En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

reBuy : Quel impact de l’accumulation des objets électroniques dans les ménages

Publication: 19 mars

Partagez sur
 
À l’occasion de la journée mondiale du recyclage, qui aura lieu le 18 mars prochain, reBuy, spécialiste des produits électroniques reconditionnés, partage des chiffres édifiants soulignant les progrès à faire en matière de gestion des déchets électroniques pour préserver le climat...
 

Les Français toujours plus épris d’appareils électroniques : Les équipements électroniques dans les foyers français se sont massivement imposés au sein des ménages, qu’il s’agisse de téléphones portables, d’ordinateurs ou de tablettes. En 2020, on dénombrait près de 6,4 écrans par ménage, contre 5,5 en 2018, un chiffre en hausse et qui témoigne d’un intérêt toujours grandissant pour ce type d’équipement, souvent conservés même une fois délaissés. En moyenne, les Français gardent entre 5 et 11 objets électroniques non utilisés. Cette quantité prend en compte des appareils défectueux, mais aussi certains encore fonctionnels.

Que ce soit par attachement ou par méconnaissance quant à leur possible futur, ces objets finissent par s’entasser dans les placards. À l’échelle française, un peu plus d’un tiers des équipements électroniques étaient recyclés en 2018. Alors que la France peut se féliciter de faire partie des meilleurs élèves en termes de recyclage, le taux de recyclage est dérisoire  ; et des efforts conséquents restent à fournir pour constater un réel changement au long terme.

Une perte économique pour les ménages

La sortie annuelle de nouveaux modèles d’appareils électroniques pousse les utilisateurs à délaisser et ranger dans un placard leurs anciens équipements, souvent encore fonctionnels et en bon état. Pourtant plusieurs options s’offrent en alternative à l’entassement électronique telles que le don, le recyclage, la revente en ligne… Quant aux appareils défectueux, plutôt que d’être réparés, ils sont généralement remplacés, sans considérer les solutions existantes pour garder le plus longtemps un appareil en utilisation. En 2016, les Français consacraient en moyenne 416 euros à l’achat d’appareils numériques, un chiffre qui pourrait être revu à la baisse.

Conscient des enjeux liés à l’entassement électronique au sein des foyers, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire est entrée en action le 1er janvier 2021, créant un indice de réparabilité. Une avancée dans la lutte contre le gaspillage de ressources, d’énergie et un espoir pour l’abandon… de l’entassement électronique.

Le recyclage : soigner l’environnement en économisant les ressources

En plus d’être économique, l’enjeu est également environnemental et sociétal puisque ces appareils regorgent de matériaux précieux qui nécessitent traitement et expertise. Aujourd’hui, près de 83 % des composants des objets électroniques peuvent être réutilisés. Le fer, le cuivre, le verre ou certains plastiques peuvent être récupérés et recyclés par les industriels notamment dans le secteur de l’automobile et du bâtiment, permettant ainsi d’économiser les ressources naturelles.

La transformation numérique de quasi tous les secteurs d’activités participe grandement au boom du marché de l’électronique et de la consommation de masse. Le reconditionnement des appareils électroniques, tant à l’achat qu’à la revente, se présente comme une alternative de consommation raisonnée, une solution écologique et économique et sociale de choix.

https://www.rebuy.fr/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: