En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Un module européen de la Station lunaire Gateway sera construit en France

Publication: 8 janvier

Partagez sur
 
L’ESA a signé aujourd’hui un contrat avec Thales Alenia Space pour le début de la construction d’un module européen pour la Station lunaire Gateway. Ce module, ESPRIT, dotera cette nouvelle infrastructure d’exploration habitée de capacités de communication et de ravitaillement...
 

La Station Gateway est en cours de construction par les partenaires de la Station spatiale internationale ; elle permettra d’explorer durablement les alentours et la surface de la Lune, d’effectuer de la recherche spatiale et de démontrer les technologies et les processus indispensables à une future mission vers Mars.

ESPRIT acronyme de European System Providing Refueling, Infrastructure and Telecommunications sera un module cylindrique comprenant un espace de travail pour les astronautes, à la manière d’un module de la Station spatiale internationale. Il comprendra également un observatoire à 360° avec une vue à couper le souffle sur la Lune et sur les véhicules spatiaux qui viendront s’amarrer à l’avant-poste lunaire.

Une réalisation Thales Alenia Space à Cannes

ESPRIT sera composé de deux éléments principaux : un système qui permettra les communications données, voix et vidéo entre la Station Gateway et la Lune, et un module de ravitaillement qui alimentera la Station Gateway en xénon et en ergols chimiques. L’élément de ravitaillement garantira à la Station Gateway d’avoir toujours le carburant nécessaire pour se maintenir en orbite, et il permettra également de subvenir aux besoins de futurs atterrisseurs lunaires réutilisables et de véhicules pour l’espace lointain.

L’élément de communications est en cours de développement accéléré pour un lancement en 2024 il sera alors monté sur le premier module américain de la Station Gateway, HALO tandis que le module de ravitaillement sera prêt au lancement en 2026. Dans le cadre de ce contrat d’un montant de 296,5 millions d’euros, ESPRIT sera construit à Cannes (France) par Thales Alenia Space, en collaboration avec Thales Alenia Space en Italie et au Royaume-Uni.

« Le développement de la Station Gateway s’accélère grâce à ce nouveau contrat et à l’expertise européenne, » déclare David Parker, directeur Vols habités et Exploration robotique de l’ESA. « Dans quelques années nous verrons l’humanité, dont des astronautes européens, collaborer en orbite autour de la Lune et apporter un soutien à l’exploration de la surface. Avec ce nouveau contrat, qui s’ajoute à nos contributions actuelles à Orion et au récent contrat pour I-Hab, le module international d’habitation, l’Europe est maintenant un partenaire clé du programme lunaire Artemis avec des contributions dans des domaines tels que le transport, l’infrastructure, la technologie et la science. »

http://www.esa.int/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: