En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

RASPODEE, UMR CNRS 5302 d’IMT Mines Albi et Eco-Tech Ceram s’associent

Publication: 27 avril

Partagez sur
 
Objectif : valoriser les chaleurs fatales industrielles complexes...
 

Un tiers de l’énergie consommée par les industries est perdue sous forme de chaleur dans les fumées. En s’associant au sein d’un LabCom, le centre de recherche RAPSODEE*, UMR CNRS 5302 d’IMT Mines Albi, et la société Eco-Tech Ceram ont pour objectif de valoriser ces chaleurs fatales industrielles issues de fumées complexes. Le LabCom SOLUTEC va s’appuyer sur la solution de stockage thermique haute température d’Eco-Tech Ceram. Elle permet en effet de capter, stocker et valoriser les chaleurs perdues de l’industrie pour les transformer en énergie décarbonée

Un tiers de l’énergie consommée par les industriels est gaspillée

Chaque année, un tiers de l’énergie consommée par l’industrie « part en fumée » ! Ce gaspillage a des conséquences environnementales et économiques importantes : dans le monde, cela représente chaque année l’équivalent de 2450 Mt de CO2 et 200 milliards de dollars*. Ces chaleurs fatales constituent des gisements potentiels d’énergie considérables pour l’industrie.

* Source : BP Statistical Review of World Energy IEA Roadmap for the global energy

Une solution de valorisation de chaleur fatale

Sur la base de résultats scientifiques précédemment obtenus, Eco-Tech Ceram a breveté une solution de valorisation de chaleurs fatales qu’elle commercialise. Sa solution Eco-Stock® fournit ainsi des systèmes de stockage de chaleur sensible type thermocline, pour les chaleurs haute-température récupérées dans les fumées de fours industriels. Les fumées sont soufflées dans une cuve dotée de matériaux céramiques qui captent la chaleur, laquelle est ensuite restituée dans le processus industriel.

Lever le verrou technologique du traitement des fumées complexes

Actuellement, la chaleur pouvant être récupérée ne représente que 20 % du potentiel global de chaleur fatale valorisable. L’objectif de SOLUTEC est d’élargir les possibilités en captant et valorisant des fumées complexes. Ces fumées ne peuvent aujourd’hui être traitées car elles menacent l’intégrité des matériaux du système de stockage, par la corrosion et l’encrassage qu’elles provoquent. Pour lever ce verrou technologique, les chercheurs du centre RAPSODEE et les experts d’Eco-Tech Ceram vont collaborer en vue de l’élaboration et la caractérisation de nouveaux matériaux de stockage. Cela permettra d’évaluer ces phénomènes à l’intérieur du système de stockage, dans un contexte industriel appliqué.

A la clé une performance environnementale améliorée

Les résultats obtenus seront passés au filtre d’une Analyse de Cycle de Vie (ACV) prospective. Elle permettra notamment d’évaluer et d’optimiser la performance environnementale des nouveaux matériaux de stockage, l’objectif étant d’élargir le spectre d’utilisation de l’Eco-Stock® à tous types de fumées industrielles.

RAPSODEE, acteur majeur de la transition écologique

Les travaux de recherche du centre RAPSODEE, UMR CNRS 5302, s’appuient sur une approche génie des procédés multi-échelle orientée « produits à propriétés contrôlées ». Les activités du centre sont structurées en deux groupes de recherche qui mènent des recherches dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et du génie particulaire avec un accent particulier sur des procédés durables : plus intenses, plus économes en énergie, plus respectueux de l’environnement et plus sûrs. Elles concernent les industries à forte intensité énergétique (céramique ; producteurs d’énergie ; équipementiers et utilisateurs du séchage, de la pyrolyse, de l’incinération, de la combustion, de la gazéification) ; les éco-industries impliquées dans le traitement et la valorisation des déchets solides ou à forte teneur en solides, ou de biomasse solide ; les industriels dans le domaine du bâtiment ; l’industrie pharmaceutique et cosmétique ; l’industrie agro-alimentaire ; et la chimie de spécialité.

La réduction de l’impact environnemental par le développement de procédés verts (à l’échelle laboratoire et pilote) est un des enjeux majeurs. Le centre est partie prenante du laboratoire d’excellence (LabEx) SOLSTICE (SOLaire : Sciences Technologies et Innovations pour la Conversion de l’Energie).

Pour fédérer des compétences, assurer l’innovation et faciliter le transfert des technologies vers les entreprises partenaires, le centre RAPSODEE possède deux plateformes de recherche et d’innovation (VALTHERA et GALA®). La plateforme VALTHERA est située dans la ZAC du Parc Technopolitain Albi InnoProd et la plateforme GALA® dans la ZAC du Causse Espace d’Entreprises à Castres.

« Les travaux menés par le laboratoire commun SOLUTEC sont au cœur des enjeux sociétaux. Ils contribuent à diminuer l’impact environnemental de l’activité industrielle et à créer de nouvelles sources d’énergies. Le procédé de récupération et de stockage de la chaleur fatale que nous développons avec Eco-Tech Ceram permet aussi de réaliser des économies sur la facture énergétique. Mais des économies, il en permet bien d’autres. Jusqu’alors, seules les très grandes unités de production industrielles disposaient de moyens de récupération de leur « chaleur fatale ». Désormais, les entreprises de taille moyenne peuvent s’en doter parce qu’elle est financièrement accessible. », Yasmine Lalau, enseignante-chercheuse au centre de recherche RAPSODEE d’IMT Mines Albi.

« Avec le soutien technique de la recherche scientifique, nous avons réussi là où personne n’avait réussi jusque-là, nous sommes pionniers dans le domaine de l’énergie décarbonée : nous sommes les seuls à apporter une solution entièrement financée qui permet aux industriels de valoriser leur énergie perdue en énergie durable, propre et rentable et de réduire leurs émissions de CO2. Dans le contexte actuel de flambée des prix des énergies fossiles et de dérèglement climatique, la valorisation de la chaleur fatale devient une priorité absolue. » Antoine Meffre, PDG d’Eco-Tech Ceram.

https://www.imt-mines-albi.fr/

https://www.ecotechceram.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: