En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Un pas de plus vers l’éco-conception des Équipements Électriques et Électroniques

Publication: 16 janvier

Partagez sur
 
Lancée il y a trois ans par Eco-systèmes et Récylum, l’unique base de données européenne pour évaluer l’impact environnemental des équipements électriques et électroniques en fin de vie se voit complétée en 2018...
 

Enrichie avec huit nouveaux flux d’équipements professionnels, ce sont désormais 86 matériaux qui y sont modélisés et déclinés selon les différents flux traités, pour permettre aux fabricants de quantifier les impacts et les bénéfices environnementaux de leurs choix de conception, lors du recyclage des équipements.

1. Eco-concevoir pour économiser nos ressources et préserver notre environnement

Créées pour inciter, faciliter et encourager l’éco-conception, les données mises à disposition des fabricants permettent de mesurer les impacts sur l’environnement de la fin de vie des équipements électriques ménagers et professionnels en fonction de leur composition. Eco-concevoir les équipements électriques se traduit par exemple par le développement d’appareils plus facilement recyclables ou par l’utilisation de matières recyclées. Agir efficacement sur ses choix de matières en fonction de leurs impacts en fin de vie est désormais possible grâce à la base de données, mise à disposition gratuitement à l’ensemble des acteurs de la filière par Eco-systèmes et Récylum.

« Les nouvelles données sur la fin de vie des appareils permettront de mieux mettre en avant les bénéfices de nos efforts sur la recyclabilité de nos produits. », déclare Ingrid TAMS, Responsable environnement du Groupe SEB.

Accessible aux producteurs, la base de données s’adresse particulièrement aux utilisateurs de logiciels d’Analyse du Cycle de Vie (ACV). L’intégration de ces nouvelles données dans ces outils leur permet une modélisation rapide, fiable et représentative de la fin de vie des appareils. Convaincus de la qualité et de la pertinence de ces données, des éditeurs y puisent déjà de quoi alimenter leurs logiciels tels que EIME, Ecochain, OpenLCA ou encore SimaPro.

2. Flux ménagers et professionnels disponibles dans la base de données

Certains flux professionnels ont été ajoutés à la base en 2018, tels que les gros équipements du médical, du bâtiment, de la recherche et de l’industrie ainsi que les petits équipements de climatisation. D’autres types d’équipements comme les luminaires professionnels, les onduleurs, les moteurs électriques industriels, les climatisations « rooftop », le froid commercial et les fontaines à eaux sont également nouvellement référencés.

Par ailleurs, l’ensemble des équipements ménagers avec les petits appareils électriques, les gros appareils froid (réfrigération, climatisation) et hors froid (lavage, cuisson, chauffage), les tubes fluorescents et lampes, les écrans plats, ainsi que certains équipements professionnels tels que les petits équipements du médical, du bâtiment, de la recherche et de l’industrie ou encore les blocs autonomes d’éclairage de sécurité sont disponibles dans la base depuis le printemps 2017.

3. L’expertise d’Eco-systèmes et Récylum

Pour garantir une bonne représentativité de ces données, Eco-systèmes et Récylum ont modélisé l’ensemble du processus fin de vie des équipements sur plus de 50 sites de dépollution et traitement des DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques) ainsi que sur une quinzaine de filières de valorisation ou d’élimination.

« Notre participation au processus de validation des données mis en place par Eco-systèmes et Récylum nous a permis de vérifier sur des cas concrets que l’impact de la fin de vie est loin d’être négligeable. Jusqu’à présent les données concernant les traitements en fin de vie des matières étaient soit absentes, soit pas assez précises pour évaluer l’ampleur de l’impact de la fin de vie d’un produit comparé à celui des autres phases. », déclare Skander HASSAYOUNE, Ingénieur développement durable chez Hager group.

La base de données est désormais encore plus exhaustive, puisqu’elle concentre à elle seule plus de 950 Inventaires de Cycle de Vie (ICV), téléchargeables via la plateforme européenne « Life Cycle Data Network » (LCDN), développée par le Joint Research Centre (JRC), le centre de recherche de la Commission européenne.

« Ces nouvelles données devraient également permettre de mieux répondre aux initiatives en cours dans le domaine de l’ACV, comme le PEF(1) pour un affichage environnemental, ou encore la norme du CENELEC(2) concernant les déclarations environnementales pour les équipements électriques et électroniques. », conclut Skander HASSAYOUNE.

Données concernant les petits appareils électriques ménagers, les gros appareils froid (réfrigération, climatisation) et hors froid (lavage, cuisson, chauffage) ménagers et les écrans plats.

Données concernant les tubes fluorescents et les lampes, les blocs autonomes d’éclairage de sécurité, les gros et petits équipements du bâtiment, du médical, de la recherche et de l’industrie, les luminaires professionnels, les onduleurs professionnels, les moteurs électriques industriels, les petits équipements de climatisation, les climatisations « rooftop », le froid commercial et les fontaines à eaux.

http://weee-lci.recylum.com/

http://weee-lci.eco-systemes.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: