En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Les premiers composants Ethernet PHY en téraoctets du marché

Publication: 19 novembre

Partagez sur
 
Ils permettent une densité supérieure de 400 GbE et la connectivité FlexE...
 

Microchip, via sa filiale Microsemi, est le premier à permettre un ensemble de fonctionnalités inédit grâce à sa famille META-DX1 de composants de couche physique (PHY) Ethernet. La famille permet aux opérateurs télécoms de créer des réseaux utilisant des plateformes de routage et de commutation qui réduisent les coûts, optimisent la bande passante et augmentent la capacité, la sécurité et la flexibilité.

Encapsulée dans une seule et unique puce, la famille de composants META-DX1 associe des ports Ethernet allant de 1 GbE (Gigabit Ethernet) à 400 GbE, la connectivité FlexE (Flexible Ethernet), le moteur de chiffrement de liaison MACsec (Media Access Control Security) et la précision d’horodatage en nanosecondes avec une capacité en téraoctets.

Le marché opère actuellement la transition du 100 GbE vers le 400 GbE afin de pouvoir supporter le trafic des centres de données à très grande échelle. Selon les prévisions de l’indice GCI (Global Cloud Index) de Cisco, ce trafic devrait quadrupler d’ici 2021, avec une augmentation du trafic entre centres de données de plus de 30 % en taux de croissance annuel cumulatif (TCAC). Les META-DX1 permettent aux cartes de ligne de multiplier leur capacité par quatre, passant de 3,6 Tbit/s à 14,4 Tbit/s avec 36 ports à 400 GbE ou 144 ports à 100 GbE, tout en supportant les fonctionnalités clé dont les opérateurs ont besoin.

Le moteur de sécurité MACsec du META-DX1 sécurise le trafic en provenance des centres de données ou des locaux des entreprises. La connectivité FlexE permet aux fournisseurs de services dématérialisés (cloud) comme aux opérateurs télécoms de respecter les exigences de capacité tout en réduisant les dépenses relatives au déploiement de la fibre, en configurant de façon optimale les liaisons au-delà du débit Ethernet actuel, afin d’utiliser des câbles optiques économiques supportant un trafic élevé. La famille META-DX1 est la seule à associer les standards MACsec et FlexE dans une seule et même solution afin d’anticiper l’évolution des réseaux d’interconnexion de centre de données (DCI, Data Center Interconnect).

Autre avantage des META-DX1, leur capacité intégrée de commutation flexible aux points de connexion facilite la transition pour les OEM entre les architectures basées sur le standard NRZ 25 Gbit/s et le standard PAM 56 Gbit/s, en permettant d’utiliser un seul système ou un modèle unique de câble optique 100 GbE (QSFP28) et 400 GbE (QSFP-DD). Grâce à un horodatage ultra-performant doté d’une précision de l’ordre des nanosecondes sur chaque port, les META-DX1 garantissent également que les infrastructures réseaux répondent aux exigences strictes d’horodatage du déploiement des stations de base des réseaux 5G.

Les échantillons des premiers membres de la famille META-DX1 seront disponibles dès le 3ème trimestre 2019. Intercompatibles sur le plan matériel, ils sont également tous supportés par le même kit de développement logiciel (SDK).

http://www.microsemi.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: