En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

TRACE32 prend désormais en charge PikeOS 5.0

Publication: 19 mai

Partagez sur
 
Lauterbach, leader mondial des outils de développement pour micro-processeur, a le plaisir d’annoncer que son débogueur TRACE32 prend désormais en charge la version 5.0 de PikeOS...
 

Ce support inclut les fonctionnalités nécessaires à la mise au point d’applications natives PikeOS ou basées sur des interfaces standardisées, telles APEX ou POSIX®. Les systèmes d’exploitation virtualisés par PikeOS tant au niveau purement logiciel (paravirtualisation) qu’avec support matériel (hardware virtualisation) peuvent également efficacement débogués.

Fort d’une étroite collaboration entre Lauterbach et SYSGO, TRACE32 prend en charge PikeOS depuis plus de 15 ans. Le support de PikeOS dans TRACE32 rend facile l’accès aux éléments internes du système d’exploitation : partitions, tâches et threads. TRACE32 grâce à sa connaissance complète du modèle de translation mémoire, virtuel à physique, donne à l’utilisateur un accès simultané à toutes les partitions et tâches. Le développeur peut ainsi afficher les variables et définir des points d’arrêt de n’importe quelle tâche y compris de plusieurs simultanément que la tâche soit active ou non.

PikeOS hébergeant des partitions conformes aux standards POSIX® et ARINC 653 (APEX), TRACE32 offre des vues détaillées des processus APEX et des threads POSIX® de chaque partition, ainsi que des informations sur les éléments intrinsèques (tâches, threads) de PikeOS. Le développeur obtient ainsi un aperçu rapide et complet de l’ensemble des éléments logiciels du système.

L’hyperviseur PikeOS utilise les capacités de virtualisation matérielle offertes par les dernières architectures CPU pour accueillir des OS complets, par exemple Linux. TRACE32, grâce à son support de PikeOS, est capable de détecter ces OS invités virtualisés et d’accéder à leurs données. Le développeur peut ainsi dans TRACE32 mettre au point les applications ou drivers hébergés dans ces OS.

Finalement, l’ensemble du système peut être débogué dans le même environnement : le RTOS PikeOS ainsi que tous les systèmes hébergés, y compris leurs propres processus et threads. Sur une architecture CPU et carte offrant des traces matérielles (par exemple ARM ETM), TRACE32 permet de capturer le flot d’exécution ainsi que les commutations de tâche ou de thread de PikeOS et de tout système d’exploitation invité pris en charge. L’analyse détaillée des performances au niveau tâche, thread ou fonction devient possible, et le développeur peut créer une analyse complète incluant la couverture de code.

SYSGO et Lauterbach s’engagent à poursuivre leur partenariat afin d’offrir la meilleure interopérabilité entre PikeOS et TRACE32.

http://www.lauterbach.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: