En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Splunk dévoile le vrai coût des incidents IT

Publication: 20 novembre

Partagez sur
 
D’après le rapport de Quocirca, les entreprises sont en moyenne confrontées à 1 200 incidents...
 

Splunk Inc., pionnier de l’exploitation des données machine, a annoncé aujourd’hui les résultats d’une nouvelle étude dans un rapport intitulé « Limitez les dégâts : l’impact des incidents informatiques critiques » qui a été rédigé par le cabinet d’analyse Quocirca. Les résultats indiquent qu’une entreprise moyenne subit 5 incidents informatiques critiques par mois, et que chacun d’eux coûte 36 326 $ au service informatique et 105 302 $ au reste de l’entreprise. Cette situation contraint les services informatiques à mobiliser des ressources pour la maintenance des infrastructures existantes alors qu’elles étaient affectées au développement de nouveaux produits.

« Il est clair que les entreprises ont des difficultés à conserver une visibilité de bout en bout sur le volume croissant de données générées par leurs systèmes et leur infrastructure informatiques », explique Bob Tarzey, analyste chez Quocirca. « Cet état de fait empêche les équipes informatiques de déterminer avec précision la cause profonde des problèmes qui sont à l’origine de défaillances fréquentes et répétées. À terme, cela dégrade la réputation de l’entreprise et l’expérience client, et les résultats financiers s’en ressentent. Les entreprises doivent pouvoir recueillir et analyser les données de toute leur infrastructure informatique avec plus d’efficacité pour réduire le temps passé à contrôler les dommages, et consacrer plus de temps à l’innovation numérique et à l’anticipation. »

Conclusions clés du rapport :

- Les incidents informatiques critiques ont de graves conséquences pour les entreprises. Chez 70 % des participants, un incident critique a déjà dégradé la réputation de leur entreprise, ce qui prouve une fois de plus qu’il est essentiel de détecter rapidement les problèmes pour en minimiser l’impact.

- Le volume des incidents informatiques est un frein à l’amélioration des performances informatiques. 96 % des entreprises ne parviennent pas à tirer des enseignements des précédents incidents. 13,3 % de l’ensemble des incidents sont des récidives causées par l’incapacité à déterminer correctement la cause d’origine des problèmes.

- La détection des incidents et l’investigation prend trop de temps. 80 % des personnes interrogées reconnaissent que le temps moyen de détection des incidents (MTTD) pourrait être amélioré, et il faut en moyenne 5,81 heures pour remédier aux défaillances.

- Les entreprises ne parviennent pas à surveiller efficacement l’ensemble de leur parc informatique. 80 % constatent des angles morts opérationnels, notamment au niveau des piles technologiques de nouvelle génération, et cela les empêche de réagir rapidement en cas d’incident informatique. Seuls 2,5 % des participants ont une entière visibilité sur toute l’infrastructure à surveiller.

« Étant donné qu’ils sont répartis entre les datacenters, les services cloud et la périphérie (mobile et IoT, entre autres), les environnements informatiques d’aujourd’hui sont plus complexes que jamais. Les systèmes étant fréquemment segmentés en silos, les services informatiques ont parfois des difficultés à recueillir et corréler les informations, et donc à surveiller l’infrastructure et à résoudre rapidement les problèmes », constate Rick Fitz, Vice-président senior Marchés informatiques de Splunk. « Avec la solution Splunk, les clients bénéficient en temps réel d’une visibilité de bout en bout sur l’intégralité de leur environnement informatique. En recueillant les données machine de l’ensemble des couches technologiques et des équipements, et en les livrant sous la forme d’analyses en temps réel, cette solution permet de remédier rapidement aux problèmes et temps d’arrêt, de monitorer les niveaux de service de bout en bout, et de détecter les anomalies. En réduisant les coûts associés aux incidents informatiques, les dirigeants informatiques peuvent consacrer leur budget et leurs ressources au développement de nouveaux services numériques qui leur permettront de rester compétitifs. »

http://www.splunk.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: