En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’espace de travail hybride : un changement de paradigme nécessaire

Publication: 21 octobre

Partagez sur
 
Tout le monde s’accorde à dire qu’il y aura un avant et un après Covid-19. Nul besoin de rappeler que le monde mettra des années à se remettre de cette crise...
 

Pourtant cette crise sanitaire, qui se mue en crise économique et sociale est aussi le marquant d’un tournant dans le domaine du travail et plus spécifiquement dans son organisation. La révolution depuis longtemps annoncée dans ce domaine est désormais à nos portes après avoir été systématiquement bloquée par des politiques managériales d’un autre temps et par un retard certain de la plupart des entreprises pour passer au digital.

La marche forcée vers un nouvel environnement de travail

L’exemple le plus marquant est sans doute celui de notre nouvelle norme de travail. La pandémie mondiale que nous connaissons depuis ce début d’année a contraint les entreprises à expérimenter de nouvelles façons de travailler. Que ce soit par le télétravail qui est devenu la norme pour bon nombre d’entreprises ou par l’adaptation des processus et règles sur le lieu de travail, parce qu’il n’est pas possible de rendre toutes les fonctions "télétravaillables", toutes les entreprises ont été concernée par ces adaptations précipitées mais nécessaires.

Et après plusieurs mois de confinement plus ou moins stricte selon les pays, les entreprises ont un avis plus clair sur la question du lieu de travail. La notion de mix "maison-bureau" est souvent plébiscitée dans les sondages qui circulent sur les réseaux sociaux et autres canaux de communication. Cette notion d’espace de travail hybride génère tout de même un grand nombre de questions et dilemmes.

Comment assurer la productivité de l’entreprise dans cette nouvelle réalité ?

Cette question légitime s’est plus que jamais posée, notamment pour les entreprises pour qui il était impossible de travailler à distance. Pour éviter la fermeture des lignes de production par exemple, il a fallu adapter les horaires, les sens de circulation au sein des bâtiments ou encore les postes de travail. Cela a un coût et parfois un impact sur le temps de travail. La préoccupation de ces entreprises est dès lors d’assurer le travail dans des conditions de sécurité optimales pour les collaborateurs tout en maintenant un niveau de productivité acceptable au regard de la situation.

Pour d’autres entreprises, la question de la productivité est plutôt liée à l’engagement des collaborateurs. Pour toutes celles qui ont pu mettre en place partiellement ou totalement le télétravail, LA question du moment est plutôt "mes collaborateurs sont-ils toujours aussi engagés ?". Cela fait en fait référence à la nouvelle notion de productivité qui a pris de l’ampleur ces dernière années, à savoir la théorie qui dit que "le bonheur au travail génère la productivité. Des études ont en effet démontré que le bien-être au travail génère de l’engagement, de la créativité, de la loyauté, moins d’absentéisme avec au bout du compte, des conséquences positives sur la productivité.

Même si le tableau dressé au début du confinement sur le télétravail était parfois assez idyllique, beaucoup en reviennent et associent maintenant le télétravail à outrance à un sentiment potentiel d’isolement, une perte de sens pouvant mener à une baisse d’engagement… Dès lors, pourquoi ne pas envisager la solution hybride comme une clé de la productivité dans ce nouveau monde post-covid ?

Un espace de travail étendu, connecté et sûr pour plus d’engagement

Parmi les facteurs d’engagement au travail, on retrouve notamment les éléments suivants :

- Une culture d’entreprise ouverte et une communication transparente

- La faisabilité du travail (la charge doit être physiquement, mentalement et socialement acceptable)

Dans un espace de travail hybride, ces éléments prennent encore plus d’importance. L’entreprise doit maintenant agir en ses murs mais également au-delà afin de maintenir une culture d’entreprise forte même à distance ainsi que des conditions de travail optimales. On peut diviser les actions possibles en trois grandes catégories :

- Accompagner l’organisation du travail à domicile : Cela passe par les conseils sur l’aménagement de l’espace de travail mais également sa connexion avec l’entreprise et surtout le management à distance. Le domicile offre en ces circonstances plus de sécurité mais rend le suivi des collaborateurs plus complexe. Le défi est donc d’assurer la continuité des projets et l’engagement des collaborateurs tout en tenant compte de la distance physique qui les sépare de leur manager et leurs collègues.

- Offrir une véritable expérience au bureau : Avec le télétravail qui est devenu une nouvelle normalité, le travail au bureau doit apporter une expérience plus qualitative aux employés afin d’encourager leur capacité à collaborer et renforcer leur lien avec l’organisation. Le plus important pour favoriser cet esprit positif est de communiquer en interne sur tout ce qui touche à la culture d’entreprise, que ce soit les valeurs, les succès, ou encore les informations stratégiques que la direction souhaite partager).

- Sécuriser l’environnement de travail : En outre, l’entreprise doit être plus sûre pour les collaborateurs afin de les rassurer dans leur travail quotidien (accès sans contact aux différentes zones du lieu de travail, affichage des consignes de sécurité et des informations sur l’entreprise sur des écrans, orientation pour gérer les flux de personnes...).

Quelles solutions pour un espace de travail optimal ?

La bonne nouvelle est qu’il existe des solutions concrètes et faciles à mettre en œuvre pour aider votre entreprise à rendre son espace de travail optimal en matière de sécurité et de productivité.

Le Digital signage ou affichage numérique est une technologie qui peut contribuer à rendre le lieu de travail plus sûr, à renforcer les liens avec les employés et à les faire participer davantage à l’organisation.

Parallèlement à cette optimisation de l’espace de travail, il est tout à fait possible d’améliorer le suivi des collaborateurs à distance et en présentiel tout en assurant leur sécurité. Une bonne gestion du temps du travail et de la présence des collaborateurs contribue en effet à un planning sous contrôle et à une plus grande flexibilité en matière d’organisation du travail. Les managers obtiennent ainsi des données de coaching pertinentes et adaptées à un mode de travail hybride et les collaborateurs se sentent à l’aise avec cette nouvelle forme de travail.

Ces deux approches complémentaires mêlant une solution logicielle et des écrans d’affichages permettent à l’entreprise de reprendre, maintenir ou accroitre ses activités en misant sur l’implication de tous et surtout sur une nouvelle forme de collaboration faite de flexibilité et surtout de confiance.

http://www.protime.fr/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: