En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Molex révèle les résultats de son enquête mondiale relative au secteur automobile

Publication: 10 mars

Partagez sur
 
Parmi les répondants, 94 % pensent que les technologies numériques créent des occasions formidables pour les architectures de véhicule et les expériences de conduite...
 

Au cours des cinq dernières années, la connectivité automobile, le stockage de données et l’informatique dans le Cloud ont produit les gains les plus substantiels ; les technologies V2X et 5G, l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et les technologies immersives d’interface utilisateur sont en passe de connaître une croissance exceptionnelle.

- La cybersécurité, la qualité des logiciels et la sécurité fonctionnelle figurent parmi les principaux obstacles technologiques.

- L’atténuation des difficultés de conception nécessite des compétences étendues, de nouveaux services et un écosystème plus large de logiciels, de technologies grand public et de partenaires de services d’informatique en nuage.

Molex, leader mondial de l’électronique et entreprise innovante en matière de connectivité, a annoncé aujourd’hui les résultats d’une enquête mondiale examinant le rythme de l’innovation qui accélère le développement d’architectures de véhicule et d’expériences de conduite de prochaine génération. Si les participants ont exprimé de l’optimisme au regard de l’adoption accrue des technologies numériques, il n’en demeure pas moins qu’ils ont également défini des problèmes complexes en matière de technologie, d’industrie et d’écosystème, qui doivent être affrontés pour répondre aux demandes de véhicules équipés de fonctionnalités logicielles, informatiques, de stockage et de connectivité, à savoir un puissant « centre de données sur roues ».

« La vitesse du changement dans l’ensemble de l’industrie automobile est rapide et folle, étant donné que les technologies numériques procurent de nouvelles fonctionnalités, plus puissantes, pour alimenter le succès des véhicules de prochaine génération », a déclaré Mike Bloomgren, vice-président directeur et président des solutions de transport et industrielles chez Molex. « Notre dernière enquête montre un élan fort dans tout l’écosystème sur fond de demande d’une plus grande coopération pour atténuer les difficultés de conception et répondre aux attentes des clients. »

Molex et Mouser ont demandé à la société Dimensional Research de mener une enquête dans le secteur automobile en février 2022, portant sur Le centre de données sur roues. À cet effet ont été interrogés 519 participants qualifiés occupant diverses fonctions (ingénierie, recherche et développement, fabrication, innovation et stratégie) dans des entreprises automobiles et leurs fournisseurs, y compris des fournisseurs de pièces automobiles de niveau 1 et 2 ainsi que des fabricants contractuels. Les participants de 30 pays ont répondu à des questions visant à déterminer quelles technologies numériques ont les répercussions les plus importantes sur ce segment, ainsi que les obstacles les plus redoutables qui empêchent le déploiement d’architectures avancées de véhicules et l’obtention d’expériences de conduite sans heurts.

Principaux constats

- Parmi les répondants, 94 % sont d’accord sur le fait que les technologies numériques créent des occasions formidables pour les architectures de véhicule et les expériences de conduite, et nécessiteront une plus grande coopération parmi les parties prenantes.

- Dans moins de cinq ans, les technologies numériques favoriseront de nouvelles fonctionnalités de véhicule standards, notamment des interfaces utilisateur par l’intermédiaire d’applications mobiles (50 %), la diffusion en continu de films et de TV (47 %), l’activation à distance de nouvelles fonctionnalités ou de logiciels complémentaires (46 %), une tarification basée sur un abonnement pour les fonctionnalités essentielles (46 %), la sécurité et l’aide à la conduite (45 %), conjointement avec les mises à jour logicielles par liaison radio (43 %).

- Parmi les sondés, 27 % pensent que la moitié des nouveaux véhicules vendus d’ici 10 ans prendront en charge une autonomie de niveau 4, tandis que 18 % croient qu’il faudra attendre jusqu’à 30 ans pour que le niveau 5 franchisse cette étape importante.

La connectivité favorise les répercussions les plus importantes

Selon 45 % des personnes interrogées, la connectivité automobile a eu les répercussions les plus importantes sur les architectures de véhicule et les expériences de conduite au cours des cinq dernières années, suivie par les systèmes de stockage de données (43 %) et l’informatique dans le Cloud (43 %). Dans les cinq prochaines années, les technologies immersives d’interface utilisateur/expérience utilisateur (39 %) et la connectivité hors automobile (32 %), qui englobe la technologie 5G et les communications véhicule à tout objet (V2X), seront prêtes à réaliser les gains les plus considérables. Malgré le rôle toujours croissant de la connectivité, aucun consensus ne s’est dégagé au sujet des principaux défis de connexion, parmi lesquels figurent la bande passante (32 %), la qualité de service (28 %), la couverture (24 %) et la latence (16 %).

Obstacles aux avancées

Dans le classement des obstacles les plus importants à la construction d’un centre de données sur roues, les répondants ont cité la cybersécurité (54 %), la qualité des logiciels (41 %), la sécurité fonctionnelle (36 %), la connexion des véhicules aux services d’informatique dans le Cloud (29 %) ainsi que le stockage et l’analyse de données (28 %). Plus de deux tiers des sondés pensent que le logiciel provoquera plus de problèmes technologiques que le matériel, tandis que plus de la moitié sont d’accord sur le fait que de nouveaux services sont nécessaires dans l’ensemble de l’écosystème logiciel, qui englobent les systèmes d’exploitation, les modèles d’intelligence artificielle, les informations de sécurité fonctionnelle et plus encore.

Les répondants ont également classé les problèmes industriels cruciaux qui pourraient ralentir l’adoption, tels que la crainte du grand public à l’égard de la conduite autonome (43 %), les investissements insuffisants en dehors des véhicules en matière de bornes de recharge et d’antennes 5G (37 %), la compréhension limitée des potentialités parmi les dirigeants d’entreprises automobiles (36 %) et la confidentialité des données (34 %). Il est également prévu que les pénuries qui frappent les chaînes d’approvisionnement auront des effets sur la livraison de véhicules de prochaine génération. En tête du classement figurent la disponibilité et la chimie des batteries (47 %), suivies par les puces de semi-conducteurs (45 %), les capteurs (42 %), les faisceaux de câbles (40 %) et les connecteurs (38 %).

Écosystèmes étendus de partenaires

À mesure que les fabricants d’automobiles intègrent de nouvelles technologies numériques et fonctionnalités dans leurs véhicules, ils auront besoin d’élargir les écosystèmes actuels de partenaires. Plus de la moitié des participants à l’enquête rechercheront l’aide d’entreprises technologiques grand public (par exemple, Apple, Google, etc.), de fournisseurs de services d’informatique dans le Cloud (Amazon/AWS, Microsoft, etc.) et de fournisseurs se concentrant sur les technologies numériques pour automobile afin de permettre de nouvelles fonctionnalités. Presque tous les répondants conviennent de la nécessité d’une plus grande coopération entre les fabricants de l’équipement d’origine, les fournisseurs et les sous-traitants pour accomplir les promesses d’un centre de données sur roues.

L’expérience de Molex s’étend à tous les recoins d’un centre de données sur roues

Pendant des décennies, Molex a joué un rôle accru dans l’industrie automobile en s’appuyant sur son expérience dans les industries des centres de données, des télécommunications, de la mise en réseau et de l’électronique grand public. Molex continue d’accomplir sa mission de conception et de fourniture de solutions essentielles dans les secteurs de l’électronique, de la connectivité, de la mise en réseau à haut débit, du stockage de données ainsi que de l’alimentation et du signal qui forment le système nerveux central des architectures de véhicules de prochaine génération de demain.

https://www.molex.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: