En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Yokogawa introduit une nouvelle génération d’oscilloscopes mixtes

Publication: 9 septembre

Partagez sur
 
Le DLM5000 dispose de 8 voies analogiques ainsi que de la possibilité de connecter deux équipements pour atteindre une flexibilité de mesure ultime...
 

Yokogawa a lancé une nouvelle génération d’oscilloscopes mixtes disposant de quatre ou de huit voies analogiques.

Le nouvel oscilloscope succède au DLM4000, précédent modèle de la gamme à 8 entrées. Son architecture repensée, procure au DLM5000 des évolutions majeures, aussi bien en terme de performances, qu’au niveau des fonctionnalités, comme la fréquence d’échantillonnage doublée par rapport au DLM4000, par exemple.

Conçu pour être extrêmement polyvalent et personnalisable, le DLM5000 répond aux besoins les plus exigeants des différentes industries comme en mécatronique, électronique de puissance, automobile, aéronautique, spatial, ferroviaire et électronique grand public.

Le DLM5000 est idéal pour le développement de technologies hautes performances et intelligentes des composants mécatroniques et semiconducteurs que l’on retrouve dans les véhicules électriques modernes, les contrôles moteurs et les systèmes électroniques écoénergétiques.

La souplesse dont ces utilisateurs ont besoin se retrouve sur les entrées offrant jusqu’à 8 voies analogiques et 32 voies logiques, en plus des voies mathématiques, des analyses de bus en temps réel et de nombreuses autres fonctionnalités d’analyse.

Pour concevoir des moteurs électriques performants et fiables, un grand nombre de voies sont nécessaires. Articulé autour de composants de puissance modernes, le développement de ces moteurs requière un grand nombre de voies ainsi qu’une grande vitesse d’échantillonnage. Ces mesures imposent souvent plus de 4 voies de mesure, c’est la raison pour laquelle le DLM5000 propose 8 vraies voies analogiques, offrant aux ingénieurs d’aujourd’hui les outils dont ils ont besoin pour réaliser des mesures simples et fiables.

Les capacités du DLM5000 le rendent également idéal pour le développement des Unités de Contrôle Electronique (ECU) des systèmes mécatroniques. Pour ces applications, de nombreux signaux d’entrées/sorties (E/S), et une multitude de bus séries ont besoin d’être mesurés. Avec la possibilité de monitorer jusqu’à 8 voies analogiques et jusqu’à 32 voies logiques, 16 en standard et 16 voies supplémentaires en option, tout en analysant simultanément différents protocoles comme l’UART, I²C, SPI, CAN, CAN FD, LIN, CXPCI, SENT et FexRay, le DLM5000 assure un gain de temps significatif, lorsque quatre voies de mesures ne suffisent pas.

De plus, la nouvelle fonctionnalité DLMSync, prochainement disponible, permettra à deux DLM5000 d’être reliés pour travailler ensemble, permettant d’étendre les voies de mesures et, de collecter encore plus d’informations sur les caractéristiques et le comportement des systèmes électroniques.

Avec cette fonction, connecter deux DLM5000 avec un câble spécifique garantit une parfaite synchronisation des fréquences d’horloge et des déclenchements, jusqu’à 16 voies analogiques (8 + 8) plus 64 voies logiques.

En alternative, les modèles huit voies et les modèles quatre voies du DLM5000 peuvent être connectés pour donner une configuration « 8 + 4 = 12 voies ».

Le DLM5000 peut être utilisé comme un oscilloscope mixte à huit voies analogiques et seize voies logiques, avec toutes les voies actives simultanément. Avec l’option /L32, jusqu’à 32 signaux logiques peuvent être mesurés. Un affichage des bus/état et une fonction de conversion numérique vers analogique (DA) sont utiles pour caractériser le fonctionnement des convertisseurs Analogique/Numérique ou Numérique/Analogique.

Le DLM5000 présente un faible niveau de bruit, des gammes de tension étendues et de nombreuses possibilités de filtres passe-bas en temps réels, pour assurer une meilleure intégrité de la mesure.

Un des autres objectifs dans la conception du DLM5000, a été de simplifier son utilisation. Il combine un grand écran tactile de 12,1 pouces très réactif, permettant de visualiser facilement les signaux, pas seulement lorsque huit voies sont affichées, mais aussi lorsque le nombre de voies est plus important comme lorsque des calculs ou des zooms sont affichés. En plus de l’écran tactile, le DLM5000 dispose également d’un interface oscilloscope traditionnelle, facilitant aux utilisateurs la navigation dans la richesse des fonctions existantes.

La gestion et l’accès aux données sont simplifiés grâce à la grand profondeur mémoire du DLM5000, qui peut enregistrer jusqu’à 100 000 acquisitions. Avec le mode historique, l’utilisateur peut afficher à l’écran n’importe laquelle ou toutes les courbes passées et effectuer des mesures avec des curseurs, des calculs et d’autres opérations. Le mode historique permet d’analyser des signaux transitoires ou non répétitifs, même lorsqu’il est difficile de trouver une condition de déclenchement appropriée.

Terry Marrinan, VP Vente & Marketing Yokogawa Europe et Asie du Sud-Est, dit : “Avec ses huit voies analogiques et la possibilité de se connecter plusieurs unités, le DLM5000 établit une nouvelle référence en matière de flexibilité de mesure. Le grand nombre de points de données nécessaires pour l’analyse d’onduleurs, de moteurs ou de systèmes mécatroniques, signifie que plus de voies sont nécessaires pour capturer ces données. Le DLM5000 répond aux exigences des ingénieurs de développement d’aujourd’hui en leur donnant accès aux fonctionnalités dont ils ont besoin pour analyser les milliers de courbes capturées."

De nombreuses méthodes peuvent être utilisées pour rechercher des courbes répondant à des caractéristiques définies par l’utilisateur, tandis que les utilisateurs peuvent également lire, mettre en pause, avance rapidement et rembobiner automatiquement l’historique des courbes.

Le DLM5000 offre des options d’analyse de bus série spécifiques (/F01 à /F05) pour les systèmes embarqués, et les bus embarqués sur véhicules, ainsi que leur décodage. Les entrées logiques peuvent également être utilisées pour des bus série spécifiques comme l’I2C, le SPI, l’UART et le SENT. Les paramètres de déclenchement et de décodage compliqués comme le débit et les seuils sont automatiquement détectés.

Une analyse sur quatre bus différents peut être faite simultanément. Les courbes et les résultats d’analyse provenant de bus à différentes vitesses sont affichées à l’aide d’une double fenêtre de zoom.

http://www.yokogawa.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: