En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Le nouveau plastique électroconducteur PREMIER™ PBT-250FR de Parker

Publication: 18 février

Partagez sur
 
Des performances excellentes lors de l’exposition aux fluides et carburants pour automobiles...
 

Chomerics Europe, une division de Parker Hannifin Corporation, le leader mondial des technologies du contrôle et du mouvement, vient de lancer le plastique PREMIER™ PBT-250FR destiné au blindage EMI pour les applications automobiles. Ce nouveau plastique en polytéréphtalate de butylène (PBT) viendra en aide aux ingénieurs d’études qui recherchent un matériau ignifuge en plastique électroconducteur, composé d’un seul type de granulés, capable d’offrir des niveaux élevés de fiabilité dès lors qu’il existe un risque d’exposition à du carburant ou des problèmes de compatibilité avec des fluides automobiles, et avec lequel les clients et les utilisateurs finaux pourront garder l’esprit tranquille.

Il convient de souligner qu’avec une épaisseur de 2,5 mm, le matériau a été classé 5 VA, ce qui correspond au niveau d’inflammabilité le plus élevé prévu par l’UL 94 : la norme sur la sécurité de l’inflammabilité des matériaux plastiques utilisés dans les équipements et appareils. Un tel niveau de performance ignifuge est évidemment essentiel lorsque l’application implique des fluides extrêmement inflammables. Une classification de 5 VA signifie que la combustion prend fin dans les 60 secondes sur un échantillon vertical, sans coulée de gouttes (et sans création d’un trou dans l’échantillon). Pour ceux qui ont besoin d’un boîtier EMI plus fin, le plastique PREMIER™ PBT-250FR est classé V-0 selon la norme UL 94, à une épaisseur de 1,5 mm.

« Dans nos échanges avec nos partenaires, une demande que l’on entendait sans arrêt était qu’un plastique électroconducteur présentant un niveau d’inflammabilité de 5 VA pourrait combler une lacune majeure sur le marché », a indiqué John Beswick, directeur de l’unité commerciale solutions plastiques techniques, Parker Chomerics.

Pour donner une idée de l’efficacité du blindage avec le plastique PREMIER™ PBT-250FR, les valeurs vont de 40 à 45 dB d’atténuation entre 30 et 1 500 MHz, jusqu’à 80 à 85 dB d’atténuation entre 20 000 et 40 000 MHz, ce qui garantit que ce matériau semi-cristallin est adapté à presque toutes les applications qui impliquent des fluides/carburants pour automobiles. Ces niveaux de performance sont soutenus par une très bonne résistance chimique aux substances telles que le pétrole, l’huile de moteur, le liquide de frein et l’antigel : une caractéristique inhérente aux grades en PBT.

Le coût est également avantageux pour les concepteurs et les ingénieurs qui ont un budget limité. Les produits en PBT utilisent une fibre continue en acier inoxydable comme charge au lieu d’utiliser une fibre de carbone nickelée, ce qui signifie qu’un produit tel que le PREMIER™ PB-250FR est proposé à un prix inférieur d’environ 65 % à celui des produits nickelés PREMIER™ PC-ABS. Le résultat ? Un niveau de prix économique assorti de performances extrêmement stables.

Il convient également de souligner que, sur le marché, le produit PREMIER™ PB-250FR est le seul matériau de sa catégorie à être composé d’un seul type de granulés. En tant que tel, ce système de résine permet d’éviter le mélange qui est habituellement nécessaire avec les granulés classiques de plastique électroconducteur. Par conséquent, le principal avantage est l’uniformité avec laquelle la charge conductrice se disperse dans toute la pièce. Une caractéristique qui se traduit par des propriétés électriques et des performances mécaniques stables.

Un autre avantage pour le client est la facilité d’utilisation du produit PREMIER™ PBT-250FR : il s’adapte à toutes les machines de moulage par injection, et sa facilité de traitement permet de réduire la capacité des fourreaux d’injection. Dans le cas de ce produit, les réductions courantes de pression d’injection, comprises entre 30 et 40 %, se traduisent par une diminution des exigences en matière de tonnage de presse. L’utilisation d’un matériau composé d’un seul type de granulés élimine également le risque de traitement inapproprié des granulés de fibres, que l’on rencontre avec les produits composés de plusieurs types de granulés (mélangés en cube) qui ont tendance à créer des agglomérats.

Fabriqué aux États-Unis par Parker Chomerics, le PREMIER™ PBT-250FR est d’ores et déjà disponible.

http://www.parker.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: