En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Rodin Cars fabrique une boîte de vitesses imprimée en 3D pour sa supercar

Publication: 5 juillet

Partagez sur
 
Une pièce de production unique en son genre destinée à un véhicule original ultra-performant qui combine qualité, durabilité et luxe inégalés. La DMP Factory 500 de l’Application Innovation Group de 3D Systems joue un rôle déterminant dans la livraison de la nouvelle pièce...
 

3D Systems a annoncé que Rodin Cars, le fabricant néo-zélandais de voitures de course ultra-performantes, a choisi les solutions de fabrication additive en métal de 3D Systems pour produire les pièces de sa prochaine hypercar, la Rodin FZero. Rodin Cars conçoit et fabrique des véhicules hautes performances monoplaces à roues exposées entièrement sur-mesure, conçus pour être plus rapides que les Formule 1 actuelles. Parmi les centaines de pièces métalliques que Rodin Cars fabrique de manière additive pour la Rodin FZero, on trouve une boîte de vitesses séquentielle à 8 rapports avec différentiel à commande hydraulique, une première en son genre. Ce composant entièrement personnalisé ne peut être produit que par fabrication additive. Sa réalisation a été possible en associant les prouesses de conception de Rodin Cars et le profond savoir-faire de 3D Systems en matière d’applications combiné à son expertise incomparable en fabrication additive.

Habituellement, une boîte de vitesses est coulée en magnésium ou usinée à partir d’une billette. La pièce obtenue est longue à produire, plus lourde et ne résistera pas aux rigueurs du circuit. Rodin Cars voulait transformer cette conception en une véritable innovation pour obtenir ce qui se fait de mieux matière de boîte de vitesse. Il a donc été décidé de l’imprimer en 3D en titane, un matériau à la fois compact, léger, solide et durable.

Rodin Cars a développé sa première voiture de course haute performance, la Rodin FZed, en 2019. Elle était équipée d’une boîte de vitesses conçue par Ricardo, une société d’ingénierie basée au Royaume-Uni. Pour la nouvelle Rodin FZero, Rodin Cars a imaginé une toute nouvelle boîte de vitesses avec rapports et différentiel spécifiques qu’elle a choisi de fabriquer en titane pour pousser encore plus loin le caractère unique de ce nouveau véhicule haute performance. Le processus de conception de 18 mois, qui a nécessité la collaboration de Rodin Cars pour les carters et de Ricardo pour les éléments internes, a abouti à la mise au point d’un modèle de boîte de vitesses à commande hydraulique inédit ne pouvant être produit que par fabrication additive. Seule cette technologie permettait d’imprimer directement en 3D les galeries internes et les structures de roulement et de montage à paroi mince de la boîte de vitesses. Les ingénieurs de Rodin Cars ont travaillé aux côtés des membres de l’Application Innovation Group (AIG) de 3D Systems à Littleton, Colorado, et de Louvain, en Belgique, pour donner vie à cette conception unique.

Les ingénieurs en application de l’AIG de 3D Systems possèdent des connaissances très pointues en fabrication additive et dans les applications à forte valeur ajoutée de différents secteurs, y compris dans les sports mécaniques. Le savoir-faire des équipes en ingénierie, combiné à la technologie d’impression directe en métal (DMP) de 3D Systems, a facilité la production de la nouvelle boîte de vitesses, dotée de parois de 2 mm d’épaisseur, pour un poids total de 68 kilos. Les ingénieurs en application de Littleton ont optimisé les détails de conception de la boîte de vitesses en vue de son impression par fabrication additive à grande échelle sur la DMP Factory 500 et ont produit la première pièce sur une DMP Factory 500 située à Louvain. Cette solution d’impression haute technologie, équipée d’une chambre sous vide garantissant la plus faible teneur en O2 , permet de produire sans soudures de grandes pièces de 500 mm x 500 mm x 500 mm. Les pièces métalliques imprimées en 3D présentent une qualité de surface optimale et des propriétés de matériau exceptionnelles. L’AIG de 3D Systems a ensuite procédé au transfert technologique pour que Rodin Cars imprimer la boîte de vitesses en parfaite autonomie. Rodin Cars a récemment installé une DMP Factory 500 sur son site et produira la boîte de vitesses, ainsi que des centaines d’autres pièces sur mesure, pour la Rodin FZero.

« L’impression 3D nous permet de concevoir et de créer des composants qui ne pourraient être obtenus par les moyens traditionnels », déclare David Dicker, fondateur de Rodin Cars. « Dans le cas de la boîte de vitesses de la Rodin FZERO, nous avions des critères spécifiques à respecter en termes de poids et de durabilité. Compte tenu de ses contraintes de taille et de qualité, nous ne pouvions l’imprimer que sur la DMP Factory 500 de 3D Systems. Aucun autre fournisseur de fabrication additive n’a été en mesure pour répondre à nos besoins et de nous proposer une solution équivalente associant qualité d’impression, volume, installations de tests et support technologique continu. »

Outre la technologie DMP de 3D Systems, Rodin Cars utilise également la technologie de frittage sélectif par laser (SLS) de la société pour les pièces de production et la stéréolithographie (SLA) pour produire des outils nécessaires aux formes en fibre de carbone.

« La fabrication additive permet aux leaders de repousser leurs limites et de se démarquer », explique Kevin Baughey, chef de segment, transport et sports mécaniques, 3D Systems. « En tant que constructeur de véhicules automobiles hautes technologies et ultra-performants, Rodin Cars fournit des véhicules sans équivalents à ses clients. C’est la preuve éclatante que la fabrication additive permet non seulement de produire des pièces qui ne pourraient pas être créées par les méthodes traditionnelles, mais aussi de produire un véhicule plus léger, plus durable et plus esthétique. C’est le savant mélange de l’art du design et de la science des hypercars et des sports mécaniques. »

Déclarations prospectives

Certaines déclarations faites dans ce communiqué ne sont pas des déclarations de faits historiques ou actuels ; ce sont des déclarations prospectives au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d’autres facteurs qui peuvent entraîner un écart important entre les résultats, les performances et les réalisations actuels de l’entreprise et les résultats historiques ou tout futur résultat ou toute future projection expresse ou tacite desdites déclarations prospectives. Dans de nombreux cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par des termes tels que « croit », « conviction », « s’attend », « peut », « estime », « a l’intention de », « anticipe » ou « prévoit », ou encore par la négative de ces termes ou d’autres termes comparables. Les déclarations prospectives se fondent sur les convictions, les hypothèses et les attentes actuelles de la direction et peuvent comprendre des commentaires sur les convictions et attentes de l’entreprise quant aux tendances et événements futurs affectant ses activités commerciales et sont nécessairement sujettes aux incertitudes, dont la plupart sont indépendantes de la volonté de l’entreprise. Les facteurs décrits dans les sections « Déclarations prospectives » et « Facteurs de risque » dans les documents de l’entreprise déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, ainsi que les autres facteurs, peuvent entraîner un écart important entre les résultats actuels et les résultats exprimés ou prédits dans les déclarations prospectives. Bien que la direction estime que les attentes décrites dans les déclarations prospectives sont raisonnables, lesdites déclarations prospectives ne sont, et ne doivent en aucun cas être considérées comme une garantie de performances ou de résultats futurs, et ne constituent pas nécessairement des indications exactes quant aux moments auxquels lesdites performances ou lesdits résultats seront réalisés. Les déclarations prospectives jointes sont uniquement valables à compter de la date de la déclaration. 3D Systems n’est nullement tenue de mettre à jour ou de réviser une quelconque déclaration prospective rédigée par la direction ou en son nom, en raison de développements futurs, d’événements ultérieurs ou de toute autre circonstance.

https://www.3dsystems.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: