériques et équipe désormais l’ensemble des tempéreuses de Novachoc (machines à faire fondre le chocolat). Les constituants standards simples tels que boutons-poussoirs, contacteurs-moteurs, démarreurs-moteurs ou démarreurs progressifs se transforment en dispositifs intelligents et communicants à l’aide de connecteurs. Dans l’armoire, les constituants sont reliés entre eux par un unique câble plat multipôle qui prend en charge l’alimentation du circuit de commande et la transmission des données. Leur raccordement à un automate classique est réalisé par des modules- passerelles communiquant via un système de bus de terrain standard.

Le temps et le coût dédiés aux tests sont radicalement réduits puisque la solution consiste à connecter les éléments entre eux et non les câbler. Les éléments pour diagnostic intégrés dans les modules de communication indiquent l’état des constituants raccordés ainsi que celui du raccordement, contribuant par ailleurs à l’accélération de la procédure de test et la mise en service.

Des interfaces homme-machine pour des fonctionnalités de communication avancées

Novachoc a également souhaité intégrer des solutions d’interfaces homme-machine adaptées pour accompagner la nouvelle génération d’opérateurs avec des écrans tactiles multi-touch dotés de fonctionnalités de communication et multimédia ultra-innovantes pour une utilisation facile et intuitive similaire à celle d’un smartphone ou une tablette.

Ces écrans au design moderne permettent de piloter les machines, de contrôler par exemple que les machines gardent le chocolat à la bonne température pour les chocolatiers, ou encore de visualiser des vidéos qui en expliquent le fonctionnement.

« Avec le système de raccordement intelligent SmartWire-DT d’Eaton, nous avons réussi à réduire nos coûts de câblage de 85 %. Nous avons considérablement diminué le temps consacré au développement, à la conception, au montage et au câblage. Par ailleurs, SmartWire-DT offre des fonctions de diagnostic étendues, augmentant la fiabilité, la continuité et la flexibilité du système de commande. Du fait du nombre limité de goulottes de câblage et de modules d’E/S, l’espace requis dans les armoires a été réduit de 60 %, » explique Gérard Laplace, Directeur du Comptoir Electrique de Sarrebourg.

« Le secteur de l’industrie MOEM doit faire face à des enjeux économiques plus concurrentiels. Avec la baisse des marges et la réduction des délais de livraison, les constructeurs n’ont de cesse de tout faire pour réduire les durées de fabrication et optimiser le rendement de la production, » commente Stéphane Egros, Directeur marketing chez Eaton Industries France. « Nous sommes ravis de contribuer à l’amélioration de la compétitivité de Novachoc et de son savoir-faire réputé en permettant à ses équipes de stimuler leur productivité, grâce à des capacités de maintenance prédictive efficaces et des fonctionnalités de contrôle pointues. »

http://www.eaton.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: