En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

2 startups issues de CentraleSupélec présentes au CES de Las Vegas 2019

Publication: 3 janvier

Partagez sur
 
CentraleSupélec traverse l’Atlantique pour mettre en avant ses futurs ingénieurs !...
 

Etant l’une des premières écoles d’ingénieurs présente au CES, CentraleSupélec souhaite ainsi sensibiliser les visiteurs à l’importance de l’entrepreneuriat dans les grandes écoles.

L’entrepreneuriat chez CentraleSupélec

Résolument tournée vers la professionnalisation de ses étudiants, CentraleSupélec a mis en place depuis maintenant 17 ans un incubateur permettant aux étudiants de se professionnaliser durant leurs études. Aujourd’hui, l’Ecole franchit encore un cap puisqu’elle souhaite aussi valoriser l’entrepreneuriat auprès des enseignants-chercheurs, des communautés d’alumni et bien entendu toujours plus auprès des étudiants. L’objectif est de faire passer le pourcentage de diplômés entrepreneurs de 3 à 5 à 10 % dans les 3 prochaines années et d’accompagner les enseignants- chercheurs vers la création de startups. Les campus de Paris Saclay, Metz et Rennes sont les lieux où l’innovation est reine.

2 startups issues de CentraleSupélec au Consumer Electronic Show de Las Vegas, qui se déroulera du 8 au 11 janvier 2019.

Le CES est une formidable vitrine pour l’école, qui abrite un nombre record de pépites et de pré-pépites en devenir. Difficile de faire une sélection, seulement 2 d’entre elles étant financées pour le voyage à Las Vegas. Pour l’édition 2019, il s’agit d’EasyDrive et d’Ifollow :

- EasyDrive : Initié par 8 étudiants (Gauthier Lacroix, Auguste Simoni, Axel Fournier, Théo Bonnard, Guillaume Vagner, Antoine de Mori, Florian Thomas, Manon Brasseur), ce projet a pour but la fondation d’une start-up commercialisant un boîtier qui analysera les données de conduite. Suite à cette analyse, le conducteur recevra des conseils personnalisés afin d’améliorer sa conduite en termes de confort, de sécurité et d’éco-conduite. L’amélioration du comportement de conduite réduit d’une part les coûts de maintenance du véhicule, et d’autre part des économies de carburant, pouvant aller jusqu’à 12%.

- Ifollow : Fondée en 2017 par Vincent Jacquemart et Nicolas Menigoz a start-up iFollow développe des robots autonomes dont le but est d’optimiser le fonctionnement des entrepôts. Ce robot est capable de soulever jusqu’à 300kg de marchandise et de résister à des températures négatives très basses pour un gain de productivité minimum estimé à 30%. Il se connecte au système de gestion de l’entrepôt, de manière à récupérer la liste des marchandises à ramasser pour la préparation des prochaines commandes.

CentraleSupélec donne des ailes aux startuppers

CentraleSupélec est l’un des plus gros générateurs de startups en France. L’innovation touche tous les secteurs (business, industrie, éducation, environnement, caritatif...), à l’instar de la santé et de l’intelligence artificielle, l’un des domaines d’excellence de l’école. Dernière illustration en date, le partenariat innovant entre le Centre Gustave Roussy et la startup TheraPanacea, société de technologies médicales en intelligence artificielle, pour développer des outils contre le cancer.

L’école se classe au 4ème rang mondial QS ranking des master in business analytics avec son MSc in DSBA (master in Data Sciences & Business Analytics ESSEC – CentraleSupéle

http://www.centralesupelec.fr/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: