En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Près de 87 000 visiteurs à l’Electronics Fair & electronicAsia

Publication: 22 octobre

Partagez sur
 
La Chine, le Proche-Orient et l’ASEAN, les marchés émergents les plus prometteurs...
 

La 38e édition de la HKTDC Hong Kong Electronics Fair (Autumn Edition) et la 22e d’electronicAsia ont fermé leurs portes le 16 octobre, après avoir attiré en quatre jours plus de 87 000 visiteurs venus de 139 pays ou régions.

Ces deux salons ont vu une hausse de leur fréquentation en provenance de marchés matures comme le Canada, l’Italie, Singapour, Taiwan et le Royaume-Uni, mais aussi de marchés émergents tels le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie ou la Russie. Plus de 63 500 visiteurs se sont rendus à l’Electronics Fair, organisé par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC), et plus de 23 400 ont assisté à l’electronicAsia, organisé conjointement par le HKTDC et MMI Asia.

Confrontées à une économie mondiale incertaine, les entreprises de Hong Kong renforcent les R&D et développent des produits technologiquement innovants. Lors des deux salons, elles ont montré leur maîtrise de l’intelligence artificielle (IA) et de la réalité augmentée (RA) appliquées à un large éventail de produits électroniques. Les espaces thématiques Tech Hall et Hall of Fame ont répondu aux attentes des professionnels, tandis qu’une série d’événements a permis aux start-up de présenter leurs produits aux visiteurs, aux investisseurs et aux médias.

1043 exposants et visiteurs ont répondu à l’enquête indépendante commanditée par le HKTDC pendant le salon. Environ 60 % d’entre elles ont déclaré que les récentes frictions commerciales sino-américaines avaient eu un impact négatif sur leurs résultats à l’exportation. Environ 40 % s’attendent à une augmentation de leurs ventes cette année, soit une baisse de 13 % par rapport à l’enquête 2017. Sur la question des perspectives de croissance, c’est le Japon qui est considéré à 75 % comme le marché traditionnel le plus prometteur, suivi par la Corée du Sud (73 %) et l’Europe occidentale (72 %). Parmi les marchés émergents, ce sont la Chine (77 %) et le Proche-Orient (76 %), à égalité avec les pays de l’ASEAN (76 %), qui sont vus comme présentant les meilleures perspectives.

En termes d’évolution produits, l’enquête révèle que ceux du domaine audiovisuel devraient présenter le potentiel de croissance le plus élevé en 2019 (17 %), suivis des accessoires électroniques ou électriques (14 %) et de l’imagerie numérique (9 %). Près de 80 % des répondants sont optimistes quant à l’évolution du marché de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle dans les deux prochaines années. La plupart pensent que les jeux mobiles et en ligne (57 %), ainsi que les appareils de divertissement audiovisuels (45 %) jouissent du plus grand potentiel de marché. Pour les applications robotiques, 67 % sont optimistes : les applications dans les loisirs et les divertissements telles que les robots jouets (40 %) présentent le potentiel le plus fort, suivies par les appareils domestiques comme les aspirateurs (36 %) et les applications médicales, notamment dans le domaine de la rééducation (24 %).

Pleins feux sur l’intelligence artificielle et autres innovations

Le Tech Hall de l’Electronics Fair comprenait cinq zones thématiques : Robotics & Unmanned Tech, Smart Tech, Virtual Reality, 3D Printing et Startup. Pour sa première participation, Tuya Global a présenté ses solutions d’intelligence artificielle destinées aux appareils ménagers et à l’éclairage. Morgan Fang, responsable du développement commercial de Tuya Global, a déclaré : « De nombreux visiteurs souhaitent apporter de l’intelligence à leurs produits traditionnels. Le salon nous a permis de nouer des liens avec de nouveaux visiteurs d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie du Sud-Est, avec qui nous avons initié des projets de coopération. »

La start-up taïwanaise Serafim Technologies a présenté un clavier virtuel projeté par laser qui a retenu l’attention. GZ Chen, son PDG, a ainsi pris contact avec des visiteurs venus de Hong Kong, de Chine, d’Asie du Sud-Est, d’Allemagne, d’Italie et de Russie, qui ont passé commande de quelque 5000 unités. Il se félicite de ces résultats très encourageants.

Sur le thème « AI Empowerment Grow without Limits », le symposium Innovation & Technology a réuni des représentants du Hong Kong Applied Science and Technology Research Institute (ASTRI), de Cisco, Deloitte, IBM, Microsoft, Pfizer et SenseTime. Ils ont débattu de la manière dont l’intelligence artificielle pouvait améliorer l’autonomie des organisations et de son influence sur les créations d’emploi. Ils ont aussi abordé les défis que pose sa mise en œuvre. Ce symposium a réuni plus de 1260 participants.

Commandes passées sur place

Jaka Exstrada, venu d’Australie, visitait pour la première fois le salon. Il a identifié six fournisseurs potentiels de systèmes avancés d’assistance à la conduite et d’alcootests via le service de rapprochement commercial du HKTDC. Il envisage de passer commande d’un conteneur de produits à chacun de ces fournisseurs à l’issue du salon. Il a également signé une commande de solutions de traitement de l’air à un fournisseur chionis, pour un montant de 200 000 dollars américains.

A l’electronicAsia, CH Ooi, professional malais, a passé commande d’écrans à cristaux liquides (LCD) et d’instruments de mesure pour un montant de 60 000 dollars américains. Des discussions sont en outre en cours avec plusieurs nouveaux fournisseurs chinois de dispositifs de suivi GPS, dont des capteurs et des caméras, qui pourraient déboucher sur des commandes atteignant 200 000 dollars américains.

http://www.hktdc.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: