En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Murata présente la première bobine d’arrêt en mode commun au monde

Publication: 5 septembre

Partagez sur
 
Murata annonce la bobine d’arrt en mode commun DLW32SH101XF2 à enroulement filaire qui est le premier CMCC au monde à prendre en charge les exigences les plus strictes en matière de réjection du mode différentiel au mode commun de classe 3...
 

Par conséquent, ce nouveau composant répond à l’exigence de la norme IEC62228-3 pour une utilisation dans le protocole CAN FD, la version à débit de données flexible du bus CAN qui est nécessaire pour les réseaux automobiles de nouvelle génération.

Dans l’industrie automobile, les technologies qui contrôlent le comportement de base des automobiles progressent rapidement dans le but d’assurer un meilleur rendement et de rendre la conduite plus sûre et plus confortable. Face à cette demande du marché et aux niveaux de données plus élevés impliqués, des réseaux automobiles plus rapides sont nécessaires pour connecter les unités de commande électroniques (Electronic Control Units, ECU), les capteurs et les moteurs. Le résultat est que le CAN (Controller Area Network) classique, qui transmet des données à un débit pouvant aller jusqu’à 1 Mbps (mégabits par seconde) est remplacé par le CAN FD (Flexible Data-rate) plus rapide.

Le nouveau produit s’appuie sur l’expertise de Murata en matière de conception et de fabrication de CMCC pour offrir la haute performance et la fiabilité requises pour les CMCC utilisées dans les réseaux CAN FD. Le DLW32SH101XF2 se caractérise par une inductance en mode commun de 100 µH et est conçu pour des courants atteignant 115 mA et des tensions de 50 VDC. Fourni en format bande et rouleau, le composant monté en surface est encapsulé dans un minuscule boîtier 1210, mesurant seulement 3,2 mm x 2,5 mm, ce qui en fait le plus petit CMCC CAN FD au monde supportant la classe 3 grâce à la structure d’enroulement filaire exclusive à Murata.

Le composant est conforme à RoHS et REACH et est capable de fonctionner à des températures comprises entre -40°C et +125°C. Il est également conforme à la norme AEC-Q200, ce qui le rend parfaitement adapté aux environnements automobiles exigeants.

http://www.murata.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: