En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Lancement du projet PREMS sur l’industrialisation électronique de puissance

Publication: 25 mars

Partagez sur
 
Les trois principaux sous-traitants électronique EMS français positionnés sur le marché automobile ACTIA, ALL Circuits et LACROIX lancent aujourd’hui le projet PREMS pour accélérer la fabrication en France de l’électronique de puissance des prochaines générations de véhicules électriques...
 

Les nouvelles générations de composants SiC et GaN sont au cœur des architectures de véhicules hybrides et électriques. Ils induisent des défis technologiques et industriels qui doivent être adressés au plus tôt dans la perspective d’une montée en cadence de la production à horizon 2025. Les challenges sont multiples et parfois difficiles à concilier comme l’intégration, la fiabilité, la réparabilité voire le recyclage, tout en assurant la compatibilité avec les contraintes coût/volume de la filière automobile.

Dans ce contexte le programme PREMS adresse plus particulièrement les procédés d’assemblage, de contrôle et de tests de ces nouvelles fonctions de puissance. Cadencé sur une période de 3 ans et sur la base de sprints projets articulés avec la progression des travaux R&D de la filière automobile en cours, PREMS permettra de disposer à l’horizon 2024 des savoir-faire de production en France activables par la filière automobile pour accompagner la montée en volume du véhicule électrique attendue entre 2025 et 2030.

Doté d’un budget de 2,25 M euros pris en charge à part égale entre les partenaires du projet, PREMS bénéficie du soutien du programme Electronique de Puissance et du financement de France Relance.

La coordination et le pilotage du projet sont confiés au Centre technique We Network qui anime depuis 2016 les projets de coopération de la filière d’assemblage électronique en France.

« La chaîne de valeur de l’automobile est en profonde transformation en raison du développement rapide de l’électrification et de l’arrivée des composants SiC et GaN. Cette double rupture technologique et de la demande est une opportunité que la filière automobile doit saisir pour renforcer ses capacités d’industrialisation en France et la résilience de toute la chaîne de valeur » Renaud HANUS, CTO, ACTIA.

« Les enjeux du développement du véhicule électrique pour la filière électronique dépassent les capacités de réponse des acteurs individuels. La coopération entre les principaux leaders de la sous-traitance électronique pour l’automobile s’impose afin d’accélérer notre réponse à ce défi majeur pour le Made in France » Arnaud NICOLAS, Directeur R&D, ALL Circuits.

« L’électronique de puissance se diffuse dans une grande variété de secteurs. La démarche de coopération mise en œuvre au travers de PREMS pour le marché automobile peut se décliner dans d’autres domaines (transports, énergie, industrie) avec les acteurs présents sur ces marchés pour aller plus loin ensemble et améliorer la résilience de toute l’industrie », Benjamin GAUCHENOT, VP Quality & Operation, LACROIX Electronics.

https://www.allcircuits.com/

https://www.actia.com/

https://www.lacroix-electronics.fr/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: