En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Microsoft Azure : des nouvelles machines virtuelles Dasv5 et Easv5

Publication: 5 novembre

Partagez sur
 
Les processeurs AMD EPYC™ soutiennent les performances et les innovations sécuritaires de la gamme de machines virtuelles Microsoft Azure...
 

Microsoft Azure présente ses nouvelles machines virtuelles Dasv5 et Easv5 équipées des processeurs AMD EPYC™ de troisième génération mais aussi ses nouvelles machines virtuelles pour l’informatique confidentielle basées sur les technologies AMD SEV-SNP.

AMD annonce la poursuite de son étroite collaboration avec Microsoft Azure. Ce dernier a en effet retenu les processeurs AMD EPYC™ de troisième génération pour ses nouvelles machines virtuelles (VM) Azure, Dasv5 et Easv5. Azure présente également de nouvelles machines virtuelles pour l’informatique confidentielle, DCasv5 et ECasv5, lesquelles profitent des fonctions de sécurité avancées offertes par les processeurs AMD EPYC de troisième génération, incluant la fonction Secure Encrypted Virtualization-Secure Nested Paging (SEV-SNP).

Les nouvelles machines virtuelles pour l’informatique confidentielle Azure, DCasv5 et ECasv5, sont les premières de leur catégorie chez Azure à embarquer un processeur EPYC et les premières à tirer profit du SEV-SNP. Elles proposent, pour les applications sensibles, un chiffrement des données en cours d’utilisation, en transit ou à l’arrêt. Les nouvelles machines virtuelles Dasv5, sont optimisées pour les charges de travail classiques tandis que les machines virtuelles Easv5, sont optimisées pour les charges de travail dépendant de la mémoire. Elles offrent un meilleur rapport prix/performance pour la majorité des charges de travail généralistes et celles faisant un usage intensif de la mémoire face aux précédentes machines virtuelles Microsoft Azure équipées des processeurs EPYC.

« En intégrant les processeurs AMD EPYC les plus récents au cœur des nouvelles machines virtuelles Azure Dav5 et Eav5, les utilisateurs profitent de performances de pointe et d’un excellent rapport prix/performance pour des charges de travail classiques et celles optimisées pour la mémoire », déclare Lynn Comp, corporate vice president, Cloud Business Unit, AMD. « De plus, Azure tire profit des fonctions de sécurité avancées des processeurs EPYC pour ses machines virtuelles destinées à l’informatique confidentielle, de sorte que les utilisateurs bénéficient tant de la performance que de la sécurité pour leurs charges de travail. »

« Chez Microsoft nous mettons tout en œuvre pour permettre à l’industrie d’évoluer vers une informatique confidentielle que ce soit dans le cloud ou en périphérie », déclare Vikas Bhatia, Head of Product, Azure Confidential Computing, Microsoft. « Notre travail avec AMD est une étape menant à cet objectif. Les utilisateurs ont accès à des machines virtuelles d’informatique confidentielle Microsoft Azure. Les fonctions de sécurité matérielles avancées permettent de bénéficier d’une expérience de migration lift-and-shift ; un outil puissant pour atteindre le degré de sécurité souhaité. »

Les VMs d’informatique confidentielle arrivent sur Azure avec les processeurs AMD EPYC

Les machines virtuelles d’informatique confidentielle Azure peuvent convenir aux utilisateurs ayant des exigences élevées en termes de sécurité et de confidentialité pour leur flux de travail quotidien. Grâce aux processeurs AMD EPYC, ces VMs bénéficient de solides fonctions de sécurité sur le plan matériel, ce qui leur permet d’exceller dans les domaines suivants :

- Analyse de données sur la protection de la vie privée,

- Charges de travail nécessitant un solide chiffrement,

- Partage de données entre des entreprises avec une exposition réduite à d’autres données, tout en tirant profit des informations partagées, Azure permet également la création de nœuds de travail grâce à Azure Kubernetes Service (AKS) sur ces VMs d’informatique confidentielle, et ce afin d’aider à sécuriser les conteneurs via un chiffrement de la mémoire via SEV-SNP.

Les machines virtuelles Azure Dasv5 et Easv5 sont déjà disponibles. Les machines virtuelles d’informatique confidentielle Azure (DCasv5, ECasv5 et AKS) seront en preview publique avant la fin de l’année 2021 pour une disponibilité générale en 2022.

https://www.amd.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: