En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les processeurs AMD EPYC offrent un avantage compétitif à l’écurie Mercedes-AMG

Publication: 23 avril

Partagez sur
 
Les processeurs AMD EPYC™ établissent de nouveaux standards en matière de tests aérodynamiques avec une amélioration de 20 % pour l’équipe Mercedes-AMG Petronas F1, huit fois championne du monde des constructeurs...
 

AMD et l’équipe de Formule 1 (F1) Mercedes-AMG Petronas viennent de démontrer comment les processeurs AMD EPYC ont amélioré les capacités s’agissant des tests aérodynamiques, contribuant au huitième titre des constructeurs de l’écurie Mercedes-AMG Petronas à la fin de la saison 2021. En utilisant les processeurs AMD EPYC, l’équipe a pu améliorer de 20 % les performances des charges de travail liées à la mécanique des fluides computationnelle (CFD) notamment pour modéliser et tester l’aérodynamisme de sa F1.

« Nous sommes fiers de notre partenariat avec l’équipe Mercedes-AMG Petronas Formula One, une écurie très respectée à la pointe de la course et de la technologie, » a déclaré Dan McNamara, senior vice president and general manager, Server Business Unit chez AMD. « Pour les équipes de F1, disposer des outils d’analyse les plus efficaces pour tout ce qui concerne l’aérodynamique peut faire la différence entre gagner et perdre une course. Grâce aux processeurs AMD EPYC et leur puissance de calcul accrue, à un coût inférieur à celui du fournisseur précédent, l’équipe Mercedes-AMG F1 peut être aussi compétitive que possible, tant sur la piste que dans le centre de données. »

En utilisant les processeurs AMD EPYC de deuxième génération, l’équipe Mercedes-AMG Petronas F1 repousse les limites de ce qui est possible avec le CFD et développe un aérodynamisme révolutionnaire tout en profitant d’un ratio prix/performance en adéquation avec le respect des règles budgétaires mises en place par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA).

L’aérodynamique fait partie des charges de travail les plus complexes et les plus techniques pour les équipes de F1 et nécessite des processeurs et des serveurs de pointe pour effectuer les analyses et les tests. De plus, la FIA a développé un cadre de travail complexe qui dicte les performances CFD et le temps en soufflerie que les équipes sont autorisées à utiliser, afin d’éviter de donner un avantage concurrentiel injuste aux écuries disposant de plus de ressources.

« Les processeurs AMD EPYC se sont révélés très fiables et nous fournissent une plateforme qui délivre jour après jour le plus haut niveau de performances aérodynamiques, afin d’atteindre notre objectif de performance itérative plus rapide, » a déclaré Simon Williams, Head of Aero Development Software chez Mercedes-AMG Petronas F1. « Nous avons obtenu une amélioration de 20 % des performances par rapport à notre système précédent, ce qui a réduit de moitié le temps consacré à notre charge de travail CFD. C’est un grand pas en avant par rapport à nos gains antérieurs de 1 ou 2 %. »

AMD et Mercedes-AMG Petronas Formula One ont d’abord annoncé un partenariat pluriannuel en 2020, combinant la passion des deux entreprises pour les performances extrêmes.

https://www.amd.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: