En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Connecteurs M12 pour montage en façade, à codage L et contacts à souder par immersion

Publication: 26 août

Partagez sur
 
Connectivité compacte et standardisée pour alimentation électrique...
 

Pour l’automatisation industrielle, binder propose des connecteurs M12 à codage L pour montage en façade. Ces produits standardisés sont équipés de contacts à souder par immersion. Soudés sur des circuits imprimés, ils soutiennent la tendance à la décentralisation en permettant d’alimenter des appareils jusqu’à 63 V et 16 A.

Binder, grand fournisseur de connecteurs circulaires industriels, a élargi sa gamme M12 pour inclure des connecteurs pour montage en façade, à codage L et contacts à souder par immersion. Les produits de la Série 823 conviennent au soudage à la main, au soudage à la vague, et aussi au soudage par refusion sur circuits imprimés (PCB), bien adapté aux applications d’automatisation, qui sont généralement sujettes à des contraintes d’installation. Ils y servent d’interfaces électromécaniques pour l’alimentation d’appareils industriels jusqu’à 63 V(CC) et 16 A, par exemple dans les applications Ethernet industriel en environnement Profinet.

Alternative compacte au 7/8 de pouce

Avec la tendance à l’automatisation décentralisée, la miniaturisation progresse aussi : les dispositifs de terrain comme les capteurs, les actionneurs, les contrôleurs et les ordinateurs industriels sont de plus en plus compacts. En revanche, leurs fonctionnalités augmentent, et donc leurs besoins en énergie. Les appareils disposent donc d’un nombre d’interfaces de plus en plus grand, ce qui pousse les utilisateurs à vouloir des connecteurs compacts. Les connecteurs M12 codés L constituent ici une alternative compacte à la technologie de connexion 7/8 pouce, bien établie pour l’alimentation.

Connecteur à bride en deux parties

La Série 823 comprend des connecteurs mâles et femelles en deux parties, pour montage en façade. Chacun est constitué d’un corps de connecteur et d’un boîtier formant la prise, qui ne sont pas reliés l’un à l’autre de manière permanente. Par rapport à des composants monoblocs, l’assemblage et le désassemblage de la carte électronique sont facilités. Alors que le corps du connecteur est soudé à la carte lors, le boîtier de la prise est à fixer directement sur l’appareil. Avantage décisif, le soudage du connecteur peut s’effectuer sans le boîtier. En outre, les joints de soudure ne sont pas soumis aux contraintes dues à l’assemblage du boîtier. Ainsi, Les contraintes appliquées aux deux composants sont considérablement réduites, ce qui permet à l’utilisateur d’éliminer les sources de défaillance.

Les connecteurs à protection IP68 (une fois accouplés) peuvent être montés en façade avant ou arrière. Notez qu’il n’est pas possible de fixer le circuit imprimé au boîtier utilisateur à l’aide des composants de montage en façade en deux parties à souder par immersion. Au lieu de cela, il est important de monter la carte séparément sur le boîtier. C’est une différence importante par rapport aux versions monoblocs, qui dans le cas de très petits circuits imprimés, peuvent servir à fixer le circuit au boîtier de l’appareil.

Les caractéristiques spéciales de la série 823 comprennent un joint torique captif dans une gorge, avec blocage métallique, ainsi qu’un joint torique entre le boîtier de la douille et le corps du contact, qui empêche toute fuite de produit d’étanchéité lors du scellage du boîtier utilisateur. Un joint d’étanchéité est prévu autour du câble sur le boîtier de la prise, et le guidage précis de celle-ci est assuré, même dans le cas de brides de montage à paroi mince.

Technologie M12 : normalisation, résilience et aspects spécifiques

Les connecteurs circulaires M12 permettent une connectivité compacte et flexible des appareils de terrain destinés à l’automatisation d’usines et de processus. Ce sont des composants bien établis. Grâce à la normalisation internationale, ces produits sont généralement compatibles entre les différents fabricants. Cette interchangeabilité réduit la dépendance à l’égard d’un seul ou de quelques fournisseurs. Les utilisateurs d’automatisation sont ainsi plus résilients aux fluctuations des marchés fournisseurs, et peuvent plus facilement contourner les goulets d’étranglement de l’approvisionnement. La base de cette résilience est la norme DIN EN IEC 61076-2, applicable aux connecteurs M12.

Les avantages que procurent la normalisation sont l’une des raisons de la large acceptation et du succès commercial de la technologie de connexion M12. Les connecteurs pour montage en façade avec contacts à souder par immersion sont eux aussi des produits normalisés et testés. Toutefois, avec ce type de connecteurs l’interchangeabilité directe des produits ne peut être garantie que s’ils correspondent à la disposition du circuit imprimé de l’application ainsi qu’à l’écartement entre la carte et le boîtier.

https://www.binder-connector.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: