En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Les condensateurs céramiques multicouches à moulage en résine de Murata

Publication: 22 août

Partagez sur
 
Atteindre les lignes de fuite requises par les groupes motopropulseurs haute tension des véhicules électriques tout en favorisant la miniaturisation du système...
 

Murata a présenté des condensateurs céramiques multicouches (MLCC - Multi-Layer Ceramic Capacitor) conçus grâce aux technologies de moulage en résine avancées de l’entreprise. La série EVA de MLCC qui en résulte présente des propriétés qui sauront séduire les constructeurs de véhicules électriques. Parmi les applications pour lesquelles ces condensateurs deviendront certainement indispensables figurent les chargeurs embarqués, les onduleurs et les convertisseurs DC/DC, ainsi que les implémentations de système de gestion de batterie et de transfert de puissance sans fil.

Développés conformément aux exigences de la norme CEI60384-14, les nouveaux MLCC disposent d’une certification de sécurité de niveau Y2 et seront particulièrement efficaces pour supprimer le bruit en mode commun sur les prochaines générations de véhicules électriques. Conçus pour un montage en surface (avec un encombrement de 12,7 mm x 6,0 mm et un profil de 3,7 mm), ces composants compacts présentent des tensions nominales de 305 V AC/1500 V DC et prennent en charge des lignes de fuite de 10 mm ; un record dans le secteur. Par conséquent, ils seront en mesure de permettre l’isolement plus conséquent que l’adoption de groupes motopropulseurs 800 V imposera, tout en répondant aux contraintes de miniaturisation relatives aux systèmes automobiles modernes.

Les valeurs de capacité des condensateurs de la série EVA sont comprises entre 0,1 nF et 4,7 nF. Ces MLCC sont homologués AEC-Q200, avec une plage de température de fonctionnement comprise entre -55 °C et +125 °C. Ils présentent des tensions de résistance élevées de 2000 V AC/60 s et 4000 V DC/60 s ainsi qu’une faible inductance en série équivalente, si bien que leurs performances ne sont pas altérées à des fréquences élevées. L’agencement de bornes métalliques utilisé dans ces condensateurs offre une plus grande flexibilité. La formation de fissures dues aux soudures ou aux déformations est ainsi atténuée, ce qui permet de garantir une meilleure fiabilité à long terme.

« En raison du recours à des niveaux de tension plus élevés sur les groupes motopropulseurs pour véhicules électriques, des lignes de fuite plus longues sont désormais nécessaires. Malheureusement, dans le même temps, l’encombrement des composants doit être réduit », explique Takahiro Yoshida, Directeur général de la division opérationnelle Condensateurs céramiques, groupe Marketing, au sein du département Marketing de Murata. « C’est pourquoi nos MLCC de la série EVA auront un impact significatif, car le recours au moulage en résine permet de combiner à la fois une taille compacte et une ligne de fuite plus importante. »

https://www.murata.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: