En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Un capteur de sol de Murata augmente le rendement et la qualité des cultures

Publication: 16 septembre

Partagez sur
 
Murata a annoncé un capteur de sol extrêmement précis contenant trois capteurs dans un seul boîtier...
 

Destiné aux industries agricoles et horticoles, le capteur permet aux producteurs d’augmenter le rendement et la qualité des cultures tout en abaissant les coûts associés à la réduction de la consommation d’eau et d’engrais, ce qui constitue le principal domaine d’application de ce capteur.

Murata a démarré plusieurs projets utilisant le capteur de sol avec des partenaires du monde entier. Par exemple, Murata collabore avec l’Université de Can Tho au Vietnam depuis 2017. L’Université bénéficie d’une connaissance approfondie de la recherche agricole et environnementale dans le delta du Mékong, et le projet comprend la réalisation d’essais sur le terrain d’un système de surveillance des sols pour observer l’état des terres agricoles dans le delta.

La région du delta du Mékong au Vietnam est soumise à l’impact sur la salinité de l’infiltration d’eau de mer pendant la saison sèche qui résulte d’une baisse du débit volumétrique du Mékong et de l’action des marées, ces deux faits résultant des changements occasionnés par le réchauffement climatique. Outre les dommages causés par le sel, les conditions environnementales de l’agriculture sont devenues plus difficiles en raison de la gravité croissante des sécheresses et des inondations.

En s’appuyant sur le savoir-faire et l’expertise de la société dans les domaines des composants électroniques et de la conception de circuits et de logiciels, Murata a développé un capteur compact de 13 cm permettant de mesurer l’état des terres agricoles et de canaliser l’eau avec une grande précision. En combinant ces observations avec des outils de surveillance développés indépendamment, il est possible de visualiser et d’analyser les conditions environnementales en vue d’apporter des améliorations. Le capteur contribue ainsi à la mise en œuvre des technologies de l’information dans l’agriculture de la région du delta du Mékong en prévenant des dommages causés par le sel dans les rizières et les vergers, en réduisant la contamination en sel et en soufre des terres agricoles et des cours d’eau, et en créant un mécanisme permettant de gérer de manière globale les engrais, les cultures et les systèmes d’irrigation.

Le capteur est capable de surveiller deux types de conductivité électrique (Electrical Conductivity, EC), la température et le taux d’humidité du sol. Le fait de pouvoir diagnostiquer avec précision les niveaux de conductivité électrique permet aux producteurs de déterminer le moment idéal pour l’épandage des engrais. De mme, la teneur en eau du sol permet à son tour un arrosage précis et au moment opportun. En étant capable d’utiliser l’eau plus intelligemment, cette ressource précieuse n’est plus gaspillée, ce qui est profitable à l’environnement.

Capable de fonctionner avec une alimentation de 3 à 6,5 V et à 50 mA (maximum), la plage de mesure EC du capteur est comprise entre 0 et 5,0 dS / m avec une précision de ± 3% à pleine échelle. Sa plage de mesure d’humidité va de 0 à 60% de VWC (Volumetric Water Content) avec une précision de ± 3% à pleine échelle et sa gamme de température va de -20°C à 70°C avec une précision de ± 1°C.

Protégé contre la poussière et l’eau en conformité avec la norme IP68 et doté d’une protection efficace contre la rouille pour une utilisation dans des environnements difficiles, ce capteur très performant et de haute précision est plus robuste que les capteurs de ce type proposés par la concurrence, et se positionne donc parmi les meilleurs de sa catégorie. Les capacités de l’interface du capteur comprennent UART, RS232E, RS485 et SDI-12, et la longueur maximale du câble est spécifiée à 3 m @UART, 10 m @RS232E et 300 m @RS485.

Dans le cadre du projet, le système émetteur-récepteur sans fil utilisé consiste en une passerelle, un routeur et plusieurs nœuds de capteurs. Chaque nœud de capteur est constitué d’un émetteur et de trois unités de capteur pour mesurer la qualité du sol, des champs et des canaux d’irrigation, et stocker les données de détection dans le cloud. Le capteur fournit une analyse de haute précision des conditions en utilisant un élément de capteur de forme unique et un algorithme exclusif. Il est capable de fonctionner pendant plus d’un an en continu avec trois piles de taille AA.

http://www.murata.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: