En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’intersection de l’humain et de la machine

Publication: 1er juin

Partagez sur
 
Comment l’intelligence artificielle donne un nouveau pouvoir aux marketeurs...
 

Il existe aujourd’hui un grand nombre de nouvelles technologies innovantes conçues pour faciliter la vie des marketeurs, et plus important encore, pour leur permettre d’être plus performants. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que toutes ces nouvelles technologies ne veulent pas dire que nous sommes sur la voie de la prise de pouvoir des machines sur les hommes.

Plutôt le contraire en fait. Les marketeurs se reposent désormais sur les technologies marketing pour optimiser des processus et des opérations qui leur permettront de réussir à l’âge de l’intelligence artificielle et du ‘machine learning’. Ces technologies sont en effet capables de fournir une énorme quantité d’informations sur les comportements des consommateurs et sur l’efficacité des campagnes.

A l’intersection de la puissance du cerveau humain et du traitement informatique est née une approche révolutionnaire : l’empowered marketing, ou marketing dynamique. Dans cette approche, les marketeurs disposent désormais des outils et des solutions dont ils ont besoin pour atteindre un degré de réussite marketing inconnu jusqu’alors. Ils sont capables de fournir plus de contenus personnalisés au bon moment, pour atteindre des taux de conversion largement supérieurs en toutes circonstances.

Voici quelques exemples de la façon dont la combinaison de l’humain et de la machine permet d’engendrer cette nouvelle génération de marketeurs ‘dynamisés.’

Marketing par Intelligence Artificielle

Bien que les solutions Marketing par Intelligence Artificielle (AIM) ne soient pas nouvelles, elles semblent toujours futuristes pour beaucoup de marketeurs. Les solutions AIM peuvent puiser dans d’énormes ensembles de données, à des vitesses beaucoup plus élevées que les humains, pour révéler des informations cachées, identifier des tendances, et mettre en évidence des aspects stratégiques qui autrement n’auraient jamais pu être identifiés. Les marketeurs peuvent alimenter les solutions AIM de données provenant de multiples plates-formes et ressources afin de créer des rapports cross canal. Avec des capacités de lecture proches de l’être humain, ces solutions peuvent même rassembler des informations sur des blogs, les réseaux sociaux et même dans des emails, permettant aux marketeurs de créer des contenus hautement personnalisés et parfaitement ciblés pour accroître l’engagement. Les solutions AIM sont à l’avant-garde des outils des marketeurs ‘dynamisés’, et pour une bonne raison. Les organisations qui ont déjà déployé, ou prévoient de déployer de telles solutions prévoient une augmentation moyenne de leurs revenus de 39% d’ici 2020. A côté de l’augmentation des ventes, les gains en efficacité sont également importants. Les plates-formes faisant désormais le « sale boulot », les marketeurs peuvent se consacrer sur la stratégie, la création de contenus et sur d’autres activités critiques.

Analyse prédictive & campagnes

Comme beaucoup de marketeurs le savent, l’intuition a ses limites pour garantir le succès d’une campagne. Les humains peuvent planifier, suivre et exécuter au maximum de leurs capacités, mais à un certain point, une campagne manquera de capacités de calcul et d’analyse que seules les machines possèdent. Ceci est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’analyse prédictive. Les marketeurs peuvent analyser les données, suivre les résultats, et construire des échéanciers à l’avance, mais des logiciels et des machines peuvent propulser ces données au niveau supérieur pour optimiser l’engagement client et les conversions.

Un exemple de ces capacités est l’automatisation de la chronologie d’envoi des messages : l’Optimisation de l’heure d’envoi. Même si les marketeurs peuvent essayer d’identifier le meilleur moment pour envoyer un email en analysant des données historiques sur des listes et des segments spécifiques, la meilleure heure d’envoi peut souvent changer d’une personne à une autre. L’Optimisation de l’heure d’envoi suit l’engagement de chaque individu pour identifier les meilleures heures d’envoi des emails à chaque destinataire individuellement pour améliorer les taux d’ouverture et les conversions. L’analyse prédictive intervient également dans les recommandations incitatives. Les consommateurs d’aujourd’hui ont une trop bonne connaissance du paysage marketing pour apprécier et répondre tous aux mêmes messages incitatifs. Des plates-formes de ‘machine learning’ peuvent analyser les données historiques et les comportements d’achat de chaque consommateur pour identifier et recommander les messages incitatifs idéals pour chaque individu. Ces messages incitatifs sont alors inclus de façon transparente dans tous les contenus promotionnels en ligne envoyés à cette personne. Les marketeurs peuvent s’appuyer sur des machines de cette façon pour faire en sorte que des interactions autrefois impersonnelles et uniquement transactionnelles deviennent personnelles, pertinentes et valables pour chaque consommateur, tout en étant fructueuses pour la marque.

Marketing omnicanal

Les consommateurs sont parfaitement au courant des techniques marketing, et s’attendent à ce que les marques leur fournissent des contenus personnalisés et répondant à leurs attentes. Traditionnellement, les marketeurs utilisaient jusqu’à présent une stratégie « à large spectre » : délivrer des contenus en direction d’une cible très large, sur une variété de plates-formes, afin d’atteindre et d’engager suffisamment de consommateurs pour remplir leurs objectifs. Toutefois, accrocher les consommateurs est aujourd’hui plus difficile que jamais, même sur les canaux où ils sont les plus réceptifs, si l’on ne dispose pas de contenus véritablement adaptés et pertinents, les personnalisations succinctes n’étant désormais plus suffisantes pour être efficaces.

Le marketing omnicanal change la donne à la fois pour les marketeurs et les consommateurs. Aujourd’hui, les données client permettent de réaliser des campagnes individualisées, pertinentes et multi canal en direction de cibles gigantesques, grâce à des plates-formes informatiques.. Des solutions Big Data aident les marketeurs à rester informés des tendances et des changements dans les comportements des consommateurs, sans perdre de vue leurs objectifs globaux. Les marketeurs peuvent désormais réaliser des campagnes complexes sur une grande échelle, sur de multiples canaux sans risque de se tromper.

Conclusion

Le futur du marketing réside dans l’intersection entre la puissance du cerveau humain et de la machine. Ensemble, les deux créent un mélange parfait associant stratégie, efficacité et connaissance qui peut mener vers le succès n’importe quelle équipe marketing.

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: