Actualité des entreprises

NXP renforce la sécurité des passeports électroniques allemands

Publication: Mars 2008

Partagez sur
 
Le circuit intégré SmartMX sécurisé permet le stockage de données biométriquesdans les passeports électroniques de deuxième génération.
 

NXP, société de semi-conducteurs indépendante fondée par Philips, a annoncé aujourd’hui que l’Allemagne, premier pays au monde à lancer des passeports électroniques de deuxième génération dotés d’une sécurité renforcée, bénéficiera de sa toute dernière technologie de puces intelligentes. La deuxième étape de mise en place des passeports électroniques prévoit que les États membres de l’Union européenne intègrent, dans chaque passeport électronique, des informations biométriques numériques sous la forme de deux empreintes digitales. S’appuyant sur le succès du programme allemand de passeports électroniques lancé initiallement en novembre 2005, la nouvelle SmartMX permet de stocker les données biométriques en toute sécurité dans le passeport, renforçant ainsi le lien entre ce document et son propriétaire.

Jusqu’ici, NXP a livré près de 4,5 millions de solutions pour passeports électroniques, constituées de puces, de systèmes d’exploitation et d’inlays à Bundesdruckerei GmbH, la société produisant les passeports allemands. Avec plus de 100 millions de circuits intégrés fournis à ce jour, NXP est partie prenante dans plus de 80 % des programmes de passeports électroniques dans le monde. 43 pays sur 51 utilisent la technologie de puces intelligentes de NXP, notamment les États-Unis, la France et Singapour.

« Le programme allemand de passeports électroniques a connu un grand succès ces deux dernières années. NXP Semiconductors, avec sa solution de puces SmartMX, a largement contribué à ce succès, » a déclaré Ulrich Hamann, PDG de Bundesdruckerei GmbH. « En permettant le stockage des données biométriques, NXP nous aide à répondre à des exigences de sécurité plus strictes, bien supérieures à celles imposées par l’UE. »

« Depuis l’introduction de passeports électroniques, NXP a toujours été à la pointe du développement de solutions permettant de renforcer la sécurité aux frontières, de préserver la confidentialité et d’améliorer l’interopérabilité,  » a déclaré Günter Schlatte, Directeur Général eGouvernement, chez NXP Semiconductors. «  Avec ses caractéristiques avancées de sécurité, nos puces SmartMX de nouvelle génération sont les premiers circuits intégrés du secteur à permettre le passage à la nouvelle spécification européenne relative au passeport électronique. »

L’échéance de mise en conformité et d’adoption de la nouvelle génération de passeports électroniques a été fixée par l’Union européenne au 28 juin 2009. En débutant son programme au 1er novembre de cette année, l’Allemagne est le premier pays d’Europe à adopter ce nouveau système. L’adjonction de deux images d’empreintes digitales dans les passeports électroniques nécessite une procédure de sécurité renforcée, établie par la Commission européenne et baptisée Contrôle d’accès étendu (EAC, Extended Access Control). L’EAC fournit une meilleure cryptographie, nécessaire pour protéger les données confidentielles sensibles et empêcher le clonage.

Les solutions de pointe SmartMX de NXP respectent pleinement les exigences de sécurité de la procédure EAC et fournissent nombre de fonctionnalités avancées pour les applications d’egouvernement. Les puces ont été certifiées conformément aux certifications les plus élevées des Critères Communs (Common Criteria – CC) imposés par l’Office fédéral allemand pour la sécurité des technologies de l’information (Bundesamt für Sicherheit in der Informationstechnik). Grâce à la cryptographie asymétrique fondée sur des courbes elliptiques, les informations stockées sur le circuit intégré sont conservées en toute sécurité. Chaque puce possède une capacité de stockage de 80 Ko EEPROM. Elle permet au document de contenir des informations biométriques, telles que la photographie et les empreintes digitales du détenteur, en plus de son nom, de sa date et de son pays de naissance, et crée ainsi un lien indissociable entre le passeport et son propriétaire.

Les nouvelles puces SmartMX comprennent de nombreuses solutions de sécurité uniques destinées prévenir les cas d’attaque par rayonnement lumineux ou laser, ainsi qu’un pare-feu matériel dédié permettant de protéger des sections spécifiques sur la puce. De plus, les circuits intégrés offrent des capacités d’écriture et de lecture plus rapides grâce à une optimisation matérielle et logicielle, permettant une personnalisation des passeports électroniques près de trois fois plus rapide sur les passeports de première génération. Les puces SmartMX de NXP peuvent être livrées dans un conditionnement de 250 μm, le plus fin du secteur, et sont ainsi adaptées à une large gamme d’applications sans contact d’e-gouvernement.

http://www.nxp.com

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:

Farnell - 1er pour la recherche et la conception...