En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

CALLUM installe l’imprimante 3D MakerBot METHOD X

Publication: 14 janvier

Partagez sur
 
Objectif : produire des prototypes, de l’outillage et des pièces d’utilisation finale...
 

La société de conception technique, fondée par le célèbre designer automobile Ian Callum CBE*, utilisera l’imprimante METHOD X 3D pour répondre à la demande croissante de personnalisation des marques automobiles et des marques de luxe.

L’Aston Martin CALLUM Vanquish 25 de R-Reforged era la première d’une série de supercars sur mesure et en édition limitée qui seront conçues et produites selon la METHOD X, d’autres projets étant déjà en cours de réalisation.

MakerBot, un leader mondial de l’impression 3D et filiale de Stratasys Ltd., annonce aujourd’hui que la société CALLUM, leader en matière de conception et d’ingénierie de produits automobiles et de style de vie, a installé une imprimante 3D METHOD XTM pour produire des prototypes fonctionnels, de l’outillage et des pièces de production pour un certain nombre de véhicules de luxe et de marques de style de vie, dont l’Aston Martin CALLUM Vanquish 25 de R-Reforged en édition limitée.

CALLUM a été fondée en 2019 par le célèbre designer automobile Ian Callum CBE, qui est à l’origine de certaines des voitures les plus connues et les plus emblématiques du secteur, notamment l’Aston Martin Vanquish originale, la Ford Puma et la Jaguar I-PACE, lauréate du prix de la « World Car of the Year » en 2019. Fidèle à la philosophie personnelle de Callum, qui consiste à s’inspirer de la nature, de l’art et de la musique, la société a pour mission de concevoir des produits haut-de-gamme sur mesure et en édition limitée pour l’automobile, le voyage et le style de vie, qui allient un design de pointe à des fonctionnalités réelles. Pour y parvenir, CALLUM a adopté un mélange de techniques de production les plus récentes et de savoir-faire traditionnel, notamment en créant son propre atelier de garniture en cuir, qui est installé dans ses 2 800 mètres carrés à Warwick, au Royaume-Uni.

Dès le début, l’entreprise a eu recours à la fabrication additive pour reproduire les concepts de conception en modèles tactiles et représentatifs pour un examen interne et une preuve de concept. Grâce aux capacités avancées offertes par la METHOD X, elle cherche maintenant à étendre l’utilisation de cette technologie à trois nouveaux domaines clés. Il s’agit de prototypes entièrement fonctionnels pour des essais et des simulations rigoureux, d’outillage pour des composants et des jauges en édition limitée, et de pièces personnalisables en faible volume pour une utilisation finale dans les véhicules et autres projets de conception sur lesquels elle travaille.

Adam Donfrancesco, directeur technique chez CALLUM, a commenté : « L’équipe d’ingénieurs de CALLUM a besoin de plus de capacités de fabrication additive pour les premiers projets qui entrent en production, et la METHOD X sera rapidement mise en œuvre pour soutenir ces projets. L’imprimante 3D ayant fait ses preuves, le niveau de précision des pièces et la diversité des matériaux de qualité technique disponibles sont inégalés par rapport aux autres imprimantes industrielles de bureau que nous avons testées. Non seulement cette technologie nous permet d’améliorer nos capacités de prototypage pour de véritables tests fonctionnels, mais nous pouvons maintenant aussi optimiser la production d’outils et de pièces d’utilisation finale là où l’impression 3D était auparavant insuffisante en termes de résistance, de finition de surface et de précision dimensionnelle ».

Il a poursuivi : « Avoir un accès direct à des capacités d’impression 3D de qualité industrielle réduira considérablement le temps et le coût de notre processus de conception et de production. Jusqu’à présent, nos ingénieurs devaient compter sur notre capacité interne de base en plus de l’externalisation, un processus qui peut prendre plusieurs semaines. La METHOD X change complètement le jeu, en permettant à l’équipe d’imprimer des pièces à la demande en quelques heures. Cela permettra non seulement d’éliminer le recours à des fournisseurs externes, ce qui entraînera des économies considérables, mais aussi d’accélérer les délais de production de nos véhicules en nous permettant de reprendre très rapidement les idées de conception et de prendre plus de risques de conception avec moins de conséquences ».

Le premier projet public de la société est l’Aston Martin CALLUM Vanquish 25 de R-Reforged. Cette réimpression d’une classique des années 2000 comportera plus de 350 modifications d’ingénierie, de matériaux et de conception, transformant la voiture tant appréciée en un GT plus pratique et plus pertinent. Seuls 25 véhicules en édition limitée seront construits à Warwick et comporteront plusieurs pièces d’utilisation finale imprimées en 3D, telles que des conduites de frein, qui seront toutes produites en utilisant la METHOD X.

Ian Callum, directeur de la conception chez CALLUM, a déclaré « Je crois fermement qu’on ne peut pas déterminer la qualité d’un design sur un écran ou une photo. Vous voulez pouvoir voir et toucher quelque chose en 3D et la fabrication additive permet aux concepteurs de le faire rapidement et à moindre coût. C’est une technologie qui me passionne énormément. »

« L’imprimante 3D METHOD X de MakerBot est notre première véritable étape dans la fabrication additive de qualité industrielle, et nous sommes ravis de repousser les limites de la conception et de la production automobile grâce à cette technologie », a-t-il poursuivi. « Pour les sociétés d’ingénierie et de conception spécialisées telles que CALLUM, les machines polyvalentes comme METHOD X offrent un moyen d’améliorer le savoir-faire et de trouver de nouveaux moyens efficaces pour résoudre les problèmes de conception, de fabrication et de production. Alors que le monde est à la recherche de plus de personnalisation et de produits sur mesure, CALLUM est désormais mieux placée pour soutenir ses concepteurs et, en fin de compte, ses clients ».

La combinaison des principales caractéristiques de la METHOD X la chambre chauffée fermée, les matériaux de qualité industrielle avancée et le matériau de support soluble SR-30 garantit un état de surface, une précision dimensionnelle et une exactitude exceptionnels pour les pièces complexes et durables.

Nadav Goshen, PDG de MakerBot, a commenté : « L’enceinte chauffée de la METHOD X et son portefeuille de matériaux en pleine expansion continuent d’ouvrir la production de qualité industrielle à une gamme d’applications beaucoup plus large que jamais. Au cours des dernières années, nous avons été à l’origine d’innovations dans le domaine des matériaux sur la plate-forme METHOD, et nous sommes ravis que l’équipe de CALLUM mette ses capacités avancées à l’épreuve dans certaines des applications les plus exigeantes à ce jour, et contribue à accélérer le développement de certains véhicules de la prochaine génération ».

http://www.makerbot.com/

http://www.callumdesigns.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: