En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Comment réduire les coûts des mises à jour des certificateurs de câblage

Publication: 12 janvier

Partagez sur
 
Comme de nombreux installateurs réseaux cherchent à mettre à jour leur flotte de certificateurs, IDEAL Networks déclare qu’il est possible, en utilisant une combinaison intelligente de certificateurs et de testeurs de performance Gigabit, de réduire ces coûts jusqu’à 60 %...
 

« De nombreuses entreprises doivent mettre à jour leurs certificateurs" explique Tim Widdershoven, directeur marketing IDEAL Networks. « Via nos recherches, nous avons découvert que même s’il existe un besoin identifié de certificateur dans de nombreux cas, pour 80 % des travaux pris en charge par les installateurs de câblage, un testeur de câblage d’un concept différent et moins onéreux pourrait être utilisé. Les entreprises pourraient alors gérer un parc d’appareil intégrant une plus petite quantité de certificateurs mais avec d’autres analyseurs complémentaires, ce qui leur permettrait des économies sans avoir un impact négatif sur les services apportés et les résultats. »

Les certificateurs de câblage, tels les LanTEK III d’IDEAL Networks, sont vendus dans des gammes tarifaires hautes car la technologie des tests fréquentiels exploités est coûteuse. Les LanTEK III maximisent la productivité des installateurs de câblage grâce également à des outils de dépannage et de repérage des problèmes, faciles à comprendre, assurant l’identification et la réparation rapide des connecteurs, points de consolidations et autres défauts des liens cuivre. Avec leurs autonomies de 18 heures et des adaptateurs de tests en Permanent Link ultra-robustes Cat. 6A, les LanTEK III contribuent à réduire les coûts, en diminuant le temps d’arrêt des réseaux et les dépenses liées à la maintenance.

« Lorsqu’une recette informatique est demandée attestant la conformité à une norme, ou qu’une garantie pour le fabricant du système câblage est requise, les certificateurs sont les outils à utiliser impérativement pour les installateurs », indique Tim. « Par contre, comme c’est souvent le cas, lorsqu’il qu’un simple test de validation de performances Ethernet est demandé, sans avoir recours à une certification ou une garantie du fabricant de câblage, vous aurez la possibilité d’utiliser un testeur tel que le SignalTEK NT d’IDEAL Networks ».

Le SignalTEK NT est un testeur de transmissions de réseaux et de câblage, qui fonctionne par une simulation réelle bidirectionnelle de trafic Ethernet sur des liens, pour prouver et documenter la performance de ces liens qu’ils soient passifs ou actifs, et ce selon les normes applicatives Ethernet Gigabit ; ceci contrairement à certains autres appareils qui ne transmettent pas de trames Ethernet et qui par conséquent ne sont pas en capacité de simuler du vrai trafic réseau. Les SignalTEK NT proposent de nombreuses fonctionnalités utiles pour vérifier les équipements actifs, les câblages et les accès internet ; ils facilitent ainsi les tests en améliorant la rapidité des interventions et en réduisant les coûts.

Tim ajoute : « Les SignalTEK NT, moins onéreux que les certificateurs, sont les seuls outils de tests de leur catégorie à pouvoir qualifier les liens cuivre et fibre, ce qui permet d’éviter d’acheter un testeur de fibre supplémentaire ; tous ces facteurs entraînant bien sûr une réduction des coûts. »

En plus de réellement économiser sur les migrations des flottes de testeurs choisir de combiner le LanTEK III et le SignalTEK NT permet de réaliser de nombreuses mesures complémentaires, améliorant ainsi la productivité des équipes tout en réduction des frais.

Les deux appareils peuvent être utilisés avec l’application gratuite mobile IDEAL AnyWARE pour partager les tests directement en pdf entre les techniciens terrain et autres collègues sur d’autres sites, tout en restant sur le chantier sans avoir besoin de retourner au bureau. Les collaborations sont alors enrichies, le travail est réalisé à temps et les coûts minimisés.

« Transférer des rapports de tests qui prouvent les interventions et les performances le jour même, plutôt que de le faire le soir à l’hôtel ou revenu au bureau les jours suivants, accélère grandement les facturations » déclare Tim. « Enfin, ces tests permettront de gérer les appels ultérieurs des clients finaux se plaignant de leur réseaux, à savoir que tout nouveau déplacement sera potentiellement facturable par le prestataire. »

http://www.idealnetworks.net/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: