En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’ENSEIRB-MATMECA de l’INP de Bordeaux teste les communications spatiales

Publication: 22 septembre

Partagez sur
 
ENSEIRB-MATMECA de l’Institut Polytechnique de Bordeaux (Bordeaux INP) utilise un analyseur de spectre Tektronix RSA5000B pour prouver que sa station de base est capable de communiquer avec des nanosatellites en orbite...
 

L’ENSEIRB-MATMECA est fière d’être une école d’ingénieurs publique qui forme des ingénieurs dotés de solides compétences scientifiques et techniques, et qui les prépare à relever les grands défis du monde numérique. L’école a mené une série d’expériences utilisant le protocole IoT (Internet des objets) LoRa pour envoyer et recevoir des signaux vers et depuis un ballon stratosphérique.

Les chefs de projet, Anthony Ghiotto et Guillaume Ferré, sont tous deux professeurs associés à Bordeaux INP ENSEIRB-MATMECA, et poursuivent leurs travaux au Centre de recherche IMS. Ils commentent : « Le projet de ballon a été conçu pour prouver que notre station de base et notre protocole pouvaient communiquer correctement avec les nanosatellites et que les signaux étaient bien reçus. C’était important car nous pourrons être amenés à reconfigurer le satellite et à ramener les données sur Terre. »

L’analyseur de spectre Tektronix RSA5000 a été retenu pour sa capacité à fournir des signaux en temps réel, ce qui permet aux professeurs associés et à leurs étudiants de localiser les éventuels problèmes, et de savoir quelle direction de vol pourrait être affectée.

https://uk.tek.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: