En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Yamaha vend ses premières YRM20 au Royaume-Uni

Publication: 4 octobre

Partagez sur
 
Pektron, spécialiste des services de conception et de fabrication, commande 15 nouvelles plates-formes de pointe...
 

La section CMS de Yamaha Motor Robotics s’apprête à fournir 15 machines de placement YRM20 à Pektron, spécialiste des services de conception et de fabrication basé à Derby, au Royaume-Uni. Ce contrat signe l’arrivée des premières machines YRM20 au Royaume-Uni et l’une des plus grosses commandes du nouveau système de référence de Yamaha pour le montage en surface à ce jour.

Ces machines viennent moderniser cinq lignes CMS du centre opérationnel de Pektron, en augmentant la capacité totale de placement et en élargissant le spectre de composants pris en charge. Leur arrivée pérennise le partenariat de longue date entre Yamaha et Pektron, qui dispose actuellement d’un parc de machines de placement Yamaha Sigma G5 et G5s.

Ian Harpham, directeur de la fabrication chez Pektron, justifie cet achat : « Nos clients sont à l’avant-garde sur des marchés très concurrentiels, comme les véhicules électriques, la sécurité, les véhicules tout-terrain, la construction et l’électronique grand public. Cet investissement dans les machines YRM20 renforce notre capacité à fournir des services de conception et de fabrication électronique de pointe ; et la collaboration avec Yamaha ne fera qu’accélérer notre croissance dans ce domaine. »

La plate-forme YRM20 se décline en configurations à 1 ou 2 portique(s). Plusieurs têtes de placement sont proposées, notamment la tête rotative RM universelle, qui booste la productivité car elle est compatible avec les petites puces 0201 comme avec les plus gros composants de 12 mm x 12 mm, qu’elle place à une vitesse pouvant atteindre 115 000 composants/heure lorsqu’elle est associée au nouveau chargeur à grande vitesse. Parmi les autres fonctionnalités avancées, citons les caméras de reconnaissance des composants et leurs modes d’imagerie flexibles ou encore les buses à faible impact capables de monter de tout petits composants dans des espaces étroits.

Comme l’explique John Smedley, responsable de la maintenance chez Pektron, c’est tout naturellement que l’entreprise a choisi l’YRM20 pour succéder à la Sigma G5 : « Depuis l’installation de nos premières machines de placement G5, leurs performances ont été quasi irréprochables et répondent à nos exigences de production variée avec des volumes moyens. Elles approchent à présent de leur fin de vie et nous serons tristes de les voir partir. Nous continuerons à utiliser les dernières G5, mais nous sommes aussi ravis de débuter un nouveau chapitre de notre collaboration avec Yamaha en introduisant l’YRM20 au sein de nos lignes CMS. »

Yamaha devrait installer les 15 machines de placement YRM20 entre la fin 2022 et le premier trimestre 2023. Pierre Williams, directeur régional des ventes pour Yamaha, commente : « Pektron s’engage à prolonger la collaboration fructueuse entre nos deux entreprises. C’est avec plaisir que nous poursuivrons notre accompagnement et que nous aiderons l’équipe à tirer le meilleur profit de son investissement dans nos dernières technologies. »

Riccardo Fiocchi, responsable grands comptes chez Yamaha, ajoute : « En passant des G5 aux YRM20, Pektron continuera de bénéficier des technologies qui ont fait la force des anciennes plates-formes Sigma et YSM, désormais perfectionnées pour offrir des capacités exceptionnelles ».

L’YRM20 reprend le principe du déplacement Overdrive de la plate-forme Sigma G5, qui optimise le positionnement de chaque tête dans une configuration à deux têtes afin de gagner en productivité. L’YRM20 est également équipée de nouveaux chargeurs de plateaux qui permettent un réapprovisionnement sans stopper la production. Elle peut accueillir des cartes d’une longueur maximale de 810 mm, ce qui permet d’assembler des cartes spécialisées, notamment avec de grands ensembles de LED. Par ailleurs, sa nouvelle interface utilisateur graphique avancée simplifie la configuration et l’utilisation, l’apprentissage automatique de la hauteur des composants, la création automatique des données de composants et la reconnaissance intelligente à grande vitesse, de façon à créer rapidement les données des composants personnalisés.

Outre ces fonctions intégrées avancées, l’YRM20 est compatible avec le logiciel de fabrication intelligente YSUP de Yamaha, qui comprend des outils de programmation et de planification, de configuration intelligente et de contrôle des matériaux, ainsi que des suites dédiées à la connectivité des données avec la vision IA et à la collaboration M2M avancée, et un tableau de bord de suivi graphique avec des analyses de performance et de production en direct.

https://smt.yamaha-motor-robotics.de/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: