En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Cakewalk3D : l’impression 3D facile dans toutes les cuisines

Publication: 29 octobre

Partagez sur
 
Les commandes Kickstarter seront livrées début décembre 2020...
 

L’ambition de Cakewalk3D est simple : inventer une nouvelle expérience gustative grâce à l’impression 3D. La fondatrice de Cakewalk3D, Marine Coré-Baillais, ancienne dirigeante de Sculpteo, lance un Kickstarter pour permettre aux possesseurs d’imprimantes 3D d’imprimer leur nourriture, chez eux. A l’issu de la campagne de financement, ils recevront un extrudeur complet qui se fixe sur les imprimantes 3D classiques, ainsi que des équipements et des préparations. Avec Cakewalk3D, voici venue l’heure des cake designers. Le Kickstarter, disponible ici, débutera le 29 octobre et les livraisons auront lieu début décembre 2020.

Cakewalk3D se dote d’un double objectif en lançant son Kickstarter. D’une part, la startup veut démocratiser l’impression 3D culinaire, une technologie autrefois réservée aux technophiles et aux professionnels qui utilisaient des machines onéreuses. D’autre part, Cakewalk3D veut donner une nouvelle vie aux millions d’imprimantes 3D personnelles (1,4 million d’imprimantes 3D personnelles vendues en 2019 dans le monde), en rendant possible d’imprimer des produits comestibles avec des machines qui étaient conçues pour la fabrication d’objets plastiques. Ce Kickstarter permet aux personnes d’acquérir à faible coût, des outils conformes aux normes alimentaires, pour réaliser des créations à l’infini.

Une nouvelle manière de cuisiner

L’ambition affichée par Cakewalk3D est d’accélérer l’activité de cake designers. La création de saveurs en 3D permet en effet de faire des préparations sucrées, salées et mêmes sucrées vegan. Une centaine de modèles 3D existent déjà sur la bibliothèque de Cakewalk3D. Au-delà d’une expérience unique, Cakewalk3D réinvente complètement la cuisine et la manière de consommer, avec l’ambition de créer une véritable communauté de cake designers qui partageront leurs usages de l’imprimante. Avec Cakewalk3D, les utilisateurs vont pouvoir inventer de nouvelles saveurs et expériences en bouche grâce à une technologie toujours plus fine.

Une utilisation facilitée pour tous les consommateurs

Le grand avantage de Cakewalk3D est qu’il n’est pas nécessaire de se procurer un nouveau logiciel pour le faire fonctionner sur son imprimante 3D. En effet, l’outil fonctionne déjà avec les slicers du marché, des logiciels utilisés sur la quasi-totalité des imprimantes 3D grand public. De même, Cakewalk3D s’adapte à ce qui existe déjà : il n’est pas nécessaire d’acheter une imprimante 3D spécifiquement dédiée à l’impression culinaire. La startup propose en effet un extrudeur qui s’utilise directement sur les imprimantes. Pour cela, il suffit d’imprimer en 3D des pièces de support, dont les fichiers CAO sont fournis gratuitement.

Un Kickstarter pour démocratiser l’impression 3D culinaire

4 prix différents sont proposés en fonction des clients et de leurs besoins :

- L’extrudeur simple est vendu à 49€ TTC ;

- Le kit complet (extrudeur, pièces moteur) est vendu à 89€ TTC ;

- Le kit prêt à l’emploi (extrudeur, pièces moteur, support imprimé en 3D) est vendu à 129€ TTC ;

- L’ensemble, avec une imprimante 3D, est proposé à 459€ TTC.

- Le Kickstarter sera lancé le 28 octobre 2020.

Marine Coré-Baillais, fondatrice de Cakewalk3D : « L’impression 3D dispose de multiples avantages et est devenu une arme de résilience de nos sociétés. Cakewalk3D témoigne d’une manière nouvelle de consommer et de créer. Par ailleurs, une vraie communauté de cake designers peut émerger, partageant et innovant encore davantage dans le domaine culinaire, où amateurs et professionnels peuvent échanger. Enfin, Cakewalk3D met en lumière une manière différente de consommer, où l’on peut inventer de nouvelles saveurs à partir d’un matériau de base. C’est révolutionnaire. »

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: