En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Intel, Telia et Ericsson présentent la première concrétisation de la 5G en Europe

Publication: 4 octobre

Partagez sur
 
Telia a déployé les tous premiers réseaux 5G publics en Europe, en collaboration avec Ericsson et Intel Corporation...
 

Il s’agit d’une connexion 5G haute-vitesse sur un navire de croisière commercial, proposant une connectivité Internet sur le navire lors qu’il est au port, et d’une excavatrice de chantier commandée à distance par un réseau 5G.

Ces avancées constituent des étapes importantes sur la feuille de route de la 5G, et devraient permettre à Ericsson, Intel, et surtout aux clients de Telia d’accéder dès 2018 aux services 5G dans les villes de Tallinn et Stockholm, qui sont à l’avant-garde des technologies numériques.

Selon Gabriela Styf Sjöman, directrice mondiale réseaux de Telia Company, « Nous avons la volonté d’être parmi les premiers à adopter la 5G, afin d’en faire une réalité dès 2018 à Stockholm, Tallinn et Helsinki. Nous travaillons avec nos partenaires pour explorer les nombreuses conséquences bénéfiques de cette technologie sur nos clients et sur la société dans son ensemble. Il ne s’agit pas seulement de construire un nouveau réseau ; il s’agit avant tout d’imaginer une nouvelle façon de penser et une nouvelle perception des possibilités d’un réseau mobile. Les niveaux de vitesse, de latence, de capacité et de mobilité de cette technologie vont permettre de repousser les limites du numérique. C’est pourquoi nous nous attelons dès aujourd’hui à cette tâche avec nos partenaires. »

Le déploiement des premières solutions 5G en environnement réel est une étape cruciale pour l’ensemble du secteur. Il permet d’observer directement l’intégration de diverses technologies et de divers secteurs économiques et d’identifier les environnements dans lesquels celles-ci fonctionnent de façon optimale et de mieux appréhender l’interopérabilité entre les systèmes du réseau, du cloud et des équipements. Telia et Ericsson avaient annoncé une feuille de route commune en 2016, dont le but était de permettre aux clients Telia de faire l’expérience des services 5G dès 2018 à Tallinn et à Stockholm. La collaboration avec Intel a permis de déployer les premiers cas de ces services pour les consommateurs et les entreprises.

L’environnement 5G « réel » de Tallink a été créé au Port de Tallinn afin de tester et d’explorer l’impact des nouvelles technologies mobiles sur la qualité et la vitesse de connexion. Au cours de cet essai, en septembre 2017, la technologie a pu être testée sur l’ensemble du navire alors qu’il était amarré au port, proposant une connectivité Wi-Fi aux 2000 passagers et aux systèmes d’information et de communication du navire. Ce premier exemple illustre les nombreux usages futurs de la 5G dans les transports et dans l’offre de services sans-fil à très grande bande passante aux particuliers.

Les participants à l’EU Digital Summit qui s’est déroulé à Tallinn ont eu également la possibilité de faire une expérience unique : ils ont pu contrôler à distance une machine – en l’occurrence une excavatrice industrielle – grâce à une commande à réalité augmentée et à un réseau 5G ultra-rapide à faible latence. Cette technologie pourrait permettre à un opérateur de travailler dans un contexte extrêmement dangereux tout en restant dans l’environnement confortable et sécurisé d’un bureau ordinaire, ce qui offre un aperçu des opportunités uniques de la 5G pour un grand nombre d’industries.

Les solutions présentées en Estonie sont basées sur des technologies Ericsson et Intel. Il s’agit d’une station de base 5G Ericsson composée d’une antenne 5G, d’une radio, et d’une bande de base, à laquelle est associée l’Intel® 5G Mobile Trial Platform. On obtient ainsi les ondes millimétriques qui permettent d’étendre le réseau mobile Telia vers la 5G.

Selon Arun Bansal, directeur Europe et Amérique Latine d’Ericsson, « Les études de potentiel économique que nous avons effectuées concernant la 5G identifient d’importantes opportunités pour les opérateurs télécom qui sauront répondre aux enjeux de la numérisation industrielle. Nous prévoyons un marché de 582 milliards de dollars d’ici 2026, ce qui représente une croissance potentielle de 34 % en termes de chiffre d’affaire. La capture de ce marché potentiel va demander des investissements dans les technologies 5G, ainsi que des modèles économiques et de mise sur le marché dédiés. »

Asha Keddy, vice-présidente et directrice générale, Next Generation and Standard Group, Intel Corporation, déclare : « Cet essai commun de technologies et d’expériences 5G illustre clairement l’importance de la collaboration industrielle, et soulignent le besoin de fluidité dans les flux de données entre les réseaux, le cloud et les équipements. Les plateformes 5G d’Intel sont au cœur de tests en environnement réel menés par des opérateurs du monde entier. Ces essais permettent d’accéder dès aujourd’hui à des informations qui s’avéreront cruciales pour définir l’avenir de la 5G. »

http://www.intel.com/

http://www.telia.se/

http://www.ericsson.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: