En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Deux françaises sur le podium du concours du brasage manuel de l’IPC

Publication: 12 juin

Partagez sur
 
Au salon SMT de Nuremberg au cours du concours du brasage manuel de l’IPC organisé par M. Lars Wallin représentant pour l’Europe de l’IPC, Madame Eliane Chesnais, technicienne de Thales a remporté le premier prix avec 433 points sur 437 maximum...
 

Madame Aurélie Buret (Thales Microelectronics) a parvenu la deuxième en obtenant 424 points et la troisième place a été attribuée à Madame Ekatarina Stahlmann (Grundig Business Syst.) avec 401 points.

Un concours structure et réglemente

Chaque participant au concours dispose d’un plan de travail entièrement équipé pour réaliser le brasage manuel d’une carte double face mixte CMS et composants traversants : fers à braser avec différentes pannes, bobines de fils d’alliage à flux incorporé, tresses à débraser, flux liquide ou en stylo, équipements ESD, loupe éclairante, caméra, aspirateur de fumées, lot d’outillages (brosses, brucelles, pinces....).

Les compétiteurs (H/F) à qui l’IPC fournit le circuit imprimé, les composants, le plan d’implantation, doivent braser cette carte fonctionnelle selon l’IPC-A-610F classe 3 dans un temps limité de 60 minutes.

Pendant le concours, chaque concurrent est observé par des juges IPC, dont Hubert Huffschmitt de l’IFTEC. Les juges sont tous MIT (Master IPC Trainer) pour l’IPC-A-610F. La méthodologie et les gestes pour le brasage des différents boîtiers sont notés par les juges pendant cette opération.

Sont éliminatoires : les cartes inachevées dans le temps imparti (1h) ; le non fonctionnement de la carte réalisée.

Pour les cartes non éliminées, chacune est expertisée par les juges selon les critères de l’IPC-A-610F classe 3 et notée en complément de la notation méthodologique. Le nombre maximum de points pouvant être obtenu est de 437. Le classement est réalisé en fonction du nombre de points obtenus.

Parmi 34 compétiteurs du concours international IPC de brasage manuel, 9 ont réussi la compétition et ont terminé leurs cartes dans les temps (60 min).

Liste des entreprises participantes : Thales Microelectronics (France), Astron Electronics (Austria), Grundig Business Systems (Germany), Custom Interconnect (UK), Fraunhofer ISIT (Germany), PMDM (Germany), Mair Elektronik (Germany), Digiproces (Spain), Iskratel (Slovenia), SEGAT Electronishe Anlagen (Germany), Liebherr Elektronik (Germany), Sanmina (Czech Republic), IME (Germany), Continental (Germany), Pepper & Fuchs (Germany), Micro Photon Devices (Italy), SM(Italy).

Le vainqueur a gagné 300 € et une station de brasage offert par JBC, le deuxième 200 € et le troisième 100 €.

Le vainqueur est également qualifié pour la finale mondiale organisée cette année à Munich pendant le salon Productronica et dispose, payés par l’IPC, de 2 nuits d’hôtel et de 1500 US$ pour ses frais de déplacement.

Le concours IPC du brasage manuel s’étend dans le monde et est organisé actuellement dans les pays suivants :

Allemagne (Productronica et SMT) - Chine - Corée - Indonésie – Japon – Malaisie – Singapour - Taiwan – Thaïlande – USA –Vietnam. Le prochain en France aura lieu lors du Midest 2017 du 3 au 5 octobre à Paris.

http://www.ipc.org/

http://www.iftec.fr/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: