En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La technologie de Menta en vedette dans les grands salons professionnels

Publication: 9 septembre

Partagez sur
 
Menta participera à la 8e édition du SIDO à Lyon, les 14 et 15 septembre 2022. Menta y présentera sa technologie de rupture eFPGA Soft IP, déjà plébiscitée au salon Embedded World (Nuremberg) et à la Design Automation Conference (San Francisco)...
 

La technologie eFPGA Soft IP, lauréate du prix « Best in Show 2022 », décerné en juin 2022 lors du salon Embedded World de Nuremberg, est désormais utilisée dans les secteurs de la défense, de l’aérospatiale, des objets connectés, de la 5G, de l’intelligence artificielle ou encore de l’industrie automobile. Elle offre aux concepteurs de SoC, d’ASIC et de capteurs la possibilité de mettre à jour leurs puces « sur le terrain », et en continu. La technologie eFPGA Soft IP répond ainsi à tous les besoins de puissance de traitement, de mise à jour en continu des algorithmes, d’autonomie et d’efficacité énergétique, et de sécurité des systèmes.

À l’occasion du SIDO, Menta présentera également les initiatives menées avec ses partenaires français et européens qui vont révolutionner la supply chain du semi-conducteur européen et participer au renforcement de la souveraineté française et européenne dans le secteur :

- Le projet Mosaic (MOdular Scalable AI Component) : un projet piloté par Menta qui développera, aux côtés de CEA-List, un interposeur universel qui permettra de connecter entre elles la plus grande partie des puces (Chiplets) produites dans le monde ;

- Le projet Foster-3D (FPGA Over Substrate Totally embedded and Robust, 3D), mené avec le CEA-List et STMicroelectronics, ambitionne de fournir un FPGA européen modulaire, se basant, à terme, sur des techniques d’assemblage 3D ;

- Le projet PROMISE (PROgrammable MIxed Signal Electronics) : il vise à améliorer la compétitivité et l’autonomie de l’industrie spatiale européenne. Le consortium regroupant, entre autres, Thales Alenia Space, Menta et IMEC développe une bibliothèque de blocs d’IP, durcis aux radiations, conçus et testés pour les puces électroniques installées à bord des satellites. Ces puces électroniques considérées, comme le « cerveau » des satellites, est l’un des éléments les plus coûteux à produire et le délai de livraison est très long. L’utilisation des eFPGA Rad-Hard de Menta des composants durcis aux radiations présentes dans l’environnement spatial permet de réduire d’un tiers le délai de production. L’eFPGA Menta durci sera disponible pour tout acteur européen du spatial.

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: