En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Techniques

XJTAG Boundary Scan offre une grande facilité d’utilisation

Publication: 10 avril

Partagez sur
 
XJTAG, un leader des solutions de test « boundary scan » JTAG, représenté par ISIT en France, annonce l’arrivée de deux nouvelles fonctionnalités qui améliorent encore la facilité d’utilisation de ses outils boundary scan...
 

XJTAG 3.10 introduit une méthode automatisée pour gérer les mises à jour de conception se produisant sur la carte électronique sous test, et un moyen simple de remplacer les paramètres par défaut des variables globales utilisées par dans les fichiers de composants « XJEase ».

La fonction de Révisions des Cartes exploite un algorithme intelligent de correspondance des composants pour analyser la nouvelle netlist, et identifier les composants dont les désignations de référence ont été modifiées. Il copie leurs informations de catégorisation dans le nouveau projet et met automatiquement à jour toutes les références. Si des composants ont été retirés du circuit, ils sont signalés à l’utilisateur. Les correspondances et suggestions sont présentées dans un format convivial qui explique les raisons des suggestions tout en guidant l’utilisateur à travers le processus de mise à jour. Le « Schematic Viewer », le « Layout Viewer » et le « Netlist Explorer » sont tous utilisés pour fournir le moyen le plus convivial de présenter les informations dont l’utilisateur a besoin lors de la validation de ces mises à jour proposées.

La deuxième amélioration d’XJTAG 3.10 fournit une boîte de dialogue simple à utiliser permettant aux utilisateurs de remplacer les valeurs par défaut des variables globales utilisées dans les fichiers de composants « XJEase ». Cela permet de définir facilement et rapidement des variables globales pour un composant spécifique à l’aide d’une méthode qui ne nécessite pas de codage, évitant ainsi les risques associés à la modification directe des fichiers du composant. Chaque composant peut avoir son propre ensemble de variables globales, plutôt qu’elles soient communes à tous les composants qui utilisent le même fichier de composant. Par exemple, les utilisateurs de XJTAG 3.10 peuvent configurer des tests afin que les données de débogage pour un seul circuit intégré spécifique soient sorties, même lorsque la carte testée utilise plusieurs exemplaires de ce composant particulier.

http://www.xjtag.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: