En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

LEM lance IN 200, le capteur de courant le plus précis au monde

Publication: 28 janvier

Partagez sur
 
Le capteur de courant électrique IN 200 est le plus performant de sa catégorie et assure des niveaux de précision record pour les bancs de test de véhicules électriques notamment...
 

LEM, leader du marché des systèmes de mesure de paramètres électriques, offre des niveaux de performance record en matière de précision avec le lancement de son capteur de courantIN 200.

L’IN 200, capteur le plus précis du marché dans sa catégorie, est idéal pour les applications aussi exigeantes que les équipements de test et mesure de haute précision, qui servent à analyser le rendement des onduleurs équipant les véhicules hybrides (HEV) et les véhicules électriques (EV). L’IN 200 apporte des améliorations de performance significatives notamment en termes de linéarité, d’offset et de bruit par rapport aux capteurs « fluxgate » (magnétométriques) traditionnels, grâce à une nouvelle technologie numérique.

L’IN 200 atteint des niveaux de précision inédits en matière de linéarité et d’offset électrique. Alors que sa fiche technique indique 0,6 ppm typique et 10 ppm maximum, des tests internes ont montré que le capteur pouvait atteindre une linéarité meilleure que 0,5 ppm et un offset compris entre -5 ppm et 5 ppm. À titre de comparaison, les transducteurs concurrents ne peuvent descendre en dessous de 20 à 25 ppm.

En réduisant les pertes énergétiques des onduleurs, les concepteurs pourront réduire « l’angoisse de l’autonomie » des utilisateurs, en permettant aux véhicules électriques de faire plus de kilomètres que ce qui est possible aujourd’hui.

L’IN 200 vient compléter la famille de capteurs de haute précision IN de LEM, qui couvre désormais une gamme de courant allant de 100 A à 2 000 A. L’IN 200 lui-même se décline en trois produits différents, pour des courants nominaux de 100 A, 200 A et 400 A.

Le facteur distinctif le plus important de l’IN 200 par rapport à la concurrence est le fait que LEM soit passé d’un circuit analogique à une technologie d’intégration numérique. Pour atteindre les niveaux de précision de plus en plus élevés qu’exige le marché du test et de la mesure, LEM réinvente la technologie fluxgate. Traditionnellement, plusieurs circuits analogiques sont nécessaires pour annuler le bruit et les autres effets des différentes bobines fluxgate. La solution innovante mise au point par LEM permet de réduire considérablement le nombre de circuits analogiques dans le capteur grâce à une intégration numérique qui transforme le signal. Ce nouveau capteur offre ainsi des capacités étendues, avec notamment la la détection des harmoniques de second ordre, et la compensation en température de la tension d’excitation des fluxgates.

Ll’IN 200 possède une longueur d’avance sur ses concurrents les plus proches dans pratiquement tous les domaines. Il offre aux fabricants la possibilité de profiter de niveaux de précision et de rendement inédits à ce jour.

« La tendance est très claire, » déclare Horst Bezold, fondateur de Signaltec. « L’électrification croissante des transports impose une pression énorme sur les bancs de test d’onduleurs dans le secteur automobile, et a également généré un boom de la demande en équipements de test et mesure. LEM a mis au point une solution leader sur le marché, qui va contribuer à soulager cette pression. En éliminant la dépendance traditionnelle vis-à-vis de la technologie analogique, nous avons pu atteindre des niveaux de précision jusqu’ici inédits sur le marché. C’est une excellente nouvelle pour le secteur des tests et mesures. »

L’IN 200 apporte aux utilisateurs de nombreux avantages supplémentaires, notamment une réduction significative du bruit et une immunité exceptionnelle aux champs externes. La technologie numérique de l’appareil assure l’immunité aux effets de la température et aux interférences, tandis que son boîtier métallique de qualité supérieure (les modèles précédents utilisaient un boîtier plastique) améliore l’immunité CEM, réduit la dérive en température, et permet un fonctionnement de haute précision sur une plage de température étendue (-40°C à +85°C).

Les autres caractéristiques de l’IN 200 sont notamment : une très large bande passante (du continu à 1,1 MHz à -3 dB), un design compact avec une ouverture de 28 mm pour les câbles et busbar, et un signal d’état indiquant l’état du capteur.

https://www.lem.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: