En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Techniques

Advantech renforce son engagement envers AMD

Publication: 12 juin

Partagez sur
 
Une performance puissante et des perspectives prometteuses...
 

Depuis l’introduction de la microarchitecture Zen, les processeurs AMD ont pris de plus en plus d’avance sur leur grand rival Intel. Des tests de référence effectués par des médias informatiques renommés ont récemment confirmé l’excellence d’AMD en termes de performances, de prix et de consommation d’énergie. La nouvelle se répand également dans la communauté embarquée, et c’est pourquoi des entreprises comme Advantech se préparent à répondre à la demande croissante des OEM. Nous nous sommes entretenus avec Dirk Finstel, vice-président associé Embedded IoT & CTO Europe chez Advantech, au sujet de l’évolution du marché.

M. Finstel, la communauté embarquée n’est pas connue pour réagir rapidement aux classements des nouveaux processeurs. Les équipementiers aiment rester fidèles à leur écosystème. Comment cela se fait-il ?

La plupart des OEM qui utilisent la technologie des ordinateurs embarqués vendent des produits dans la même configuration pendant des années. Ils ne sont pas non plus enclins à changer de fournisseur de plate-forme de processeur lors du lancement de nouvelles générations de ces produits. Les efforts de qualification et de certification sont tout simplement trop importants pour courir après le dernier processeur. Et les investissements qui ont été faits sont censés être rentables à long terme. C’est pourquoi le marché réagit relativement lentement aux changements dans le paysage concurrentiel entre les fournisseurs de processeurs. Toutefois, la demande de processeurs embarqués AMD est en train de se redresser.

D’où vient la demande ? Les clients veulent-ils vraiment changer de système ?

Les raisons de cette demande croissante sont multiples, allant de la disponibilité au prix et aux performances, où AMD a toujours obtenu de bonnes notes au fil des ans, en passant par les nouveaux défis que posent les serveurs et les passerelles de périphérie en raison de la numérisation. AMD a également décidé de travailler plus intensément avec les partenaires de l’industrie embarquée afin d’élargir le soutien aux clients OEM. En outre, je pense qu’AMD est devenue une marque beaucoup plus forte au cours de la dernière décennie sous la direction de Lisa Su, qui a su faire progresser son entreprise grâce à une technologie puissante, des prix attractifs et une stratégie fabless très réussie. Donc, vouloir changer à cause d’un seul critère de performance n’est pas vraiment le moteur ici. Il s’agit plutôt de l’ensemble de l’offre ainsi que des perspectives d’avenir, qui sont constamment orientées vers le haut pour AMD et que nous, en tant que fabricant d’ordinateurs embarqués et partenaire Elite d’AMD, voulons naturellement aussi porter sur le marché de l’embarqué.

Quels sont les marchés où la technologie des processeurs AMD connaît le plus de succès ?

AMD a traditionnellement été forte dans les applications embarquées telles que la signalisation numérique, les jeux, les IHM industrielles, les postes de contrôle et l’imagerie médicale. En d’autres termes, partout où le graphisme embarqué haute performance promet des avantages. En combinaison avec les algorithmes d’inférence d’apprentissage profond accélérés par le GPU, les processeurs qui intègrent CPU et GPU, AMD les appelle APU, qui signifie Accelerated Processing Units sont également en pleine vogue pour les applications de connaissance de la situation basées sur la vision et l’analyse des données locales pour la maintenance prédictive. Aujourd’hui, AMD connaît également un énorme succès dans les applications de réseau et de stockage, qui offrent précisément les technologies nécessaires à la numérisation de la périphérie industrielle. Nous avons besoin de systèmes d’infrastructure pour tout ce qui doit devenir intelligent du rail intelligent et des villes intelligentes aux réseaux intelligents de l’industrie de l’énergie et des services publics ainsi que d’infrastructures de recharge pour l’électromobilité et de solutions pour la conduite autonome. Pour de telles applications, l’offre de services intégrés d’AMD avec des CPU multi-coeurs et des GPGPU haute performance est également très intéressante. Suite à l’acquisition de Xilinx par AMD, je m’attends à ce que les applications d’intelligence artificielle, d’infrastructure réseau et d’edge computing en bénéficient également.

Que pouvez-vous offrir à tous ces clients ?

Nous constatons une demande croissante de systèmes à haute performance, et les nouveaux modules de serveur COM-HPC constituent certainement une plateforme très attrayante. Les processeurs AMD edge de niveau serveur sont littéralement prédestinés à cela. Nous discutons déjà avec les principaux OEM de la mise en oeuvre de solutions basées sur Zen 3, et je m’attends à ce que nous soyons bientôt en mesure de présenter des lancements de produits et des implémentations de systèmes très intéressants. D’ailleurs, le secteur de la basse consommation peut également s’attendre à des développements intéressants. Il est vrai qu’il faut toujours un peu de temps avant que la dernière technologie de processeur reçoive un support embarqué officiel ; prenez la série AMD Ryzen R2000, par exemple. Ce retard est toutefois tout à fait compréhensible, car il n’est logique de promettre un support embarqué à long terme pour le marché qu’une fois qu’AMD a conclu des accords avec de grands équipementiers qui permettent à un tel engagement de livraison de devenir économique. Après tout, nous parlons de sept, dix ans ou même plus, ce qui mobilise d’immenses ressources. Cependant, tous les signes sont désormais au vert pour nous, et nous sommes impatients de mettre en oeuvre et de proposer des variantes embarquées avec ces nouvelles technologies qui ont déjà conquis le secteur informatique grâce à leurs performances exceptionnelles. Heureusement, cela se fera relativement vite puisque l’AMD Ryzen R2000 est pin-compatible avec son prédécesseur.

Tout cela n’est encore que du vent aujourd’hui, alors parlons aussi du portefeuille disponible aujourd’hui

Vous avez raison, bien sûr, mais que sont quelques mois ou trimestres dans un cycle de vie embarqué ! Et il y a aussi le fait que les déploiements de demain sont souvent basés sur des développements qui sont aujourd’hui en production de série. Le Ryzen R2000 d’AMD en est une bonne illustration. Et la mise en oeuvre de conceptions basées sur des Computer-on-Modules est encore plus durable car vous n’êtes pas lié à une génération spécifique de processeur ni, si un changement s’avère nécessaire, au fabricant du processeur. Ainsi, les clients peuvent aujourd’hui utiliser une carte que nous avons développée pour le AMD Ryzen Embedded R1000, puis utiliser cette plate-forme plus tard avec le AMD Ryzen R2000 dès qu’il sera disponible en version embarquée. Avec les modules, il est également très facile de passer d’un fabricant de CPU à un autre. Pour faciliter cela, les fournisseurs de technologies informatiques embarquées comme Advantech offrent des services de migration à leurs clients OEM. En général, nous pensons que l’écosystème de services autour des cartes et des modules est crucial pour l’OEM, et c’est là qu’Advantech, en tant que leader mondial de la technologie informatique embarquée, est le mieux positionné.

Alors, la migration est-elle importante ?

Comme je l’ai dit, il ne s’agit pas pour les OEM de prendre le train en marche du dernier benchmark de processeur. Il s’agit d’une décision stratégique qui s’articule autour des feuilles de route, de la prise en charge des systèmes d’exploitation et des perspectives d’avenir. Il s’agit là de catégories clairement différentes de la décision d’acheter un PC de bureau dans tel design aujourd’hui et tel autre demain. Les OEM ne s’engagent pas non plus auprès d’un fabricant de processeurs et achètent leurs cartes d’abord chez un fournisseur d’informatique embarquée, puis chez un autre. Ici aussi, une collaboration fiable et éprouvée avec le fournisseur est cruciale. Bien entendu, le fournisseur doit disposer de l’écosystème adéquat et offrir le soutien nécessaire.

Qu’offrez-vous à cet égard que les autres n’offrent pas ?

En tant que pionnier et leader sur le marché de l’embarqué, Advantech propose un modèle de service unique pour l’intégration de cartes et de systèmes embarqués. Nous proposons des logiciels, des écrans et des périphériques avec des services de conception spécifiques aux clients pour une variété d’industries. Pour répondre au marché des applications IoT, nos solutions embarquées peuvent intégrer tout type de solutions d’acquisition de données sans fil, le logiciel de gestion WISE PaaS, des fonctions de sécurité et des solutions de connectivité capteur-cloud. Cela signifie que les clients peuvent gagner beaucoup de temps dans la prise de décision et obtenir un service complet pour leur application. Les offres des autres fabricants de modules, qui ne comprennent que des compilations individuelles de noyaux de systèmes d’exploitation Linux basées sur Yocto, semblent donc plutôt rudimentaires. Nous, en revanche, fournissons un ensemble complet de BIOS, de middleware et de gestion du matériel, y compris la surveillance, la gestion et la maintenance du cloud.

Pour quels produits spécifiques à base de processeurs AMD offrez-vous aujourd’hui ce paquet de services complets ?

Nos Computer-on-Modules COM Express SOM-5871 et SOM-6872 sont basés sur les processeurs AMD Ryzen Embedded V1000 et V2000 et sont disponibles dans un total de 9 configurations différentes. Nous proposons également la même gamme sur nos cartes Mini-ITX AIMB-228 et AIMB-229. Plus haut dans la chaîne de valeur ajoutée, les clients OEM peuvent également obtenir des systèmes entièrement certifiés tels que notre système 1U EPC T1228 de 43 mm avec les processeurs AMD Ryzen Embedded V1000, ou le lecteur de signalisation numérique DS-082 avec les processeurs AMD Ryzen Embedded V1000 et R1000, qui est nettement plus fin avec 19 mm. En outre, il y a nos plateformes de jeu DPXE265, DPX-E140 et DPX-S450. Toutes disponibles avec les processeurs AMD Ryzen Embedded V1000 et R1000, elles sont spécialement conçues pour les terminaux de jeux et de loterie professionnels. Nous pouvons également fournir des conceptions dédiées à d’autres marchés, si nécessaire. Deux exemples auxquels je pense sont les IHM, qui pourraient être davantage standardisées au niveau des cartes, ou les solutions d’infodivertissement pour les véhicules de toutes sortes. Pensez à Tesla qui met en oeuvre le processeur Ryzen embarqué d’AMD et la technologie graphique basée sur RDNA 2 dans le centre d’infodivertissement et de jeu de ses Model S et X haut de gamme. En tant que fabricant leader de processeurs embarqués, nous sommes certainement en mesure de mettre en oeuvre le potentiel d’AMD pour le marché de la mobilité dans de grands volumes et dans la meilleure qualité de série également en tant que solutions ISO 10487 conventionnelles au format 1DIN et 2DIN, si les développeurs souhaitent recycler les facteurs de forme standard.

https://www.advantech.com/

https://www.amd.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: