ADM21...
 
Les petites annonces d'Electronique Mag...
 

Nouveaux produits

Kontron salue avec plaisir la ratification de la spécification COM Express mini par le PICMG

Publication: Juin 2012

Partagez sur
 
Le facteur de forme nanoETXexpress de Kontron devient COM Express mini...
 

Kontron accueille avec plaisir la nouvelle de l’adoption officielle du format COM Express mini par le PCI Industrial Manufacturers Group (PICMG), au sein de la spécification globale COM Express. Jusqu’à ce jour, les Computer-on-Modules correspondant au nouveau standard « mini » étaient connus en tant que modules processeurs nanoETXexpress. L’officialisation de ce format bien connu de carte de crédit de 85 x 45 mm, lancé par Kontron, et son intégration dans la famille COM Express, complète le portefeuille de ce standard qui répond désormais mieux aux besoins des concepts de petit format ou « small form factor » (SFF) pour dispositifs de poche ultra mobiles.

En ratifiant COM Express mini, le PICMG ne crée pas simplement un nouveau facteur de forme, il enrichit COM Express d’un écosystème complet. Les modules ETXexpress, microETXexpress et nanoETXexpress de Kontron ont été respectivement renommés COMe « basic », « compact » et « mini » en février 2012, par anticipation de cette officialisation. Comme nanoETXexpress est sur le marché depuis 2008, une large gamme de modules, cartes d’évaluation et starter kits prêts à l’emploi existent déjà, ainsi que des lignes directrices fiables pour la conception. Les OEM débutant avec COM Express mini bénéficieront d’une large base installée de revendeurs à valeur ajoutée, d’intégrateurs système et de fournisseurs indépendants de services de développement. Cela leur permettra ainsi qu’aux développeurs de réussir leur entrée dans le monde des nouveaux appareils ultra petits basés sur des modules COM Express de la taille d’une carte de crédit. .

« L’ajout du format mini dans la spécification COM Express est une étape majeure dans notre stratégie de produit standards, » explique Dirk Finstel, CTO de Kontron. « Nous avons lancé les modules nanoETXexpress avec l’intention de créer un standard PICMG officiel. Ce processus de standardisation « officiel », le premier au monde pour un module COM, est désormais finalisé. En conséquence, les utilisateurs ont désormais accès à la seule et unique spécification mondiale de module x86 offrant toutes les tailles voulues, du SFF au plus haut niveau de performance. Ce qui est bénéfique pour les utilisateurs car ils disposent du plus grand écosystème mondial de modules COM pour leurs projets fondés sur des processeurs x86. De plus, grâce au travail de fond mené par Kontron sur le nanoETXexpress, ils trouveront un large portefeuille de produits avec lesquels ils pourront commencer immédiatement à développer des applications COM Express mini. »

Cette réussite trouve son origine dans le rôle de pionnier joué par Kontron dans le domaine des modules SFF. En 2004, Kontron fut le premier à lancer un module conforme à ce qui est maintenant le format « basic ». Ce qui fut suivi en 2006 par le lancement de modules de Kontron correspondant aujourd’hui au standard « compact ». Dernier du trio de formats COM Express de Kontron, le format nanoETXexpress a été introduit en 2008. Représentant jusqu’à ce jour le plus petit des formats de modules, il est aujourd’hui officiellement répertorié en tant que COM Express « mini ». Tout au long du processus de révisions du PICMG (révisions COM Express basic et facteurs de forme étendus en 2005, COM Express compact en 2010, COM Express mini en 2012), les modules de Kontron ont servi de fondation et de premiers exemples des spécifications PICMG officielles.

Le standard COM Express mini en un coup d’œil Avec une empreinte de 84 mm x 55 mm, les modules COM Express mini présentent les mêmes dimensions physiques et définitions de broches que les modules processeurs de la taille d’une carte de crédit précédemment appelés nanoETXexpress. La hauteur installée des modules mini est généralement la même que celle des autres formats. Kontron offre aussi une solution à refroidissement bas profil de hauteur globale réduite à 8,5 mm, permettant de créer des concepts très minces convenant aux dispositifs portables et aux Panel PC.

Au plan électrique, COM Express mini utilise le brochage de type 10 sur un connecteur unique à 220 broches vers la carte porteuse. Les signaux vidéo sont transmis via une interface numérique DDI (Digital Display Interface), configurable en DisplayPort, DVI/HDMS ou SDVO, et une interface LVDS monocanal ou une interface embedded DisplayPort (eDP) optionnelle. Cela permet, pour la première fois, de gérer des applications à double écran à contenu indépendant. D’autres éléments importants du brochage COM Express de type 10 sont : 4 liaisons PCI Express dont 1 est généralement réservée à un port Gigabit Ethernet ; 2 ports SATA ; et 8 ports USB 2.0 avec support optionnel de 4 ports USB 3.0. Ainsi, le brochage de type 10 offre de vastes possibilités d’intégrer un large spectre de périphériques et d’options de connectivité. De plus, des entrées/sorties audio AC97/HD permettent de développer des solutions multimédia à riche fonctionnalité. Jusqu’à deux ports série fournissent un canal de communication répandu, toujours très demandé dans de nombreuses applications embarquées. En option, les broches de l’un des ports série sont utilisables pour un bus Controller Area Network (CAN), fonction importante et déterminante pour de nombreuses applications de transport et d’automatisation. La large plage de tension d’alimentation, qui s’étend depuis peu de 4,75 Vdc à 20 Vdc, simplifie la conception système. Cela donne aux OEM et aux développeurs plus de souplesse pour utiliser la tension fournie par l’alimentation intégrée ou par les batteries.

Le dernier arrivé des modules COM Express mini est le COMe-mCT10 de Kontron, qui est le premier module COM Express mini au monde à être équipé de processeurs double cœur, les Intel Atom de troisième génération N2600, N2800 et D2550. Ce Computer-on-Module à brochage COM Express type 10 du PICMG , optimisé pour les SFF basse consommation, offre deux fois plus de capacités graphiques et augmente de 28% la puissance de traitement du processeur par rapport aux plates-formes utilisant la seconde génération d’Intel Atom, et l’enveloppe thermique (TDP) du processeur est réduite de moitié. Un moteur média dédié autorise la lecture des flux vidéo et BluRay haute définition full 1080p. Le brochage type 10 complet avec deux interfaces série permet au COMe-mCT10 de supporter deux écrans numériques indépendants avec LVDS 18 ou 24 bits et DisplayPort, HDMI ou DVI. Le module offre deux options de stockage : soit 2 ports SATA II à 300 Mo/s ; soit de la mémoire flash SATA soudée (8 Go de flash SLC ou 32 Go de flash MLC) et 1 port SATA II à 300 Mo/s. Il offre aussi huit ports USB 2.0, un port Gigabit Ethernet et trois liaisons PCI-Express 1x pour extensions spécifiques.

Pour en savoir plus sur COM Express : http://www.kontron.com/com-express-...

Pour voir la vidéo sur l’historique du COM Express : http://www.youtube.com/watch?v=uk6Q...

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:

Farnell - Des prix réduits aujourd'hui en ligne...
 
REACH - Utilisation sure des plastifiants dans le PVC souple...