En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

KEMET lance les condensateurs KC-LINK pour semiconducteurs

Publication: 17 mars

Partagez sur
 
KEMET, grand fournisseur mondial de composants électroniques, a lancé ses condensateurs KC-LINK pour montage en surface à APEC 2018 à San Antonio...
 

KC-LINK est conçu pour répondre à la demande croissante en semiconducteurs WBG (Wide Band Gap, ou large bande interdite) à commutation rapide. Les semiconducteurs à large bande interdite permettent aux convertisseurs d’énergie de fonctionner à des tensions, à des températures et à des fréquences supérieures, afin d’obtenir des rendements et des densités de puissance beaucoup plus élevés.

Les condensateurs KC-LINK peuvent supporter des courants d’ondulation très élevés grâce à leur bonne stabilité de capacité en fonction de la température et de la tension, ce qui en fait des candidats parfaits pour les applications de liaison DC, de "snubber" (circuit amortisseur) ou de résonateur. Ceci est notamment dû au système propriétaire à diélectrique C0G/NPO et électrode BME (Base Metal Electrode, ou électrode en métal de base) de KEMET, qui offre une très faible résistance ESR (Equivalent Series Resistance, ou résistance série équivalente) et une très faible résistance thermique. Avec une température opérationnelle de 150°C, ces condensateurs peuvent être montés à proximité de semiconducteurs à commutation rapide dans des circuits de puissance haute-densité ne nécessitant qu’un refroidissement minimal.

« La faible ESR des condensateurs KC-LINK permet d’obtenir la meilleur endurance aux courants d’ondulation dans la catégorie », déclare John Bultitude, Vice-Président et Directeur de Recherche chez KEMET. « Grâce à leur stabilité thermique et à leur robustesse mécanique, les KC-LINK sont parfaits pour utilisation à proximité de semiconducteurs WBG chauffant beaucoup, lorsqu’il est difficile de refroidir activement les composants. »

Leur grande robustesse mécanique permet aux condensateurs KC-LINK d’être montés sans "lead-frames" (châssis intermédiaire). Ceci permet d’obtenir une inductance série (ESL) extrêmement faible, ce qui permet d’étendre la plage de fréquence opérationnelle, tout en miniaturisant davantage. Disponible en qualités commerciale et automobile, avec des terminaisons standard ou flexibles, cette série est conforme aux normes sans-plomb, RoHS et REACH.

http://www.kemet.com

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: